BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Capture
L’école IMDB de grimpallé a abrité ce mercredi, la formation de soixante onze relais communautaires (une personne formée chargée de mener des activités d’information, d’éducation et de communication pour le changement de comportement, des activités préventives et des activités promotionnelles) de la commune de Bakel. Cette importante rencontre a pour objectifs de contribuer à la réduction de la morbidité, de la mortalité et des handicaps avec la pleine participation des communautés.

Madou Cissokho :

De façon spécifique elle vise à :
- mettre en place un cadre socio-sanitaire, législatif et réglementaire favorable à la promotion de la santé communautaire
- créer des conditions favorables à l’engagement et à la participation de toutes les parties prenantes de la santé communautaire
- améliorer le processus de planification, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des services de santé communautaire.

Ces objectifs sont réalisés à partir de la mise en opérations de 8 orientations stratégiques :
Renforcement de la participation communautaire ;
Renforcement des capacités des acteurs communautaires
Développement de paquets de services adaptés
Promotion de la collaboration multisectorielle
Accroissement du financement de la santé communautaire
Amélioration de la gouvernance sanitaire ;
Motivation des agents de santé communautaires
Développement de mesures de pérennisation.

L’approche de santé communautaire est un ensemble de stratégies utilisé pour identifier les problèmes, élaborer, mettre en œuvre et évaluer des programmes de santé avec la participation active des populations.
La vision de cette Politique de santé communautaire s’inspire de celle contenue dans le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) et met l’accent sur la participation des communautés.
«un Sénégal où tous les individus, tous les ménages et toutes les collectivités bénéficient d’un accès universel à des services de santé promotionnels, préventifs,curatifs et ré-adaptatifs de qualité, avec leur pleine participation, sans aucune forme d’exclusion et où il leur est garanti un niveau de santé économiquement et socialement productif».Tel est le vœu du président Madou Cissokho qui ne menage aucun effort pour le développement de la santé communautaire dans le département. Madou est un homme d’action et de terrain



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 822 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.