BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Moussa Fall service departemental commerce

Le service départemental du commerce de Bakel est sur le qui-vive depuis que l’Etat du Sénégal a pris des mesures restrictives sur la circulation des personnes et des biens tant au plan National qu’International pour cause de pandémie du COVID-19. Cet état de fait a engendré des spéculations sur les denrées de premières nécessités et sur des produits pharmaceutiques comme les Gel Antiseptiques Mains. C’est pourquoi l’inspecteur départemental du commerce de Bakel M. Moussa Fall et ses hommes ont envahi les commerces pour vérifier la stabilité des prix mais aussi les stocks des denrées dans le cadre de la sécurisation du marché.

C’est pourquoi nous sommes allés le rencontrer pour faire le point avec lui.
Sur les denrées de premières nécessitées comme le riz et l’huile, des hausses sensibles sont notées çà et là dans le commerce. Ce pendant, il faut noter que le prix du riz et de l'huile ont connu une hausse avant même l’avènement de la maladie à cause de la conjoncture internationale.  Le sucre, par contre, n’a pas connu à ce jour de hausse et les stocks des commerçants sont bien fournis. Donc c’est dire que Bakel est loin des ruptures de stock au grand bonheur des consommateurs,  selon M. FALL.
Par contre, des faussaires, profitant de la pénurie de Gels Antiseptiques Mains dans les officines, ont introduit des contrefaçons  de Gels Antiseptiques commercialisés sous le nom de Setal ma qu’ils vendaient aux prix exorbitants  de 3000f le flacon de 500ml. Mal leur en pris car ces flacons ont été saisis par le service du commerce et les complices qui les vendaient sévèrement punis.

C’est pourquoi l’inspecteur FALL attire l’attention des consommateurs sur l’existence de produits douteux comme les Gels Antiseptiques dans le commerce. IL a d’ailleurs fait le tour des officines et des revendeurs pour leur livrer les documents de référence pour la vente de ces produits. Produits qui doivent être certifiés avec toutes les indications requises et le nom du laboratoire qui les a fabriqués.
En attendant, restons vigilants pour ne pas se donner des maladies en cherchant à se protéger.

blog de Abdou Khadre Mané

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 128 invités et aucun membre en ligne