BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’état actuel de la route entre Goudiry et Kidira est chaotique. Pis, le pont situé à quelques encablures du chef-lieu de la commune de Sinthiou Fissa, dans le département de Bakel mérite d’être reconsidéré. Cet ouvrage d’art est en complète désuétude et menace de s’effondrer, si rien n’est fait dans les meilleurs délais.En route pour Bakel, nous avons été stupéfaits en voyant l’état dans lequel se trouve le pont. Situé dans le village de Sinthiou Fissa, l’ouvrage est en entrain de s’effondrer progressivement et risque de s’affaisser si l’on n’y prend garde. Les autorités aussi semblent observer passivement, attendant certainement que l’irréparable ne se produise pour réagir.

 

Il est urgent de trouver une solution à cette situation pendant qu’il est encore temps. La route Tambacounda-Kidira-Bakel est hyper sollicitée et le plus souvent, par les gros porteurs maliens et sénégalais dont on nous dit que plus de trois sont enregistrés chaque jour au niveau de la frontière.

Le poids de ces véhicules constitue un facteur non estimable d’accélération de l’état valétudinaire de cet ouvrage. Ousmane Sada Sy, 1er adjoint au maire de la commune rencontré chez lui à Youpé Hamady où il était venu en secours, avec ses populations, à un camionneur dont le container s’est détaché du véhicule du fait de l’état de la route, s’est dit désolé de l’attitude attentiste des autorités. « Elles observent impuissantes et attendront qu’un véhicule s’affaisse sur le pont avec des passagers à bord pour venir refaire le pont », s’offusque l’élu local avant de poursuivre, « le jour où le pont d’effondrera, non seulement il y’aura de gros dégâts, mais beaucoup de localités dans le département de Bakel seront coupées du reste du pays y compris le corridor Dakar-Bamako-Dakar via Kidira qui va aussi en prendre un sacré coup. L’élu local renseigne aussi qu’il n’y a pas longtemps que l’ouvrage a été réhabilité mais regrette-t-il, ça a été trop mal fait. « Les gens n’avaient fait que du rafistolage, et les conséquences de leur mauvais travail sont là, après quelques millimètres de pluie enregistrés. L’ouvrage va mal et menace de céder si rien n’est fait le plus rapidement possible ».

Par Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.