BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Match1 MondialSN

 

Des cinq équipes qui représentent notre continent, les quatre premières à descendre dans l’arène (les pelouses des terrains russes) à savoir l’Egypte, le Maroc, la Tunisie et le Nigéria ont successivement été battues.

 

Ce mardi 19 Juin 2018, l’Equipe Nationale du Sénégal, les Lions de la Téranga, avaient la lourde tâche de relever plusieurs défis en même temps :

 

 

-Gagner pour montrer les capacités africaines face aux autres continents

 

-Faire autant, sinon plus que les aînés de 2002 dont l’entraîneur national actuel, Aliou Cissé et son staff : Tony Sylva, Oumar Daff et Lamine Diatta en gagnant d’entrée.

 

-Faire plaisir à tout un peuple friand de sports, mais surtout de Football, mobilisé comme un seul homme derrière son équipe !

 

-Se faire plaisir aussi, tout en se disant que les performances réussies lors de ce rendez-vous mondial auront des retombées certaines sur la carrière de chaque joueur !

 

A Bakel, la Capitale du Gadiaga, les rues étaient désertes dès 14 heures 30. A l’intérieur des maisons, hommes et femmes, jeunes et même les vieux faisaient face au poste téléviseur placé pour l’occasion dans un endroit adéquat afin de permettre à beaucoup de personnes de suivre la rencontre Pologne-Sénégal tant attendue.

 

Une ambiance particulière a parcouru la ville après le tir gagnant d’Idrissa Gana Guèye détourné par le malheureux défenseur polonais dans ses propres camps. La ville a vibré d’un seul coup. Une clameur a couvert tous les environs, jusque dans le village mauritanien (Gouraye) d’en face.

 

Le beau jeu servi par les Lions de la Téranga a séduit et rassuré les supporters qui n’ont cessé de crier qu’au moment où une coupure de courant (dans toute la ville) a plongé les bakélois dans un désarroi, vers la cinquante-huitième minute.

 

Les téléphones portables ont commencé à entrer dans le jeu : l’on appelait les amis, les connaissances pour suivre par la magie du téléphone la suite de la rencontre.

 

Quand Mbaye Hamady Niang a marqué son but d’anthologie (qui a certainement contribué à faire de lui l’homme du match), malgré le manque d’électricité, la ville a failli « éclater » !

 

Deux minutes après le courant est rétabli.

 

La fin assez laborieuse du match a éloigné certains sensibles des écrans de télévision pour ne pas tomber en syncope.

 

Tout est bien qui finit bien ! Le Sénégal a gagné en honorant l’Afrique. Qu’aurait-on dit si toutes les cinq équipes africaines avaient perdu leur premier match ?

 

Prions donc tous ensemble sans tenir compte des religions, des sectes, des partis politiques afin que notre SENEGAL aille très loin dans la compétition et donne à l’Afrique sa première Coupe du Monde !

 

La bande à Sadio Mané est pleine de talents et de volonté. Elle en est capable ! Croisons les doigts et croyons !

 

ALLEZ LES LIONS ! DEME BA DIEKH !

 

Idrissa Diarra

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 248 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.