BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

SanteVaccinNov2018
Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel, a procédé ce matin à l’école IMDB au lancement de la campagne contre le cancer du col de l’Utérus pour les filles de neuf ans révolus, une maladie qui touche de nombreuses femmes au Sénégal. Ce lancement a fait l’objet d’une grande mobilisation des groupements de femmes, des élèves, des parents et du personnel enseignant sous l’œil vigilant de l’inspecteur Amadou A SARR IEF de Bakel qui a vivement salué cette initiative du Ministére de la santé publique pour éradiquer ce fléau de cancer de l’utérus du col qui est l’un des cancers parmi les plus fréquents chez les Africaines, plus particulièrement chez les Sénégalaises.

C’est le cancer du col de l’utérus « qui représente 22% des cancers féminins en Afrique et tue 23 femmes sur 100 000 chaque année sur ce continent » selon le Pr Mamadou Diop, chef du service d’oncologie à l’Hôpital Aristide Le Dantec. Avec le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus est un problème de santé publique majeur : celui-ci est le plus mortel par rapport à l’incidence, c’est-à-dire par rapport au nombre de cas recensés chaque année. Les chiffres sont alarmants : on détecte 1 482 nouveaux cas par an et deux décès par jour. La forte incidence et le taux de mortalité élevé font de ce cancer un fléau pour la population féminine sénégalaise.

Pourtant, celui-ci peut être prévenu et soigné grâce au dépistage et à une vaccination précoce. Des précautions jusqu’à présent peu suivies par manque de moyens financiers (un dépistage coûte dans les 40 000Fcfa) et surtout par manque d’informations sur les outils à disposition. Une situation que le ministère de la santé sénégalais, en partenariat avec le laboratoire pharmaceutique américain MSD et l’ONG Gavi entend bien faire évoluer. Dans cette optique, et devant la nécessité d’informer et de sensibiliser les populations, une campagne de vaccination, gratuite, va être lancée à destination des jeunes Sénégalaises.

« Une fille vaccinée aujourd’hui, une fille protégée demain »

Le cancer du col de l’utérus est dû à une quinzaine de virus, dont deux d’entre eux sont responsables de plus de 70 % des cas. D’après des recherches, certains facteurs tels que la précocité du premier rapport sexuel, la contamination au VIH,  la multiplication des partenaires,… sont autant de situations qui favorisent l’infection du HPV (papillomavirus humain), principale cause du cancer.

Les plus touchées par ce risque de cancer sont les filles situées dans la tranche d’âge 10-24 ans : plus de 3 millions de Sénégalaises sont exposées. En effet, le plus souvent, les femmes sont infectées dès le début de leur vie sexuelle, le cancer du col de l’utérus se transmettant par voix sexuelle, qu’il y ait pénétration ou non. L’idée de cette campagne est donc de vacciner les jeunes filles avant le début de leur premier rapport sexuel. Dans la grande majorité des cas, le papillomavirus est éliminé spontanément par le système immunitaire en quelques mois. Quand il persiste dans l’organisme, celui-ci peut devenir responsable, selon le type de virus en cause, de lésions bénignes ou de lésions cancéreuses. Le vaccin, intra-musculaire, permettrait de fabriquer des anti-corps empêchant la fixation des virus. « Le seul moyen pour empêcher le virus d’aller au col reste la vaccination » conseille le Pr Diop.

Un autre chercheur ajoute encore que « les données scientifiques montrent que la réponse immunitaire est meilleure lorsque le vaccin est administré avant 15 ans ».

D’ailleurs, certaines personnes aisées ont déjà fait vacciner leurs filles, les vaccins étant disponibles dans des officines privées. Mais cela restait encore inaccessible pour les populations pauvres ou modestes en raison du prix. Une barrière qui devrait définitivement tomber avec cette campagne.

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

200 MILLIARDS DE FRANCS INVESTIS EN SIX ANS À KÉDOUGOU...

18 novembre 2018
200 MILLIARDS DE FRANCS INVESTIS EN SIX ANS À KÉDOUGOU ET TAMBACOUNDA (MACKY SALL)

L’Etat du Sénégal a investi 200 milliards francs Cfa en six ans à Kédougou et Tambacounda dans l’amélioration des conditions...

Alioune Ndiaye : “Il faut cette inversion … L’Armée et...

18 novembre 2018
Alioune Ndiaye : “Il faut cette inversion … L’Armée et la gente féminine constituent l’axe de cette inversion

Auteur de Jaamo Sénégal, Alioune Ndiaye a analysé la société humaine en général et celle sénégalaise en  particulier et il...

Macky Sall a visité à Tambacounda

18 novembre 2018
Macky Sall a visité à Tambacounda

Les populations de la région de Tambacounda ont réservé un accueil de haute facture au Président Macky Sall lors du...

Contributions : Election Présidentielle 2019/Parrainage : l’opposition Sérieuse à la...

14 novembre 2018
Contributions : Election Présidentielle 2019/Parrainage : l’opposition Sérieuse à la croisée des chemins par Sérigne Saliou Fall

Base de référence du titre : «Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la...

La Nouvelle Force de Proposition a battu le Macadam à...

11 novembre 2018
La Nouvelle Force de Proposition a battu le Macadam à travers une grande marche pacifique

Les jeunes de l'arrondissement de Dianké Makha (Département de Goudiry) et ceux de la commune de Sadatou (Département de Bakel)...

Une mission de la RTS est à Bakel pour le...

6 novembre 2018
Une mission de la RTS  est à Bakel pour le lancement du canal 5

Monsieur AMADOU Kanouté, Directeur de la Communication, a conduit une importante mission à Bakel dans le cadre de l’installation de...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Entente Dév Dépt Bakel
Micro Trottoir
Mosquée Diaguily
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 144 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.