BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dur, dur. Décidément  aucun  superlatif  ne semble  de  trop  pour  les  Bakélois pour qualifier  la  situation  qu’ils  vivent  par  ces  temps  qui  courent.  Du Vendredi  28  au Dimanche  30 janvier dernier  le  département  était  dans  le  noir  au gré  de  l’insécurité,  des  moustiques  et  des  maladies  comme  la  bilharziose  et  la  diarrhée.  Assez  pour  tirer  la  sonnette  d’alarme.

« On  arrive  plus  à  faire  correctement  notre  travail.  En  plus,  nous  avons  perdu  toutes  nos  denrées.   Nos  matériels  ont  été  détruits  par  les  coupures  d’électricité.  C’est  difficile,  c’est  fatiguant.  Les  délestages  sont choses  courantes  à  Bakel  mais  des  durées  de  48 h  à  72 h mettent tout  le  monde  dans  l'insécurité.  Aucun  bureau  ne  fonctionne,  tous  les  portables  sont  éteints »,  peste  un  enseignant.   A  ce  calvaire  s’ajoutent   les  problèmes  d’eau.  La  SDE cause  fréquemment  du  tort  aux  consommateurs.   Puis  qu’elle  fait  encore  la  sourde  oreille  pour  alimenter  son  groupe électrogène  obligeant  ainsi  les  populations  à  consommer  l'eau  du  fleuve  avec  toutes  ses conséquences.   Malgré  les  marches  qui  ont été effectuées  et   les  rencontres  avec  les  autorités, les populations  grincent  les  dents et  menacent  de passer  à  la vitesse  supérieure.

 


Par Ousseynou Diallo / Tambacounda.info /

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro Trottoir
Entente Dév Dépt Bakel
Mosquée
Mosquée Diaguily

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 192 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.