BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

gendarmerie

Le Mali occupe une place centrale dans les recommandations formulées par le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armées Abdoulaye Fall, qui rencontrait, jeudi, les unités de gendarmerie de la région de Tambacounda, dans le cadre de sa tournée d’adieu, au moment où il s’apprête à quitter le service actif, a-t-il indiqué.‘’Effectivement, le Mali occupe une place centrale dans les recommandations que j’ai laissées à mes collaborateurs’’, a dit le général Fall, après s’être entretenu dans les locaux de la Légion-Est, avec des responsables de la gendarmerie, dont le commandant de légion. Le général Fall, accompagné d’une délégation, venait de Ziguinchor.

Le directeur de la justice militaire du Sénégal s’était rendu, il y a deux jours, au Mali, en proie à un conflit armé dans sa partie nord où intervient une unité de la gendarmerie sénégalaise, pour aussi ‘’dire au revoir à [ses] camarades maliens’’.‘’Le problème du Mali n’est pas uniquement le problème du Mali’’, a-t-il estimé. ‘’C’est le problème de la sous-région et comme on a l’habitude de le dire, si le Mali tousse nous sommes malades.’’Compte tenu de la proximité des deux territoires, a signalé le chef de la gendarmerie nationale, ‘’tout ce qui se passe au Mali, nous concerne au premier chef, surtout nous Sénégalais’’.Ce qui constitue la raison pour laquelle ‘’le Mali occupe une place particulière’’ dans les mots d’adieu que le général Fall a adressés à ses collaborateurs, alors qu’il est sur le départ, après huit ans de commandement.‘’Il faut qu’avec nos camarades maliens, que nous arrivions à prendre en compte, en commun, la sécurité à nos frontières, que nous fassions tout pour que les menaces qui sont en train de se dérouler un peu plus […] au Nord, n’arrivent pas ici sur notre territoire’’, a-t-il ajouté.

A ce propos, le général Abdoulaye Fall a relevé que le dispositif sécuritaire de la gendarmerie a été renforcé à Bakel, tout comme à Matam et Kédougou qui ont chacun reçu un escadron en plus, pour que contenir la menace.Les choses ne s’arrêtent pas là, parce qu’en plus de sa présence au Mali, elle mène en ce moment des opérations de sécurisation à la frontière, a-t-il indiqué.Les nombreux efforts faits par rapport à la situation malienne se poursuivront pour la sécurité des populations, a-t-il assuré tout en demandant aux unités de garder la gendarmerie comme force de prévention.‘’La gendarmerie doit rester cette force crédible, cette force bien organisée, aimée par les populations, parce que sa raison d’être, c’est d’assurer la sécurité des personnes et des biens’’, a-t-il souligné.Pour ce faire, ‘’il faut qu’elle inspire d’abord confiance aux populations’’, a-t-il soutenu, insistant sur la nécessité pour ce corps de l’armée de rester ‘’une force qui fait de l’éthique et de l’efficacité son credo’’.Pour lui, ‘’il est important que chaque gendarme, chaque officier soit un exemple de vertu, d’efficacité, d’engagement dans la mission’’ qui lui est confiée.

ADI/SAB APS

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 370 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.