Abdelrazakh Hamit Bahar

Non décernée depuis 2014, la «Médaille Capitaine Mbaye Diagne», qui rend hommage aux Casques bleus morts pour la paix, est attribuée, cette année, au Capitaine tchadien, Abdelrazakh Hamit Bahar, qui a servi à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Par Ousmane SOW – Il sera célébré demain la Journée internationale des Casques bleus des Nations unies. Le thème retenu cette année, «Ensemble pour la paix : le partenariat, clé du progrès», montre les efforts à faire toujours pour construire un monde sans conflits. L’invasion de l’Ukraine par la Russie rappelle la fragilité de la paix. A New York, où se trouve le siège de l’Organisation des Nations unies, le Secrétaire général décernera la «Médaille Capitaine Mbaye Diagne pour acte de courage exceptionnel», à titre posthume, au Capitaine Abdelrazakh Hamit Bahar du Tchad, qui a servi à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Décernée pour la deuxième fois seulement depuis sa création, en 2014, par le Conseil de sécurité, la médaille tient son nom du premier lauréat du prix, le Casque bleu sénégalais mort au Rwanda en 1994, après avoir sauvé d’innombrables vies.