BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Talll_

Les fidèles musulmans ont entamé depuis avant-hier, jeudi 30 janvier, la ziarra annuelle dédiée à Thierno Seydou Nourou Tall à Dakar. Cette année la manifestation s'inscrit sous le sceau de la commémoration des 150 ans de la naissance de Thierno Seydou Nourou Tall, de la disparition de El Hadji Omar Tall et en même  temps des 100 ans de la naissance de Thierno Mountaga Tall. Après la grande prière du vendredi et la Hadara Jumma, les fidèles venus du Sénégal et de l'extérieur, pourront assister, à partir de ce samedi 1er au lundi 3 février, au colloque international  organisé au Grand Théâtre et consacré au Cheikh, El Hadji Oumar Tall. Cette rencontre se propose de revisiter et de rappeler l'héritage multidimensionnel laissé par le saint homme et propagateur de l'Islam en Afrique de l'Ouest.


 La 34e édition de la ziarra annuelle dédié à Thierno Seydou Nourou Tall et Thierno Mountaga Tall, anciens khalifs de la famille Omarienne, qui a été ouvert depuis hier, vendredi 31 janvier, se prolongera jusqu’au au lundi 03 Février 2014 sous la direction du Khalife Thierno Bachir Tall. Pour cette édition, la manifestation religieuse sera inédite puisqu’elle sera accompagnée par la célébration des 150 ans de la disparition d’El Hadji Oumar Foutiyou Tall (1797-1864), de la naissance de Thierno Seydou Nourou Tall (1864-1981) et du centenaire de la naissance de Thierno Mountaga Tall (1914-2007).  A coté d’importants actes de dévotion,  notamment la Wazifa et la Hadara Jumma organisées hier vendredi et des visites de mausolées, les fidéles musulmans venus des quatre coins du Sénégal et de la sous-région, auront droit à des conférences et causeries pour revisiter les œuvres et les enseignements d’El Hadji Omar Tall et des différents guides religieux qui lui ont succédé. A ce titre, une exposition et colloque international sera organisé ce samedi  1er  février et demain  2 février au Grand Théâtre. Une occasion de ressortir la gigantesque œuvre d’El Hadji Omar Tall et le rôle qu’il a joué dans la  propagation de l’Islam et la voie fondée par Cheikh Ahmed Tidjane Chérif. Il y a  150 ans, El Hadji Omar Tall terminait sa  mission A la fois  souverain, résistant, propagateur de la voie Tidjiane, Cheikh El Hadj Omar a vu le jour à Alwar, près de Podor en 1797. Il acquit le titre d’El Hadj à la suite d’un pèlerinage à la Mecque.  En 1841, il créa une zaouïa à Dinguiraye dans le Fouta-Djalon.  Le site Al Houda indique que l’enfant du Fouta récitait le  Coran en entier à l'âge de douze ans. Avant la trentaine, il termina ses études et se mis à la recherche d'une voie mystique. Il s'affilia à la Halwatiya puis à la Tijanya. C'est Abdel Karim ibn Ahmadou Naguel qui l'initia à la voie Tidjanya vers 1825. Il serait resté un an et quelques mois auprès de ce grand lettré du Fouta Djallon.Oumar Seydou Tall se rendit à la Mecque en 1826 et rencontra à Médine Sidi Mouhammad Al Ghâli qui l'a consacré grand dignitaire puis Khalife en Afrique de l'Ouest.

Investi de ce noble titre, El Hadj Oumar Foutiyou s'assigna la double mission de convertir à l'Islam les non musulmans et à rallier à la Tidjanya ceux qui sont déjà islamisés et qui, parfois, étaient dans d'autres voies (tourouq). Pour y parvenir, El Hadj Oumar faisait recours à la force des armes, si nécessaire, convaincu qu'il venait d'en être autorisé. Dans son ouvrage «Ar rimah» (Les Lances), il dit que dans la nuit du dimanche au lundi 20 Zul Qada, 1221 de l'hégire (1845), il reçut l'ordre de faire la guerre sainte: «ce fut une voie céleste qui s'adressant à moi me disait "tu es autorisé à faire la jihâd dans le sentier de Dieu"».  Sur le chemin du retour de la Mecque, il séjourna sept ans à Sokoto au Nigéria où il répandit le wird qu'il détenait. Il parcourut tout le Sénégal. Savant auteur de prestigieux ouvrages dont «Al Rimâh» (Les Lances) qui eut le prestige d'être associé au célèbre ouvrage d'Ali Al Harâzim, «Jawâhirul Ma'ânî». En 1847, il fut l'objet de vives ovations à Saint Louis, puis au Fouta Toro. La même année, il se rendit à Bakel puis au Boundou suivi par de nombreux disciples. Il vint au Saloum en 1848 à la rencontre de Maba Diakhou Bâ puis se fixa à Dinguiray au Fouta Djallon.  El Hadj Oumar Al Foutiyou entreprit de nombreuses guerres saintes.  Cependant, l'action militaro-religieuse du maître toucouleur n'eut concerné le Sénégal que durant ses premières années au niveau des zones riveraines de la Falémé et du Haut Sénégal. Les conquêtes omariennes étaient principalement dirigées vers l'Est et concernaient le Kaarta, le Bambouk, le Massassi, l'Etat Bambara de Ségou. Il disparut mystérieusement dans la grotte de Déguimbéré à Bandiagara en 1864. 

THIERNO SEYDOU NOUROU TALL

Une vie bien remplie Fils de Nourou Tall et d'Aïssata Kamissoko, Thierno Seydou Nourou Tall, la biographie de la famille omarienne fixe sa naissance à l’année 1864. Selon le site Al Houda, son père Nourou participa au Jihad contre le Kaarta et fut nommé gouverneur du Jafunu. Sa mère est la fille du roi de Gadugu, originaire du cercle de Kita (Mali actuel). Il a étudié en divers endroits notamment à Bioro auprés d'Amadou Bakhounambé, à Bandiagara auprés de Cheikh Mamadou, à Ségou auprès de Thierno Amidou, à Kita auprès de Mouhammad al Olal, à Kayes auprès de Mouhammad al Muqtar, à Médina Khasso auprès d'Amadou Ciré, de Thierno Ahmad Kane et d'Amadou Diallo. Après avoir suivi l'enseignement des tous ces maîtres, il poursuivi néanmoins sa quête du savoir qui l'amena dans le Sud de la Mauritanie, à Boghé auprès d'Amadou Moukhtar Sakho (1867-1934) qui l'initia au droit islamique notamment. Seydou Nourou était désigné pour prendre la direction de l'école où il excellait parmi ses condisciples.

Toute sa vie durant il restait profondément attacher au vénéré El Hadji Hadji Malick Sy dont il sera à la fois disciple, homme de confiance et gendre. Les relations entre les deux hommes remontent au début du siècle et même au temps d’El Hadji Omar.  C’est en effet El Hadji Omar qui a initié l’oncle d’El Hadji Malick Sy, Alpha Mayoro Wellé, au "wird" (un des attributs de la pratique religieuse chez les tidjanes).  Thierno Seydou  s’illustra comme un compagnon de Serigne Babacar Sy et de Serigne Abdoul Aziz Sy qui se sont succédé au Khalifat.  Il entretenait de bonnes relations avec l'administration coloniale. Les différents ministres de la France d'outre-mer, les gouverneurs de l'AOF (Afrique Occidentale Française) et plus tard les hommes politiques sénégalais l'appelaient en consultation. En 1930 il fut décoré de la légion d'honneur. Les pouvoirs politiques contribuèrent à rehausser le prestige de Seydou Nourou et lui permit de redynamiser les fidèles de la famille omarienne. «L'influence de Seydou Nourou Tall s'étend à tous les fidèles de la tidjanya d'El hadj Omar. La nombreuse famille des Tall en constitue les relais au Soudan et au Sénégal. Les marabouts peuls et toucouleurs du Fouta Djallon guinéen, du pays Djerma nigérien, un grand nombre d'évolués de Dakar et des pays soudanais le reconnaissent comme «directeur de conscience», peut-on lire dans un extrait des «Archives Nationales Paris». Sa sagesse et son expérience avait fait de lui un chef religieux influent et respecté. Après une vie remplie, Thierno Seydou Nourou Tall est rappelé à Dieu le 25 janvier 1980  à l’âge avancé de 116 ans. 

THIERNO MOUNTAGA TALL

Une grande autorité spirituelle Né en 1914 à Démett, département de Podor, Thierno Mountaga Tall était le khalife de la famille omarienne depuis 1980 à la disparition de son oncle Thierno Seydou Nourou Tall.  Thierno Mountaga Tall laisse orpheline la communauté musulmane, et singulièrement les fidèles répandus entre le Sénégal et la Mauritanie et sur lesquels il exerçait une grande autorité spirituelle. Petit-fils d’El Hadji Omar Tall qui a mené le "Jihad" (guerre sainte), il est à ce titre une référence dans la confrérie tidjane. Thierno Mountaga est également l’auteur d’un livre de deux tomes consacré sur la biographie de son grand père El Hadji Omar Tall.  L’objectif d’ériger une grande mosquée  d’El Hadji Omar a été réalisé sous son khalifat. Parmi les enfants de Thierno Mountaga Tall, le plus connu est Madani Tall et Thierno Seydou Nourou Tall Imam de la Grande mosquée omarienne de l'avenue El Hadj Malick Sy à Dakar.  C’est le vendredi 12 janvier 2007, jour de recueillement et de prières pour les musulmans du monde entier que Thierno Mountaga Tall, khalife de la famille omarienne a été rappelé à Dieu dans sa 92e année après avoir passé 27 ans à la tête la famille Omarienne.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

20 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 13 Novembre 2017La formation (8e jour) en Santé se poursuit à la Médiathèque pour les <<Dispensateurs de Soins à...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

14 novembre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Lundi 06 Novembre 2017Le Projet NEMA USAID intra HALTH a commencé une formation de 10 jours à la Médiathèque de...

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

10 novembre 2017
LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL LANCE SON PLAN DE DÉVELOPPEMENT (PDD)

Initialement prévue à 09 heures, la rencontre n’a démarré qu’à midi.Le Préfet, monsieur Mamadou Mbaye, en sa qualité de chef...

USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION...

2 novembre 2017
USAID/ACCES: ATELIER D’ORIENTATION ET DE LANCEMENT DU PROCESSUS DE PLANIFICATION DES PLANS D’ACTION COMMUNAUX D’EAU A USAGE MULTIPLE (MUS)

  Monsieur Mamadou MBAYE, préfet du département de Bakel, a présidé dans la salle de délibération de la mairie, l’atelier...

CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

30 octobre 2017
CHAMBRE DES MÉTIERS DE BAKEL : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MAÇONS

Le président de la chambre des métiers de Bakel, Monsieur Boubacar Coulibaly dit Soudé, a convoqué l’assemblée générale des maçons...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

30 octobre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Du Lundi 23 au Dimanche 29 Octobre 2017Lundi 23 Octobre 2O17L’état du Sénégal à travers l’Agence Régionale de Développement (ARD)...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.