BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

          Classes Passerelles 2020 1
Initié par l’Etat du Sénégal, soutenu par l’UNICEF et piloté au niveau régional par l’ONG « LA LUMIERE », le Programme Insersion-Réinsersion des Enfants Hors Ecole, plus connu sous le nom de Classes Passerelles, a démarré ses activités pour la quatrième année consécutive.
Après les Départements de Tambacounda et Goudiry, avant de terminer par celui de Koumpentoum, messieurs Alassane Mbengue, Inspecteur de l’Education, Point Focal régional et Oumar Wade Inspecteur de l’Education Coordinateur du Programme sont arrivés dans notre Département ce vendredi 7 Février 2020.
Au cours de la matinée, ils se sont rendus d’abord à Daharatou (Ouro Thierno) puis à Guéthié avant de terminer par Samba Niamé.


Dans l’après-midi, après la visite de courtoisie auprès de monsieur Amadou Alhousseynou Sarr, Inspecteur de l’Education et de la Formation (IEF) de Bakel, et en compagnie du Superviseur local monsieur Idrissa Diarra, les Classes Passerelles de Mayel Fily, Alaléwy, Diamwély Garage et Diawara 2 ont reçu leurs hôtes pour la vérification des sites, le contrôle de la présence des maîtres, des élèves, des effectifs réels et du matériel.
Cet important Programme qui prend en charge les enfants de 9 à 12 ans (hors école) qui n’ont jamais ou peu fréquenté les écoles, permet à l’Etat de relever le Taux Brut de Scolarisation (TBS). Pour cette année scolaire, les sept Classes Passerelles du Département de Bakel ont un effectif total de 296 apprenants dont 203 filles et seulement 93 garçons, soit une moyenne 42 élèves par classe. A la fin de l’année scolaire, tout l’effectif est « reversé », en majorité dans les classes formelles et le reste (la minorité), orienté dans les Centres de Formation Professionnelle (CFP).
Dans les villages, beaucoup d’enfants de cette tranche d’âge sont encore dans les maisons, n’ayant pas la possibilité de fréquenter les écoles formelles. Ce programme offre gratuitement aux enfants recrutés, tout le matériel dont ils ont besoin : cahiers, stylos à billes, crayons…
Cependant beaucoup d’efforts sont encore à fournir : mieux et plus que les élèves de l’école formelle, les enfants des classes Passerelles doivent démarrer leurs cours dès le premier jour d’Octobre. Leurs fournitures doivent être sur place à la rentrée des classes.
Quant aux maîtres du Programme, un encadrement régulier est nécessaire de la part des Inspecteurs, du Superviseur et des Directeurs d’écoles. Pour le premier mois (sur les neuf nécessaires), ils doivent avoir (à défaut du salaire entier) une avance pour leur permettre de s’installer dans leur village d’affectation. Ils doivent aussi être dotés de tout le matériel qu’il leur faut : guide pédagogique, registre d’appel, journal de classe, règle plate, équerre, rapporteur, compas…
Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 170 invités et aucun membre en ligne