BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Depuis quelques années les habitants de Diawara et des villages environnants manifestent leurs mécontentements sur une surestimation des factures qu’ils reçoivent de la SENELEC.

En effet, les factures du département de Bakel sont très élevées par rapport à celles de la ville de DAKAR, et ce, pour les mêmes branchements et avec les mêmes équipements.

Pourquoi ce dysfonctionnement et ces inégalités tarifaires ?

La facturation pour un branchement frigorifique peut s’élever de 30.000 à 40.000 FCFA et ce, de manière constante. Avec la complicité de quelques agents peu scrupuleux de la SENELEC, des branchements illégaux ont été réalisés à Diawara. Leurs supérieurs sont-ils de connivence ? Des maisons et des appartements inoccupés durant des mois et des mois, donc sans consommation, recevaient tous les deux mois des factures très élevées à régler alors que seul l’abonnement aurait dû être facturé.  Suite aux réclamations et aux mécontentements de ces abonnés auprès de la SENELEC, la seule réponse apportée par cette dernière a été : il fallait nous le signaler.  On peut comprendre l’inquiétude de la population quant à la fiabilité des relevés de ces compteurs.

En 1998, l’arrivée de la SENELEC fut une grande gabegie : les habitants de Diawara ont payé très chers leurs branchements. Les poteaux ont été achetés à la SENELEC à des prix exorbitants : 800.000 F à 1.000.000 FCFA, voire plus pour certaines maisons. Une vraie surfacturation, mais les populations n’avaient pas le choix.

Les abonnés ont des doutes concernant la conformité des relevés bimestriels des compteurs. Ceux-ci sont-ils relevés avec précision ou leur facturation est faite de manière surévaluée ? Ce qui est certain, c’est que la facturation réelle est en deçà de celle qu’envoient les agents de la SENELEC.

 La tarification du courant dans le département de Bakel est-elle la même que celle facturée dans tout le Sénégal ?

La population s’inquiète fortement de ce gouffre financier. Certains crient même à un système sophistiqué de surfacturation.

Avec des coupures de courant intempestives et récurrentes, les factures restent ne baissent jamais, au contraire, elles explosent. Une vraie incongruité.

 Les gens se posent des questions qui restent sans réponse, ils sont devenus des vaches à lait, mais alors jusqu’à quand ?

 

SIABOU KOITA, www.diawara.org

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Entente Dév Dépt Bakel
Micro Trottoir
Mosquée
Mosquée Diaguily

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 173 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.