BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Lula Pdt Bresil 2022
Après sa très courte victoire sur un Jair Bolsonaro qui ne s’est toujours pas exprimé, Lula va devoir gouverner un pays qui sort d’une campagne violente et polarisée, en crise économique, avec un congrès hostile

Après les scènes de liesse dans les rues du pays, les feux d’artifice toute la nuit et un discours de victoire plein de promesses, Lula, président élu du Brésil, peut se préparer dès ce lundi 31 octobre à un mandat qui s’annonce compliqué.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Capture décranUSA 400x221

Les fonctionnaires impériaux, même à titre « diplomatique », continuent de déclarer effrontément que leur contrôle exceptionnaliste sur le monde est obligatoire.

Si ce n’est pas le cas, des concurrents pourraient émerger et leur voler la vedette – monopolisée par les oligarchies américaines. Cela, bien sûr, est un anathème absolu.

Le modus operandi impérial contre les concurrents géopolitiques et géoéconomiques reste le même : avalanche de sanctions, embargos, blocus économiques, mesures protectionnistes, culture de l’annulation, montée en puissance militaire dans les nations voisines et menaces diverses. Mais surtout, la rhétorique belliciste – actuellement portée à son paroxysme.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Sandrine Regol Ecologiste

Invitée de franceinfo dimanche 30 octobre, la députée EELV Sandra Regol a pointé la responsabilité du ministre de l'Intérieur dans les débordements qui ont marqué la journée de manifestation à Sainte-Soline, contre l'installation d'une "méga-bassine" de rétention d'eau.

"Il n'y a qu'un seul responsable, c'est le donneur d'ordre, Gérald Darmanin", assure Sandra Regol, dimanche 30 octobre sur franceinfo, au lendemain de violents heurts lors d'un rassemblement interdit contre une "méga-bassine" pour l'irrigation agricole, à Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres. "Ce qui est raté, c'est d'avoir déployé une force aussi disproportionnée face aux manifestants qui n'étaient pas là pour porter atteinte ou porter préjudice aux forces de l'ordre", estime la vice-présidente du groupe écologiste à l'Assemblée.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Greve 18Octobre2022

SUR UN SON DE NTM, Jean-Luc Mélenchon, visiblement ému, s’offre de longues minutes sur son char roulant pour saluer la foule. A-t-il douté de sa « marche contre la vie chère et l’inaction climatique » qui ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices ? Entre la place de la Nation et Bastille à
Paris, l’Insoumis a réuni ce dimanche 140 000 personnes selon les organisateurs, 30 000 selon les forces de l’ordre, pour dénoncer la politique du gouvernement et engager un bras de fer social par « la rue ». Organisée dans la douleur avec ses partenaires de la Nupes, sans l’appui des principaux syndicats, la marche a, selon l’Insoumis, revêtu son manteau « d’immense succès » et s’est dans l’ensemble déroulée dans le calme.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

GazoducRusse

« Le sabotage est la cause la plus probable des fuites dans deux gazoducs de la mer Baltique entre la Russie et l’Europe, ont déclaré les dirigeants européens, après que des sismologues ont signalé des explosions autour des gazoducs Nord Stream. »

Selon la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen, « les fuites » dans la mer Baltique sont dues à un « sabotage » :

« Toute perturbation délibérée d’une infrastructure énergétique européenne active est inacceptable et entraînera la réaction la plus forte possible« , a-t-elle averti, et elle a demandé que soit menée une enquête  pour faire toute la lumière sur « les événements et leur raison ».

La première ministre danoise, Mette Frederiksen, les a qualifiés d' »actes délibérés« , ajoutant : « Nous ne parlons pas d’un accident« .

Mme Von Der Leyen n’a pas précisé qui aurait pu être à l’origine de ces « actes délibérés » de sabotage.

Une véritable bombe

Dans une interview télévisée du 7 février 2022, le président des États-Unis a reconnu que les États-Unis agiraient contre Nord Stream si nécessaire. Cette déclaration a été faite 3 semaines avant l’invasion russe :

Président Joe Biden : « Si la Russie envahit, ce qui signifie que des chars et des troupes traversent à nouveau la frontière de l’Ukraine, alors il n’y aura plus de Nord Stream 2. »

Journaliste : « Mais comment allez-vous faire exactement, puisque le projet est sous le contrôle de l’Allemagne ? »

Biden : « Nous le ferons, je vous le promets, nous serons en mesure de le faire. » (c’est nous qui soulignons)

 

 

Joe Biden : « Il n’y aura plus de Nord Stream 2 ».

Les faits suggèrent que cette attaque terroriste avait été envisagée par l’administration Biden avant l’invasion russe. A-t-elle été exécutée par la CIA ? « Nous serons en mesure de le faire » a déclaré Joe Biden.

Acte de guerre des États-Unis contre l’Union européenne

Le système de gazoducs Nord Stream, qui a son origine en Russie, traverse les eaux territoriales de quatre États membres de l’UE, à savoir la Finlande, la Suède, le Danemark et l’Allemagne. L’autorisation a été donnée et approuvée par les parlements de ces pays avant la construction.

En outre, le gazoduc Nord Stream a également nécessité l’approbation de l’Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Pologne, qui ont participé au processus de consultation préalable à la construction.

Une véritable bombe : D’un point de vue juridique, il ne s’agissait pas d’une attaque terroriste contre la Russie, mais d’un acte de guerre des États-Unis contre l’Union européenne.

 

Cet article a été publié initialement en anglais le 28 septembre 2022 :

U.S. Act of War against the European Union: Did President Biden Order the Terror Attack against Nord Stream? 

Traduit par Mondialisation.ca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Portraits