BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 


fat diarra
Fatoumata Diarra, artiste musicienne, a intégré la troupe de L’ensemble lyrique de Sorano il y a cinq ans. Originaire de Bakel, elle a participé à côté de grands noms à la soirée organisée le jour de la Korité. Sa vie est traversée de souvenirs marquants.

Un après-midi à la cité Comico sise dans le quartier Ouakam à Dakar. Après plusieurs minutes de marche dans les rues sablonneuses, on arrive à la demeure de Fatoumata Diarra. Le nom ne dit certainement pas grand-chose. Elle est la benjamine de l’Ensemble lyrique du théâtre national Daniel Sorano. L’odeur âcre de l’encens embaume les quatre coins de la chambre. Le téléviseur calé sur la chaîne Syfy diffuse un documentaire sur la Nasa (National aeronautics and space administration). Le ventilateur tournant en plein régime, les photos collées au mur, le matelas et les effets personnels de l’artiste enrichissent le décor.

 


Benjamine de  la troupe
Native de Bakel, ville située à l’Est du Sénégal, Fatoumata Diarra a vu le jour en 1984 dans le quartier Yaguiné. En classe de Ce2, elle quitta les bancs de l’école. Piquée par le virus de l’art et de la chanson dès le bas âge, l’actuelle pensionnaire de Sorano arpentait les rues de sa ville natale au 1er battement des tam-tams. Divorcée et mère de deux enfants, elle a fait ses premiers pas de danse à la troupe Xery de Moulaye Konaté. Son parcours n’a pas été un long fleuve tranquille. Des moments de galère, elle en a connu. Après son divorce, elle prit la route de la capitale pour «venir travailler afin d’aider sa grand-mère et subvenir aux besoins de ses deux gosses». A Dakar, renvoyée de la maison d’accueil, elle va rejoindre la rue avec ses bagages avant de bénéficier des largesses d’une bonne volonté. 

Un talent sur scène
Son intégration au sein de la troupe de l’Ensemble lyrique, elle la doit à un certain Guimba Sissoko. Ce dernier, séduit par le talent de la chanteuse lors d’une séance de tam-tams, lui a demandé de rejoindre le temple mythique. Fatoumata Diarra n’a pas tout de suite craché sur l’occasion. Durant «une semaine, je me mettais sur les escaliers pour suivre le spectacle». Les souvenirs sur ses débuts sont toujours frais dans sa mémoire. Elle se rappelle : «Un jour, Soda Mama Fall a demandé à Guimba les raisons de ma présence au moment des répétitions. Alors, il lui signifiera que j’étais chanteuse. Et elle n’a pas tardé à me demander de monter sur scène.» Devant les grands noms comme Soda Mama Fall, Ndèye Fatou Ndiaye, Fatou Talla Ndiaye, Marie Ngoné Ndione, Atia Wélé, la petite Fatoumata, malgré la peur, a su montrer ce qu’elle est capable de faire ce jour-là. Les clés de son talent lui ouvrent ainsi les portes du temple. C’est le début d’une belle aventure qui en est déjà à sa 5ème année.  
Pour le moment, Fatoumata Diarra n’a enregistré qu’un seul tube, le deuxième est en studio. Mais elle est pleine d’espoir pour le futur, en espérant le soutien sans faille de toute la communauté soninké.

 

LEQUOTIDIEN.SN

ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

3 juin 2020
ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

Après plusieurs mois de grèves et de congés forcés à cause du CORONAVIRUS, des dates de reprises des cours ont été avancées puis reculées. Une troisième date polémique, dès son annonce, a soulevé l’ire de certains syndicalistes de l’enseignement, des parents d’élèves et même des élèves, à travers leur Gouvernement...

CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020 MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

2 juin 2020
CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020  MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

              Depuis plusieurs jours maintenant, le CORONAVIRUS, sans être mis entre parenthèses, marque un peu le pas par rapport à cette réouverture taxée de catastrophique par certains, qui hante l’esprit des « dirigeants », celui des enseignants et enfin celui des parents d’élèves. Pour les premiers cités, il faut coûte...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 102 invités et aucun membre en ligne