BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Infrastructures et équipements Infrastructures


L’arrondissement est enclavé. Le réseau routier aménagé est très réduit. La seule route revêtue est la RN2 qui passe à 8 Km environ du fleuve Sénégal où est localisée la plupart des établissements humains. Aussi Diawara et les sièges de communauté rurale demeurent-ils peu accessibles.  L’arrondissement possède un aérodrome localisé à Bakel. Il est équipé d’une piste en latérite longue de 1750 m et large de 30 m. l’aérodrome possède un balisage qui lui permettra de recevoir des avions de nuit après préavis.

La téléphonie rurale connaît cependant un rapide développement avec 38 télé centres et points phones. L’usage du téléphone mobile est répandu. L’alimentation en eau potable est médiocre dans l’ensemble. Le réseau d’eau courante se limite à Bakel et Diawara. La  couverture des besoins en eau potable par forage équipé est de 46 %. En effet il existe au niveau de l’arrondissement 34 forages localisés dans 27 villages sur 63. Le rayon d’action moyen d’un forage est élevé. Il est de 11 Km. Les débits des forages sont généralement faibles et peuvent descendre à moins de 1 m3/h. Le drainage des eaux de pluies et de crue se pose au niveau des villages riverains du fleuve. Les risques d’inondation des villages bâtis sur les levées de terres le long du fleuve sont élevés à cause des changements de régime du fleuve depuis l’événement des barrages. L’assainissement eaux usées est de type individuel. Les latrines sont souvent réalisées de manière artisanale. Il est à noter qu 42 % des ménages ne disposent pas de lieux d’aisance et utilisent la nature. L’électrification ne touche que trois villages (Diawara, Tuabou et Yélingara). Equipements Le niveau de desserte par les équipements collectifs varie selon la catégorie :

 §         La couverture par les postes de santé est correcte. En effet, l’arrondissement compte 7 postes de santé soit un poste de santé pour 7429 habitants contre une norme de 10.000. Le rayon d’action moyen d’un poste de santé est estimé à 10 Km ; ce qui est relativement élevé du fait de la mauvaise qualité du réseau routier ;

§         L’enseignement préscolaire est inexistant. Le cycle primaire compte 27 écoles totalisant 173 classes en 2004. Le déficit en salles de classe pour atteindre la scolarisation universelle est estimé à 58 sur la base d’une population scolarisable de 10400 et de 45 élèves par classe.

§         Les seuls équipements socioculturels et sportifs sont constitués de 5 foyers des jeunes sous équipés et d’un terrain de sport non aménagé à Diawara.

  Source : Sous prefecture de Diawara

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 942 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.