BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

ComiteGestion HopBakel

La salle des fêtes de Bakel a refusé du monde ce samedi 21 Janvier 2017 à partir de 17 heures : plus de 200 présences pour renouveler le bureau du comité de santé du centre de santé de la capitale du Gadiaga.

 

D’abord, monsieur Tahirou Diakhité premier adjoint au maire de la commune a souhaité la bienvenue à tous ceux qui se sont déplacés pour élire le nouveau bureau du comité du centre de santé de Bakel.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 ANCS 2016

Le Réseau des relais communautaires de Bakel avec son partenaire stratégique l'ANCS ( Alliance Nationale Contre le Sida) a célébré cette journée en organisant un dépistage volontaire au niveau du grand marché de Bakel en présence de DIOP BA Directeur du CDEPS, mr Mangane de l'Education pour la santé et de Mme Konaté ICP du poste de santé Uebain de Bakel et d'autres acteurs.

audio : Madou Cissokho  :

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ambulances Njimmbe

L'attente fût longue mais le  dénouement a été satisfaisant pour les populations de Djimbé. La demande de la population avait été soutenue par le CEMGA M Mamadou Sow, le Médecin chef de Bakel M Baldé et les bonnes volontés.

Le ministère de la santé et de l'action sociale vient d'attribuer une ambulance pick-up au poste de santé de Djimbé. La population pourra désormais souffler un bon air pour bien réussir les évacuations de leurs malades dans les structures hospitalières les plus proches.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

stopcandcer

 

Chaque année, 800 nouveaux cas de cancer chez les enfants sont détectés et seulement 200 sont pris en charge. Les 600 restent sans soins. L'annonce a été faite samedi au cours d'une journée de réflexion sur le cancer du sein et du col de l'utérus.

Le cancer chez les enfants prend de l'ampleur et les moyens de sa prise en charge sont insuffisants. Au Sénégal, on dénombre 800 nouveaux cas, chaque année. Toutefois, seuls 200 cas sont pris en charge. Ce qui veut dire que 600 enfants développent au Sénégal un cancer mais ne bénéficient pas de soins spécifiques. C'est ce qu'a révélé, samedi, Claude Moreira, dans sa présentation intitulée: "le cancer de l'enfant, halte aux idées reçues", au cours d'une journée de réflexion sur le cancer du sein et du col de l'utérus.

 

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 339 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.