BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Index de l'article

En choisissant Dr Abdoul Aziz Tandian et Khadidiatou Sy pour co-parrainer la journée de l’excellence et de la participation de la 6e édition des Iden de Bakel et de Goudiry, la fête ne pouvait qu’etre belle. Nous sommes allés à la rencontre de deux étoiles croisées. L’un est un baroudeur du développement et l’autre, une reine de cœur ou avocate des filles à l’école . Dr Abdoul Aziz Tandian, Un Baroudeur du développement. Cet ancien maire de la commune de Bakel, ville où il est né et a fait ses premières humanités, puis cap sur Tambacounda et  Thiès. Après avoir décroché son BAC en série D, Abdoul Aziz Tandian poursuit ses études à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar ou il obtient sa licence en Sciences Naturelles en 1985. L’année suivante, c'est-à-dire en 1986, il décroche une maitrise. Abdoul Aziz ne s’arrêtera pas là, car en 1988, il prépare et obtient un Doctorat de troisième cycle en Géologie appliquée : spécialité hydrogéologie en 1990 avec la mention « A bien ». Les portes du troisième cycle lui sont ouvertes et l’homme altéré de connaissances fait de la recherche des études, son cheval de bataille. Ainsi, il obtient en 1998, un certificat en gestion des eaux à la Fondation Universitaire Luxembourgeoise, un certificat en gestion des ressources naturelles et une thèse de doctorat es sciences en géologie : spécialité hydrogéologie (qualité et ressources en eau) et une attestation de formation : la gestion prévisionnelle des emplois et compétences à l’Institut Supérieur Africain pour le Développement de l’Entreprenariat de Dakar. Connu par sa rigueur intellectuelle, sa ténacité, son goût du travail bien fait, l’homme a exercé différentes fonctions parmi lesquelles : Enseignant chercheur à l’Ucad, Président de la commission de l’Environnement et des ressources naturelles au conseil régional de Tambacounda, Directeur de l’ARD de Tambacounda de 1999 à nos jours et enfin coordonnateur régional du Pndl depuis 2006. Abdoul Aziz est un homme du technicien au développeur pur. Un homme dont le développement local circule dans les veines. Il se distingue toujours dans la défense et la promotion de l'éco-tourisme et de la culture dans la région orientale. C'est en se penchant sur la décentralisation qu'il a été poussé à démissionner de son poste de maire de Bakel pour postuler au PNDL, qui était convoité par plus de 800 candidats issus d'horizons et de cursus divers, avant de gagner ce poste, grâce à son cursus bien rempli. Très discret, élégant, efficace et professionnel dans son travail. Patron du développement local à Tambacounda qu'il dirige de main de maître, Aziz continue son bonhomme de chemin dans ce monde qu'il connait du reste très bien.

Ajouter à celà, Dr Aziz s'investit beaucoup dans l'humanitaire. L’expérience considérable acquise lui a permis d’être professeur honoraire à l’Iam avant d’etre honoré Citoyen d’Honneur de la ville d’APT en France. L’homme, doté d’une capacité d’écoute gigantesque est polyglotte. Ses nombreuses réalisations vont de la dynamique organisationnelle impulsée à l’ARD à la participation à des études, séminaires et missions scientifiques en passant par la planification de projets pour Tambacounda, la maitrise d’ouvrages des collectivités locales, le renforcement des capacités pour le développement local. Dr Tandian, travailleur qui aime ce qu'il fait, en est à ses 18 publications de livres.


 

 

 


Khadidiatou Sy, Reine de cœur ou avocate des filles.
Derrière chaque fille se cache une maman, affirme le proverbe. C’est aux côtés des filles élèves que Mme la Député, Khadidiatou Sy se tient aujourd’hui, après que les responsables et acteurs de l’éducation ont largement plébiscité ses actions. Ce 3 juillet 2010, elle deviendra « officiellement » la première « first lady » de l’école sénégalaise à Bakel et Goudiry. Parcours d’une reine du cœur ou d’une avocate des filles.

Khadidiatou « le roc » n’est pas facile à ébranler. Avant la femme publique, il y a d’abord une mère tendre et affectueuse, qu’on a vu accompagner les populations du département de Bakel plus précisément la capitale du Bundu, Goudiry. Une Khadidiatou élégante et aimable par tous, toujours bien habillée, assortie à ses  enfants… et affidés. Durant son enfance modeste, Khadidiatou Sy s’est forgé un comportement. Elle a été modelée par les pérégrinations de ses parents qui ont fini par déposer leurs baluchons dans la terre des « Bundunkés », alors qu’elle était très jeune, en provenance de Matam ou elle a vu le jour. Mme a pu surmonter des obstacles pour entrer dans les prestigieuses écoles françaises, après un bref passage dans des écoles sénégalaises, nous sommes en 1964-1969. Khadidiatou quitte l’école pour des cours de Secrétariat à Toulouse pendant une année de 69 à 70 avant de travailler. Entre 1980 – 1982, elle suit des Cours d’informatique de gestion et de Management (technique de Vente et programmation) à Soft-Informatique de Toulouse. Elle quitte cette ville pour aller subir un Stage à la Société Tunisie Electronique à TUNIS : Confection de configurations HEWLETT PARKARD et Techniques de vente en 1990. Sa vie publique commence lorsqu’elle devient Membre fondateur de l’Association pour la Rénovation du Boundou – ARB, Membre fondateur de l’Association des Ressortissants de Bakel avant de créer l’Association Tabital Pulaagu. Et enfin l’Association des formateurs de NDI. Svelte, élégante dans ses costumes bien taillés, Khadîdja finit par séduire et conquérir par sa vision idéaliste, sa volonté de changer le monde pour le rendre meilleur. La dame finit par etre piquée par le virus de la politique. Très vite, Khadidiatou a conquis le cœur des populations et des responsables politiques au niveau national. De 2003 à 2005, elle devient Chef de Cabinet du Ministre de la Coopération Décentralisée et de la Planification Régionale. De Nov.2005 à Juin 2007, elle est chargée de mission auprès du Premier Ministre. De Mars 2007 à nos jours, elle est Député à l’Assemblée Nationale du Sénégal et membre du comité inter parlementaire de L’Uemoa. Aujourd’hui, personne ne peut plus douter de la baraka qui auréole ses actions. Malgré les réticences, le soutien des femmes est primordial et contribue au succès de la carrière politique des femmes de son terroir. Actrice de marque de la victoire de Me Abdoulaye Wade lors des élections présidentielles et législatives de 2007, la dame de fer, incarne des valeurs dans lesquelles se reconnaît la nation sénégalaise, digne d’être inculqué chez nos enfants. En effet, sa maison ne désemplit jamais. Tant l’honorable député fait l’objet de beaucoup de sollicitations par les populations en mal de rejoindre les deux bouts. Les filles des départements de Goudiry et de Bakel ont finit par faire d’elle, leur « avocat ».
 
Par Assane Diallo / Tambacounda.info /

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Portraits