BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

croix-rouge-cercle-petit

Dans le cadre de leur coopération, la Croix-Rouge française et celle sénégalaise ont décidé  de mettre en place un institut de formation de lutte contre la malnutrition dans la région de Kédougou. L’annonce a été faite mercredi, au terme d’une audience entre les présidents de ces deux institutions et  le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

La Croix-Rouge française et celle sénégalaise vont construire un institut de formation en malnutrition et de gestion de postes de santé dans la région de Kédougou. C’est ce qu’elles ont annoncé mercredi, à la suite de leur audience avec le ministre de la Santé et de l'Action sociale. Selon le président de la Croix-Rouge sénégalaise, Abdoul Aziz Diallo, l’idée « de mettre en place cet institut de formation vient dans le sens de compléter nos activités de lutte contre la malnutrition, des projets mère-enfant ».

 


Le choix de  Kédougou, a-t-il poursuivi, se traduit par  les opportunités de cette région mais également les possibilités  d’ouvrir cet institut au Mali et en Guinée.  « Il s’agira,  à travers ce centre, de former le personnel paramédical avec notamment une formation  très spécifique des agents de santé communautaire qui vont s’occuper de l’éducation sanitaire à travers la sensibilisation. Aussi, il y aura une formation destinée aux sages-femmes et aux infirmiers, pour qu’à long terme, après la mise en place des maisons mère-enfant de la Croix-Rouge, nous ayons des cadres déjà formés », a soutenu M. Diallo.  Ce centre, a expliqué, Antoine Peigney, directeur des relations et opérations internationales de la Croix-Rouge française, pourrait être fonctionnel en septembre 2014. Quant au président de la Croix-Rouge française, Jean Jacques Eledjam, il a fait part de la disponibilité de son organisation à appuyer le  Sénégal en termes d’assistance technique, d’éducation et de prise en charge des urgences dans la formation des jeunes volontaires. La Croix-Rouge sénégalaise, de concert avec la celle française, a lancé, depuis 2012, un programme d’appui à la région médicale de Diourbel, dans le dépistage et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère (Mas).

8.409 enfants traités
L’objectif est d’aider le ministère  de la Santé dans la lutte contre  la malnutrition aigüe dans cette zone.  Ce projet d’un milliard 201 millions de FCfa est actuellement en extension dans la région de Tambacounda, plus précisément à  Bakel et Kidira. Il  vient en appui à la totalité des 33 postes et centres de santé du département de Bakel. Depuis son lancement, de mars  à décembre 2013, le programme a permis de traiter 8. 409 enfants malnutris, dont 708 atteints de malnutrition aigüe sévère hospitalisés et soignés. Dans le département de Bakel, depuis  juillet dernier, 23.708 enfants de moins de 5 ans ont été dépistés, parmi lesquels 546 souffrent de malnutrition aigüe sans complication et 146 autres avec des complications. Ils ont tous ont été pris en charge. L’identification des enfants atteints de malnutrition aigüe est assurée par un réseau de volontaires de la Croix-Rouge sénégalaise.
Toutefois,  a rappelé Antoine Peigney, le programme vise la formation du personnel du ministère de la Santé, le prolongement du travail que les services pédiatriques font dans les hôpitaux et la formation des infirmières. Ceci leur permettra de connaître davantage les bons gestes à exécuter en soignant les enfants qui souffrent de malnutrition aigüe.

Lesoleil.sn, Ibrahima BA 

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

BAKEL : COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE DÉVELOPPEMENT SUR LA RÉOUVERTURE DU 2 JUIN

28 mai 2020
BAKEL : COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE DÉVELOPPEMENT SUR LA RÉOUVERTURE DU 2 JUIN

Durant cette période de COVID-19, des rencontres se multiplient partout en vue de la réouverture des classes d’examen (CM2, 3e et Terminales) le 2 Juin 2020.C’est ainsi que ce mercredi 27 mai, un Comité Départemental de Développement (CDD) a permis à l’Inspecteur de l’Education et de la Formation, monsieur Amadou...

ÉDUCATION À BAKEL : QU’ARRIVERA-T-IL LE 2 JUIN 2020 ?

23 mai 2020
ÉDUCATION À BAKEL : QU’ARRIVERA-T-IL LE 2 JUIN 2020 ?

Le département de Bakel s’étend sur 6 290 Km2 avec une faible densité de 22 habitants au km2. Sa population, très variée, est composée de Soninkés, de Peulhs, de Bambaras, de Wolofs, de Diolas et de Maures qui vivent en toute harmonie.Sa première école, créée en 1902, appelée à ses débuts...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 100 invités et aucun membre en ligne