BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Premiere Ministre SN

En politique, ici, chez nous au Sénégal, comme partout ailleurs dans le monde, même les plus ignorants, pour ne pas prononcer le mot « ignares », savent que pour étouffer les rumeurs les plus folles devenant rapidement une réalité rampante, pouvant gonfler les réactions et transformer un ru en une rivière, les spécialistes en Sciences Politiques, disent qu’il faut créer une Voie de Contournement en faisant apparaître un nouveau problème plus « attrayant », plus attractif, capable de détourner l’attention des populations sur ce qui risque d’embraser le pays.

 

Dans ce cas de figure, même des maladies sont « créées », afin d’apaiser ou de surchauffer les esprits, au moins pour un moment, le temps de trouver un subterfuge plus sérieux. Et pendant ce temps, la « société » avale et réactualise les données passées pour les oublier et se focaliser sur la nouveauté.

Mocirédin, le mari de Diambéré Khoumba, ne s’est jamais intéressé aux choses de ce bas-monde ! Il n’en a que faire ! Même s’il le voulait, en serait-il capable ? Le pourrait-il, lui qui n’a jamais fréquenté les bancs d’une école française ?

Il se rappelle, même si cela ne date pas d’aujourd’hui, sa folle envie, alors qu’il n’avait même pas encore dix ans, de devenir Ministre. Chaque mardi soir, à côté du vieux poste-radio de son père, il s’asseyait sérieusement, écoutant avec une attention particulière les noms sortis comme par enchantement lors des célèbres Conseils des Ministres d’autrefois. A la place de chaque nom prononcé par le journaliste, il entendait le sien. Plus tard, il comprendra que pour être Ministre, il faut avoir fait des études.

L’actualité au Sénégal, c’est cette annonce faite par le Président de la République de ramener le poste de Premier Ministre. Pour ou contre, partout les partis politiques, les coalitions de partis, les individualités s’expriment pour attirer l’attention de tous sur leur option, ce qu’ils pensent de ce retour en « zone » après un peu plus de deux ans sans Chef de Gouvernement pour notre pays!

De l’indépendance du Sénégal en 1960, à nos jours, c’est-à-dire de Léopold Sédar Senghor, premier Président de la République à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, quinze décrets de nomination de Premiers Ministres ont été signés par nos Chefs d’Etat :

-Deux dames seulement parmi ces privilégiés de la République: Mame Madior Boye et Aminata (Mimi) Touré.

-Deux messieurs ont été nommés deux fois : Habib Thiam et Moustapha Niasse.

-Moustapha Niasse a été le deuxième Premier Ministre d’Abdou Diouf et le premier Premier Ministre d’Abdoulaye Wade.

La palme de longévité en qualité de Premier Ministre revient à Habib Thiam (09 ans) et à Abdou Diouf (10 ans).

Durant nos soixante et un ans d’indépendance, la fonction de 1er Ministre est restée vacante pendant dix-huit ans : du 18/12/1962 au 26/02/1970 (08 ans), puis du 1er /05/1983 au 07/04/1991 (08 ans aussi) et enfin du 14/05/ 2019 à nos jours (02 ans).

Liste des Premiers Ministres du Sénégal :

Avec le Président Léopold Sédar Senghor :

1. Mamadou Dia : du 07/09/1960 au 17/12/1962 (Président du Conseil des Ministres)

2. Abdou Diouf : du 28/02/1970 au 31/12/1980

 

Avec le Président Abdou Diouf :

1. Habib Thiam : du 1er /01/1981 au 02/02/1983

2. Moustapha Niasse : du 05/04/1983 au 1er /1983

3. Habib Thiam : du 07/04/1991 au 03/07/1998

4. Mamadou Lamine Loum : du 03/07/1998 au 31/03/2000

 

Avec le Président Abdoulaye Wade :

1. Moustapha Niasse : du 1er /04/2000 au 03/05/2001

2. Mame Madior Boye : du 03/03/2001 au 04/11/2002

3. Idrissa Seck : du 04/11/2002 au 21/04/2004

4. Macky Sall : du 21/04/2004 au 19/06/2007

5. Cheikh Hadjibou Soumaré : du 19/06/2007 au 30/04/2009

6. Souleymane Ndéné Ndiaye : du 30/04/2009 au 03/04/2012

 

Avec le Président Macky Sall :

1. Abdoul Mbaye : du 03/04/2012 au 1er /09/2013

2. Aminata Touré : du 1er /09/2013 au 04/07/2014

3. Mahammed Boun Abdallah Dionne : du 06/07/2014 au 14/05/2019.

 

Quand est-ce que le Président de la République va-t-il nommer cet homme ou cette femme qui sera son bouclier, son fusible, son dauphin, futur candidat du Parti et de la Coalition ? Serait-ce avant ou après les Locales ? DIEU seul le sait !

Pour une fois, Mocirédin veut se mêler aux hommes politiques. Il a déjà fait son choix. Et le fils de Mociré n’est pas allé loin pour trouver la perle rare, la personne qui pourra coordonner les activités du Gouvernement, en véritable leader : il s’agit de Diambéré Khoumba son épouse !

<<-Pourquoi ce choix, se demande-t-on ?

-Eh bien parce qu’elle est travailleuse. Elle se lève tous, tous, tous les jours créés par SOUBHANAH WATALLAH avant les premiers chants des premiers coqs et se couche après tout le monde ! Elle est ordonnée. Entrez dans sa cuisine : chaque chose est à place. Et ce n’est pas tout. A son retour du marché, elle rend à son mari l’argent non dépensé. Si vous cherchez aussi une bonne cuisinière, capable de vous préparer tous les plats locaux (Mafé, Déré…) Diambéré Khoumba est là. Elle est aussi polyglotte, l’épouse de Mocirédin : elle vous parle autant le Soninké que le Wolof, le Peulh, le Bambara, le Manding que le Maure et n’a pas besoin d’interprètes quand vous lui parlez français. Que voulez-vous d’autres ? N’a-t-elle pas le profil, se répète sans cesse, tout fier, Mocirédin?

-Ne rêve pas ! Reviens sur terre et dis-toi que ta Diambéré Khoumba n’assistera jamais de sa vie à un Conseil des Ministres, surtout en qualité de Premier des Ministres ! Cherche lui plutôt trois autres coépouses, ainsi en se réunissant avec elles, ta Diambéré pourra se considérer comme ta Première dame par rapport à celles qui partagent ton foyer avec elle. Réveille-toi et écoute-la chanter. Diambéré Khoumba a une voix merveilleuse. Propose ses services à un

candidat à la Mairie de Bakel, elle aura assez d’argent durant cette campagne électorale qui va bientôt s’ouvrir, lui suggère son cousin Dougoufana !

-Tu me connais, mon cher cousin depuis plus de cinquante ans. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais changer. Première des Ministres ou Première de mes Dames, ma Diambéré Khoumba ne bougera pas de chez moi pour chanter pour un quelconque homme politique ! Comme tous les Sénégalais, nous suivrons ce « feuilleton » aussi, déjà rangé au second plan par une autre actualité brûlante : les propos de Gaston Mbengue concernant les Dias. >>

Idrissa Diarra bakelinfo.com

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Portraits