BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

CadreDialogueSocial1

La salle de de la préfecture a servi de cadre pour installer le Comité  Départemental du Dialogue social dans le secteur de l’éducation et de la formation à Bakel. Cette important réunion était présidée par Mamadou Mbaye, préfet du département entouré des trois sous préfets, du Président du CD, des forces de défense et de sécurité, des maires de Bakel, Bélé, St Fissa, Toumboura et gathiary. Ont pris par à cette rencontre les parents d’élève , les syndicats, les partenaires de l’éducation, les ONG , les CODEC ainsi que les représentants des élèves.

Conscient des enjeux et de l’importance de la création d’un environnement apaisé pour une éducation équitable et de qualité, le Sénégal a engagé une dynamique de réforme et d’adaptation de son système éducatif aux exigences du développement économique et social.

Cette volonté politique s’est traduite par la mise en œuvre du PAQUET-EF pour la période 2013-2025 qui doit amener l’ensemble des acteurs à cultiver le sens de l’écoute, du dialogue et de la concertation afin de bâtir des consensus forts ainsi qu’un partenariat franc et constructif pour un système éducatif stable et performant.

C’est dans ce contexte  marqué par des conflits sociaux récurrents entre les différents acteurs de l’école (administration,  organisations syndicales, élèves et même parfois parents d’élèves), conflits qui influent négativement sur la stabilité du climat social dans le système éducatif et donc sur la qualité des enseignements apprentissages depuis plus de deux décennies.

Pour asseoir entre autres un climat apaisé à l’école, beaucoup d’initiatives ont été prises avec la mise en place de cadres et d’espaces de dialogue.

Bakel a choisi le dialogue social qui est la confrontation, l’échange d’idées, l’explication de points de vue entre parties prenantes en vue de préparer une prise de décision. C’est une étape du processus décisionnel où des parties prenantes essaient d’harmoniser leurs points de vue.

La concertation se distingue de la négociation en ce qu’elle n’aboutit pas nécessairement à une décision mais qu’elle vise à la préparer

Pour l’OIT,  « Le dialogue social inclut tous types de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’informations entre les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs selon des modalités diverses […] Il peut se dérouler au niveau national, régional, départemental…L’objectif principal du dialogue social en tant que tel est d’encourager la formation d’un consensus entre les principaux acteurs du monde du travail ainsi que leur participation démocratique. Les structures et les processus d’un dialogue social fécond sont susceptibles de résoudre des questions économiques et sociales importantes, de promouvoir la bonne gouvernance, de favoriser la paix et la stabilité sociale et de stimuler l’économie. »

Au Sénégal, le dialogue social s’appuie sur des textes d’ordre constitutionnel, législatif et réglementaire.

En effet, la Constitution du 22 janvier 2001 stipule à son article 25 : « Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués à la détermination des conditions de travail dans l’entreprise. »

A la lumière des textes cités plus haut et dans un souci d’adaptation aux particularités du secteur de l’Education et de la Formation, le dialogue social peut être défini comme suit : l’exercice du droit à l’expression directe et collective des acteurs de l’Education et de la Formation en vue de participer, d’une part, à l’amélioration des conditions d’exercice et d’organisation du travail, de la qualité des enseignements-apprentissages, de la productivité dans les différentes structures (postes de travail), et d’autre part, à l’instauration de la paix et de la stabilité sociales dans le système éducatif.

Il regroupe les travailleurs, à titre individuel ou collectif, l’Etat, les Collectivités locales, les employeurs ou leurs représentants, les apprenants et toute autre personne ou structure dont la présence est jugée utile.

Un dispositif fonctionnel de dialogue social au niveau déconcentré a comme fonctions principales :

1.      La pacification, la prévention et la gestion efficace des conflits ;

2.      La restauration de la cohésion sociale dans le système ;

3.      L’impulsion;

4.      Le suivi évaluation des décisions prises.

Au niveau départemental :

Les acteurs suivants sont retenus pour constituer le Dispositif Départemental du Dialogue Social dans le Secteur de l’Education et de la Formation :

·         Le Préfet ;

·         les Sous-préfets ;

·         Le Président du Conseil départemental ; 

·         l’Inspecteur de l’Education et de la Formation (IEF) ;

·         les chefs de services départementaux ;

·         Les Maires des Communes ;

·         Le Président de l’Union des Associations de Parents d’Elèves (UDAPE) ;

·         Représentants des organisations syndicales;

·         Représentants des ONG ;

·         Représentant du collectif des chefs d’établissements ;

·         Représentant de formation professionnelle ;

·         Représentant du collectif des directeurs d’école :

·         Représentant du collectif des directeurs de la petite enfance ;

·         Représentante de la SCOFI ;

·         Représentante du Réseau des femmes enseignantes ;

·         Représentante des Associations de Mères d’Enfants (AME ;

·         Représentants de l’Enseignement Privé ;

·         Représentant des Daara ;

·         Représentants du Conseil départemental de la jeunesse ;

·         Représentants des élèves

·         Représentants des organes de presse

Toute personne ressource dont la compétence s’avère utile à l’exécution de la mission du CDS peut être mobilisée.

Le Cadre de concertation constitue un des éléments fondamentaux de la stabilité sociale, gage de production et de productivité pour une école de qualité prenant en compte les préoccupations de tous les acteurs. En effet, il doit permettre l’instauration d’un climat social apaisé et faciliter la réussite d’une éducation équitable et de qualité pour tous. C’est aussi un instrument de référence du dialogue social dans le secteur à  adapter, au besoin,  aux réalités du milieu.La mise en œuvre du dispositif de dialogue social exige l’engagement et la détermination des différents acteurs.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Entente Dév Dépt Bakel
Micro Trottoir
Mosquée Diaguily
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 327 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.