BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

       KIDIRA 1
Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sont des maladies transmissibles qui sévissent dans les pays pauvres. Dans le monde, plus d’un milliard de personnes souffre d’une ou plusieurs maladies tropicales négligées sur les 17 répertoriées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Parmi les sept caractéristiques principales communes à ces  MTN, on peut dire que :

-elles ont un signe de pauvreté et d’exclusion,
-elles sont cause de stigmatisation et de discrimination, notamment pour les femmes et les jeunes filles.
-elles ont un impact important sur la morbidité et la mortalité.
Citons quelques-unes : le trachome, la lèpre, la rage, la dengue, le chikungunya, le dracunculose (ver de Guinée), la bilharziose…
Véritable danger de santé publique, les MTN sont un piège pour les personnes pauvres car elles entraînent une incapacité de travail pour elles.


Existe-t-il un meilleur moyen de sensibiliser que de  cibler les enfants, futurs adultes, dirigeants de demain ? Y a-t-il meilleur endroit que l’école, lieu d’apprentissage, de partage par excellence pour préparer une prise en compte des méfaits de ces maladies sur l’homme?
Les deux mamelles du développement que sont l’Education et la Santé ont uni leurs efforts afin  de renforcer la dynamique multi-acteur et l’approche multisectorielle pour une meilleure prise en compte des MTN dans le secteur de l’éducation et de la formation.
A Kidira, ce mercredi 26 Juin 2019, dans une salle archi-comble (plus de cent élèves des classes de 3e) du Collège Bocar Sow, madame Diop Sadio Cissokho, Technicienne Supérieure en Biologie au District de Santé de la Commune et monsieur Birama Sarr Professeur de Sciences et Vie de la Terre (SVT) ont présenté les MTN à partir d’une Vidéo-projection. Ils ont ensuite expliqué certaines notions et autres concepts tout en satisfaisant la curiosité des enfants apparemment intéressés par le thème en apportant des réponses claires et nettes.
L’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Bakel, monsieur Amadou Al Housseynou Sarr est venu apporter son soutien, tout en faisant le tour des autres écoles où se déroulait la même activité : Daharatou, Diboly Foulbé, Alahina Bocar et Thierno Malick Diallo.


Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 134 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.