BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

sapeurs-pompiers-4

La décision du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, d’ouvrir une brigade des sapeurs pompiers à Pété (sa localité) ne plait pas aux «soldats du feu». Ils jugent cette décision inopportune, d’autant plus qu’il y a des localités plus peuplées et des zones plus «accidentogènes» qui ne disposent pas de détachements de sapeurs-pompiers, note «Le Quotidien».

Par exemple Kaffrine, Kédougou, Koungheul, Kidira, Gossas sont dépourvus de services de secours, note le journal.

L’on rappelle la catastrophe du 11 décembre dernier à Ndioudiène, un village du département de Kaffrine. Faute de secours, 40 cases, des vivres et de l’argent sont partis en fumée suite à un incendie qui s’était déclaré. La brigade des sapeurs-pompiers la plus proche étant Kaolack, distante de 65 kilomètres de Kaffrine. 

A l’arrivée des «soldats du feu», tout était déjà consumé. Plus grave, de Kafrine à Kidira, il n’y a que la brigade des sapeurs-pompiers de Tambacounda, obligé de couvrir plus de 200 kilomètres.

Lors de la journée mondiale de la protection civile, le 1e mars dernier, rappelle «Le Quotidien», l’adjoint au gouverneur de Tambacounda, chargé des Affaires administratives, Moustapha Diaw, avait demandé aux autorités compétentes d’ouvrir des centres de secours à Koumpentoum, Goudiri (deux villes situées respectivement à 100 kilomètres de Tambacounda), Bakel et Kédougou dont les premiers secours en cas d’incendie viennent toujours de Tambacounda.

Toutes choses qui font que les sapeurs-pompiers ne comprennent pas la décision de leur ministre de tutelle qui veut servir sa localité, au détriment de l’intérêt général.

Seneweb

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 257 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.