BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Kaolack, 12 juil (APS) – L’ancien ministre Seydou Sy Sall, propose comme ‘’solution à l’insuccès de la décentralisation’’, une refondation des régions en collectivités territoriales à travers un nouveau découpage du territoire national. ‘’Il s’agira de reprendre carrément, dans une logique de développement et non de raison électoraliste, le découpage administratif actuel et les politiques d’aménagement du territoire pour arriver à des pôles régionaux de développement. Car la décentralisation n’a de sens que si elle suscite le développement en plus de l’administration de proximité’’, a expliqué Seydou Sy Sall. Il participait, samedi à Kaoalck, une conférence publique des jeunes de la fédération départementale de la Ligue démocratique (LD, opposition) sur le thème : ‘’Aménagement du territoire et politique de décentralisation’’. Ainsi, a dit M. Sall, six zones seront créées : celle regroupant les régions de Dakar et de Thiès, celle reconstituant l’ancienne région du Fleuve plus le département de Bakel, celle du Ferlo englobant les régions de Diourbel et de Louga, celle de l’ancien Sine-Saloum avec les régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine, celle de la Casamance avec les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda et celle du Sénégal Oriental, sans Bakel, avec les régions de Tambacounda et Kédougou.

Les opérations de navigation sur le fleuve Sénégal jusqu'en territoire malien devraient être lancées en août-septembre 2009, a annoncé le Haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), le Mauritanien Mouhamed Ould Merzoug. M. Ould Merzoug, dont les propos ont été rapportés par la télévision publique malienne (ORTM), s’exprimait au sortir d’une audience avec le président Amadou Toumani Touré du Mali, un des quatre pays membres de l’OMVS. Une source proche du siège de l’OMVS à Dakar a expliqué à Ouestafnews que ce projet dit de « navigation » est un « vieux programme » de l’organisation qui devrait enfin « arriver à son terme dans quelques mois et permettre une plus grande navigabilité sur le fleuve Sénégal ». Il s’agit notamment de finaliser les travaux de balisage entrepris dans le cadre de ce projet dont le coût initial était estimé à 40 milliards FCFA, selon des chiffres contenus dans des documents de l’OMVS et dont Ouestafnews a obtenu copie. L’enjeu de ce projet selon l’OMVS « est de créer un chenal navigable long de 905 km et large de 55 m permettant la circulation entre Saint-Louis (Sénégal) et Ambidédi (Mali) des bateaux et barges de tonnages moyens », souligne l’organisation dans un de ces documents. La ville de Saint louis se trouve au nord du Sénégal et Ambidédi au sud-ouest du Mali, dans la région de Kayes frontalière du Sénégal. Actuellement, faute d’aménagement, la navigabilité sur le fleuve s’arrête uniquement sur quelques dizaines de kilomètres côté sénégalais.

Le problème récurrent de l’enclavement interne du département de Bakel a été posé sur la table par les élus locaux. Bakel qui s’étend sur 24 000 Km2 n’a aucune piste carrossable reliant ses différentes localités. Une étude faite à la suite du conseil inter ministériel du 17 août 2006, relatif au programme d’urgence dans la région, fait ressortir « la difficulté de se déplacer, l’inaccessibilité de plusieurs zones surtout en période hivernale, les coûts onéreux des transports, etc. ». Les populations, si l’on en croit Baganda Sakho, le président du GIC de Bakel, souffrent terriblement de cette inexplicable situation d’enclavement interne qui ne fait qu’accentuer la pauvreté dans la mesure où des études ont également établi une très forte interrelation entre l’enclavement et les indicateurs de développement. Dans le temps, l’Association pour le développement de l’arrondissement de Moudéry avait manifesté le désir de réaliser l’axe Djimbé- Gandé et était même prête à casser sa tirelire si les pouvoirs publics en avaient fait une de leurs priorités. Les routes départementales sont toutes impraticables, des ouvrages d’art menacent de s’écrouler.

garage Diawara

Population :

Le livre blanc avait posé trois hypothèses de croissance de la population de la commune. Le retour aux taux de croissance 1976-1988 (1,7%), la poursuite du taux observé entre 1988 et 2004 (5%) et la moyenne entre les deux taux soit 3,4%. C’est la poursuite du rythme actuel de croissance de la population qui a été retenue par les autorités (entre 1988-2004)

L’hypothèse forte indique les populations suivantes :

Population 2004 : 9610

Population 2014 : 15.655

Population 2024 : 26.773

Population additionnelle 2004/2014 : 6045

Population additionnelle 2004/2024 : 17.163

 

Economie – Emploi – Revenues

Economie urbaine :

L’économie urbaine est dominée par les apports de l’émigration qui représentent environ 40% du PIB de la commune. Le secteur agricole qui occupe 47% des actifs est peu rentable du fait de l’appauvrissement des sols et la réduction de la pluviométrie. Le secteur industriel est inexistant et le secteur tertiaire (commerce, artisanat, transport, services…) relève entièrement du secteur informel. Le secteur moderne ne représente que 16% de l’ensemble des emplois.

Perspectives et Problèmes de développement de Bakel

Bakel constitue après St Louis et Gorée, la plus ancienne ville du Sénégal. De par sa position géographique et la présence de l’armée coloniale, elle  s’est imposée comme une des premières escales fluviales lors du commerce de traite grâce au rôle essentiel que jouait le fleuve. Ceci a permis à Bakel d’être un pôle économique qui a étendu son influence dans la sous région surtout dans l’espace Kayes et  Séhilibabi qui sont devenus des régions. A l’image de ces deux métropoles, Bakel veut  devenir une ville à vocation régionale car  réunissant  tous les atouts.

 

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.