BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

GIE Dabakh Mars21

Vingt femmes de Bakel issues des Unités de transformation : Mody Ndiaye Kafoo, Darnde Rewbe, Dabakh Malick, Debbo Galle Communal et Bamtaare Rewbe Guidimpalle ont participé durant trois jours, du vendredi 19 au dimanche 21 mars 2021 dans la Maison du Développement Communautaire (Case Foyer) à une « Formation sur les techniques de transformation et de préparation de bouillon ».

Le GRDR et son partenaire ActionAid ne sont pas allés loin pour chercher les Formatrices. Sur place des dames bien outillées se sont correctement occupées de cette tâche durant la durée de la formation.

 C’est ainsi que madame Aita Ndao Formatrice principale, Animatrice en Enseignement Technique Féminin (Cuisine, Couture, Broderie) et ses deux Assistantes mesdames Diénéba Diallo et Seynabou Niang Animatrices dans le domaine du développement local en techniques culturales sur le Micro jardinage bio et la transformation des produits locaux ont partagé avec ces dames des cinq associations citées.

Avant l’arrivée de la COVID-19, les populations étaient déjà perturbées par l’utilisation abusive des cubes et des bouillons. A partir de 2020, beaucoup de familles étaient classées vulnérables. Elles ont donc besoin d’appui et d’accompagnement pour développer des initiatives de résiliences.

Cette formation pratique vient à son heure car elle permet aux femmes de consommer local, de renforcer leurs capacités, de manger sainement et d’être autonomes.

Dans tout le processus de transformation, elles ont mis la main à la « pâte » : de l’achat des fruits et légumes au marché, à leur lavage, leur découpage, leur séchage jusqu’à leur transformation et leur mise en sachets.

C’est pourquoi, lors de la clôture de cette session de formation, ce dimanche 21 mars 2021, madame Boye Ndiaye au nom des participantes a félicité les organisateurs (GRDR et ActionAid), les formatrices et le Service du Développement Communautaire.

Elle a ensuite cité les avantages de cette formation : le renforcement de leur capacité, la préservation de leur santé et celle de leur famille, leur autonomisation, voie vers le leadership féminin.

A sa suite, madame Diénéba Diallo, en sa qualité de membre du Conseil d’Orientation Stratégique (COS) du GRDR a félicité aussi le GRDR et son partenaire ActionAid, les Formatrices et le Service Départemental du Développement Communautaire (SDDC) avant d’emboucher à son tour la même trompette de l’autonomisation des femmes.

Monsieur Moussa Ndiaye de l’UFORBAK, Consultant, a insisté sur l’implication de l’ONG Américaine « Winrock International/Farmer to Farmer » dans le domaine du maraîchage et de l’arboriculture. Il a annoncé qu’une autre formation sur la transformation des déchets de légumes en savon aura bientôt lieu.

Monsieur Aboubacry Ndiaye Chargé du Parrainage au niveau du GRDR a rendu un vibrant hommage à l’ancien Coordonnateur monsieur Moustapha Kâ pour tout le travail immense qu’il a abattu dans l’intérêt des populations de Bakel. Il a ensuite souligné l’importance de ces formations pour les femmes et la santé des populations.

Au nom du Préfet du Département de Bakel, madame Ndèye Anta Diouf Seck, Chef du SDDC a d’abord félicité le GRDR pour avoir permis à la Communauté d’être logée dans la Maison du Développement Communautaire (Case Foyer) bien équipée. Elle a ensuite félicité les formatrices et les femmes pour leur engagement malgré leurs multiples tâches pour participer à une session de formation de trois jours. C’est cet engagement qui tirera l’autonomisation et le leadership féminin, dira-t-elle. Elle leur demandera ensuite de démultiplier ces formations au niveau de leur localité et penser aussi aux femmes des autres communes : elles ont droit, elles aussi à une formation.

A messieurs Abdou Yatabaré, Référent du Projet « Niamdé », c’est-à-dire les Cantines scolaires, Moussa Ly Chargé des Programmes et Aboubacry, elle les exhortera à organiser beaucoup d’autres ateliers de formation pour les femmes, moteurs du développement.

Enfin, elle déclarera clos cet atelier de formation sur les techniques de transformation et de préparation de bouillon, du 19 au 21 mars 2021 à la Maison du Développement Communautaire de Bakel (Case Foyer).

Idrissa Diarra

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Portraits