BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Hommage Boubacar Sidy Sakho

Rares sont ceux qui, de leur vivant, sont immortalisés par leur communauté ! Aujourd’hui, vendredi, jour saint, a été choisi par monsieur Killé Sakho, Maire de la Commune, le Conseil municipal et les populations de Diawara pour rendre un vibrant hommage mérité au Doyen Boubacar Sidy Sakho en donnant son nom à cette école centenaire créée en 1921.

 En effet, l’ancienne école Diawara 1, bien que créée en 1921, n’a réellement ouvert ses portes qu’en 1923 avec son premier maître qui s’appelait monsieur Salif Ly. L’actuel Imam de la mosquée de Sakhola porte d’ailleurs son nom.

Pour des raisons de mauvaise fréquentation, l’école a été fermée. Elle n’est rouverte que vingt-trois ans plus tard avec l’arrivée de monsieur Amadou Tall en 1946. La deuxième classe est construite cinq ans après en 1951 et la troisième en 1953. Jusqu’en 1974, l’école de Diawara n’a fonctionné qu’avec trois classes. C’est à partir de 1975 qu’on a commencé à multiplier les constructions par la volonté des parents d’élèves, des ressortissants de Diawara en France (COREDIA) et du PDRH, jusqu’en 1993 pour atteindre les douze classes.

Plusieurs Directeurs d’école ont eu à servir à Diawara. Parmi eux, l’on peut citer messieurs Doudou Dieng de 1957 à 1960, Samba Sidibé, Mamadou Diébakhaté de 1972 à 1973, Zakaria Diagne de 1973 à 1975 et le seizième Directeur, celui qui a servi durant trente ans dans son village, de 1984 à 2014, Boubacar Sidy Sakho reconnu et immortalisé par son terroir. De 2014 à nos jours, monsieur Mamadou Fousseynou Konaté est aux commandes de cette prestigieuse école qui porte désormais le nom de son parrain BOUBACAR SIDY SAKHO.

Boubacar Sidy Sakho est né à Diawara le 15 novembre 1953. Il a étudié d’abord à Diawara (CI et CP) puis à l’école Régionale de Bakel avant de poursuivre à Tambacounda ses études secondaires au Collège d’Enseignement Général (CEG). Son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) obtenu après quatre ans, il réussit au difficile concours d’entrée à l’Ecole Normale William Ponty pour devenir Instituteur.

Pendant trente-sept ans, Boubacar Sidy Sakho a rendu tour à tour de bons et loyaux services à son pays à Bakel, Yaféra, Rufisque puis Diawara.

Ce vendredi, 04 juin 2021, la place située devant l’actuelle école Boubacar Sidy Sakho a refusé du monde. L’Adjoint au Sous-préfet de Moudéry, monsieur El

Hadj Babacar Faye, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation (IEF) de Bakel, monsieur Amadou Alhousseynou Sarr, le Maire de la Commune de Diawara, monsieur Killé Sakho et des Conseillers municipaux, le Proviseur, les Directeurs d’écoles de Diawara, des enseignants, les parents d’élèves et les élèves ont accueilli le parrain monsieur Boubacar Sidy Sakho et sa famille.

La cérémonie a commencé par des prières avant l’hymne national chanté par des élèves de l’école suivi de l’allocution du Directeur monsieur Mamadou Fousseynou Konaté.

La présidente du Gouvernement Scolaire de l’école Boubacar Sidy Sakho, la toute petite demoiselle Hawa Diakhité s’est ensuite exprimée dans un discours alléchant, bien lu, plein de sens, s’adressant au parrain, aux enseignants et à ses camarades.

Monsieur Salya Dembélé, ancien élève, au nom du Président du CGE, a remercié le parrain pour son engagement dans plusieurs domaines : éducation, social…

Le représentant du Chef du village, monsieur Mamadou Sakho est revenu sur le travail incomparable du parrain durant ses trente ans de direction à Diawara.

L’ami du parrain, monsieur Boubacar Bomou a fait parler son cœur en rendant hommage à ce digne fils du Gadiaga.

Le Directeur de l’école Diawara 2, monsieur Boubacar Sylla a lu un message du Club UNESCO de Dijon (France) qui rappelait les relations saines entre le parrain, son école, le village et les Dijonnais.

Un ancien maître de l’école Diawara 1, monsieur Atab Sonko, actuellement Inspecteur de l’Education, a tenu à participer, à sa manière, en rendant hommage à son ancien Directeur. Son message a été lu par monsieur Aliou Sall Agent à l’IEF de Bakel.

Ce n’est pas tout ! Un autre témoignage, cette fois-ci sonore (par téléphone) a été fait par l’ancien Sous-préfet de Moudéry monsieur Mansour Diallo avant que madame Awa Yombé Doucouré ne félicite le parrain au nom du COREDIA.

Un sketch joué par les élèves de l’école sur la scolarisation des filles a beaucoup fait rire le public.

Ensuite monsieur Killé Sakho, Maire de la Commune de Diawara a expliqué le choix du parrain, les cent ans de l’école avant de louer les efforts immenses de l’IEF, monsieur Amadou Alhousseynou Sarr nouvellement affecté à Saint-Louis

Commune après six ans passés dans notre département. Puis il a insisté sur le travail colossal accompli par son maître, le parrain, dans tous les domaines.

L’IEF, en prenant la parole a félicité le Conseil municipal pour la pertinence de son choix. S’adressant au parrain, il fera remarquer deux faits : quand monsieur le parrain quittait l’enseignement, lui, prenait service en qualité d’IEF, le 10 août 2015. Voici qu’aujourd’hui, lui, IEF, il quitte le département pour aller à Saint-Louis Commune tandis que monsieur Boubacar Sidy Sakho revient à l’école, immortalisé par cette plaque qui va tout à l’heure être dévoilée. Après avoir félicité la Présidente du Gouvernement Scolaire, il demandera aux enseignants et aux élèves de bien travailler pour relever tous les défis.

Le parrain, quant à lui, a rappelé la monographie de l’école qui retrace le parcours de nombreux enseignants et élèves. Il a remercié le Maire et ses Conseillers pour le choix porté sur sa modeste personne. Il a ensuite exhorté les enseignants et les élèves au travail. Pour terminer, il a longuement félicité les hommes et les femmes qui l’ont accompagné durant toutes ses années d’activité.

Monsieur El Hadj Babacar Faye, Adjoint au Sous-préfet de Moudéry, s’est ensuite adressé à l’assistance puis au parrain pour le féliciter car tous les témoignages expliquent son engagement, sa générosité pour son terroir.

La troupe de l’école a enfin dansé sur un air de la Diva malienne Oumou Sangaré.

La plaque portant le nom de BOUBACAR SIDY SAKHO a été dévoilée par le parrain, la Maire et l’actuel Directeur de l’école.

Longue vie au parrain ! Excellents résultats pour cette école !

Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Portraits