BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ClassesPasserelles Mars19

La Stratégie de Scolarisation Accélérée par la Passerelle (SSAP) est un programme initié par l’UNICEF avec comme autre partenaire l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF), piloté au niveau des régions de Kédougou et de Tambacounda par l’ONG « LA LUMIERE » depuis trois ans.

Le département de Bakel compte cette année, pour la troisième phase, sept classes :

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Don APT Bakel Janv19
Monsieur Mamadou Mbaye, Préfet du département de Bakel a présidé ce matin à l’école maternelle Elizabeth Ndiaye une symbolique cérémonie de remise de dons aux quatre écoles maternelles de la commune en présence de Amadou A Sarr (IEF de Bakel), des directeurs d’écoles maternelles, des CGE des écoles et des membres de l’AREVAC et anciens membres du comité d’APT.

Amadou Al Housseynou SARR  :

Chantal Delmas  :
Gisèle Magne :
Boubou NDiaye:

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

ClassesPasserelles2019

Le Point Focal Régional, monsieur Assane Mbengue et monsieur Oumar Wade Coordonnateur de l’ONG La Lumière, basée à Tambacounda, ont sillonné le vaste département de Bakel pour vérifier le démarrage des Classes Passerelles, cette année au nombre de sept (7).

Situées dans les villages d’Amadji, Daharatou (Wouro Thierno), Gabou, Samba Niamé, Kanda, Diamwély Garage et Fandalé (dans la Commune de Bakel), les Classes Passerelles ont pour cibles les enfants de neuf (09) à quatorze (14) ans n’ayant jamais fréquenté l’école ou y ayant fait un bref passage.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

GreveLycee Janv19

Le feu couvait déjà sous la cendre depuis la semaine dernière ! Au Lycée Waoundé Ndiaye, les élèves avaient respecté leur mot d’ordre de faire suspendre les cours les jeudi 17 et vendredi 18 Janvier avec comme motif : un manque criard de professeurs.

Même si tout dernièrement l’on a noté l’arrivée de deux professeurs (Mathématiques et Sciences Physiques), la colère des lycéens continue.

En effet, ce lundi 21, à partir de leur base (Le Lycée Waoundé Ndiaye), en masse compacte, ils ont sillonné les rues criant : << Nous voulons des professeurs ! Nous voulons étudier !>>

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 401 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.