BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Rappel des Faits :

 

En effet, le 29 mars 2011, le corps sans vie, menotté et en décomposition avancée d’Aladji Konaté, un natif de Bakel, fils de Sadio Konaté et de Maïmouna Séméga, a été découvert complètement nu à Goundéyini par un pêcheur. Aladji Konaté a été assassiné dans des circonstances tout à fait sombres et scandaleuses. Il est mort noyé après son arrestation à Kounghany par les gendarmes de Bakel, un  Maréchal Des Logis Chef et son équipe qui se reconnaîtront.

De source sûre, il a été cueilli par les limiers entre une heure et deux heures du matin dans une maison isolée du village de Kounghani, de façon brutale et barbare car les voisins ont entendu les cris de détresse du jeune homme. ll a été conduit par la suite vers les berges du fleuve Sénégal escorté par une horde de gendarmes.

Mais à la grande surprise de toute la communauté, Il a été retrouvé quelques jours plus tard, sans vie, menotté, tout nu, sans aucun signalement de sa noyade à sa famille. Quand le pêcheur a découvert le corps, les autorités ont été avisées pour le constat et pour l’enlèvement du corps.
Les gendarmes en fonction dans la nuit de son arrestation ont été  pris de panique et se mirent à parler en wolof : « SOUNOU WADJI LAA » traduction en français « c’est notre gars ».
Les gendarmes de la brigade de Bakel commencèrent  à dire que ce sont eux qui l’ avaient arrêté mais « qu’ il s’était jeté  à l’eau » lors de son transfert.

Que réclame la famille :

Dans un état de "droit", la famille réclame tout simplement que justice soit rendue, que les coupables soient traduit en justice. Une plainte a été déposée par la famille soutenue par le COTRAJUSFI (Collectif pour la Transparence, la Justice et la Fin des intimidations dans le département de Bakel). Les hautes autorités de l'état ont été avisées (le président de la république, les différents ministres en charge des dossiers de la justice), hélas aucun n'a pris d'engagement en faveur de la justice sur ce dossier.

La Mobilisation continue :

Le Collectif et les jeunes de Bakel continuent et poursuivent la mobilisation pour qu'on oublie pas ce meurtre par des hommes de loi. Les jeunes du département de Bakel subissent et continuent de subir encore les brutalités de la gendarmerie.

Combien de morts faut il encore  pour arrêter ce massacre ?

Pourquoi des gendarmes assermentés n’ont ils pas pris la peine d’avertir la famille d’Aladji de son arrestation et de sa mort avec leurs menottes au poing ?

Conscient de ce drame, le COTRAJUSFI organise une "marche pour la dignité"  de la vie humaine à Bakel ce mardi 3 janvier 2017.

Le  rassemblement des jeunes de Bakel est prévu à Goundéyini à 8H30 et le départ à 9H30 en direction de l' Hôpital de Bakel.

Le collectif invite donc toutes les personnes éprises de justice à se rejoindre cette marche. Ensemble la justice triomphera.

Pour suivre l'historique du dossier, merci de cliquer ici :

 

Boubacar Gassama, www.bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 249 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.