BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

antasarr_diacko_1

La Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn)  et le projet de développement agricole et nutritionnel Usaid/Yaajendé, ont signé hier, mardi 26 mai, un protocole de partenariat. Cet accord va permettre à l’Ong Usaid/Yaajeende d’apporter son appui aux populations ciblées par la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale à travers la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus.Pour renforcer les capacités de résilience des populations vulnérables, il s’avère nécessaire de les accompagner par des activités génératrices de revenus. C’est dans ce cadre que la délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale et le projet Usaid/Yaajeende ont signé hier, mardi 26 mai, un protocole de partenariat.

«Ce projet consiste à faire accéder les plus vulnérables à des actifs productifs comme la terre, les animaux à cycle court, les outils de travail et surtout les connaissances techniques. Cela  leur permettra de créer de la richesse et sortir du cycle vicieux de la pauvreté chronique, de s’insérer progressivement dans le tissu économique  et de  participer graduellement à l’économie locale»,


 a expliqué Todd Vincent Crosby directeur du projet Usaid/Yaajeende. Il précise cependant que ce programme vient renforcer les activités de la délégation générale à la protection sociale, en  mettant en valeur les investissements de l’Etat du Sénégal. «Yaajende est un projet qui est implanté  dans les localités de Kolda, Bakel, Kédougou et Matam. Nous sommes à côté des populations vulnérables et les investissements qui sont faits par la délégation sont mis en valeur à travers  des actions  que nous allons mener ensemble à court terme», a-t-il laissé entendre.De son côté, Anta Sarr Diacko, directrice générale  de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale estime  que rompre avec la pauvreté exige la mise en œuvre de conditions favorables à un développement durable qui est le seul moyen de lutter contre la vulnérabilité des populations. Elle indique ainsi qu’il s’avère nécessaire d’accompagner ces couches vulnérables par des activités productives et génératrices de revenus.Par ailleurs, la directrice générale de la Dgpsn a rappelé que l’objectif de ce programme national de bourse de sécurité familiale est d’octroyer une bourse de 25 mille francs Cfa par trimestre pendant 5 ans à 300 mille ménages en situation d’extrême pauvreté et de vulnérabilité pour renforcer leurs capacités productives et éducatives.

Suonline

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 201 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.