BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

agriculture

La Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (Cnaas), zone Sud-Est, basée à Tambacounda, a procédé à la remise, par étape, de chèques aux éleveurs et aux planteurs  victimes d’inondations et à huit autres Gie qui avaient commercialisé le produit d’assurance à Tambacounda et à Koumpentoum.
Le chef d’agence de la Cnaas zone Sud-Est, basée à Tambacounda, Cheikh Sidi Cissokho, a procédé à la remise par étape de chèques aux éleveurs et aux planteurs du Gie Koar II victimes d’inondations et à huit autres Gie qui avaient commercialisé le produit d’assurance dans les zones de Tambacounda et de  Koumpentoum. Selon M. Cissokho, il s’agit d’évaluer  la valeur d’assurance de l’animal. Et une fois, cette valeur déclarée, après le sinistre,  les techniciens font le constat pour attester la mort de l’animal. C’est cela  qui  a permis à l’agence de Tambacounda de payer 80 % de la valeur de l’animal, a-t-il expliqué.


Il a également révélé que 299 sinistrés de la saison des pluies à Koundiaw Souaré, dans le Koumpentoum, ont aussi été indemnisés. Selon lui, l’assurance « n’est rien d’autre qu’un instrument pour favoriser l’investissement et l’entreprenariat rural ». A noter que les services offerts dans ce cadre concernent aussi bien les agriculteurs que les pêcheurs, leurs embarcations et leurs matériels, sans oublier les éleveurs.
C’est dans ce sens que la Cnaas a procédé à une autre cérémonie d’indemnisation d’une organisation de producteurs de bananes,  le Gie Koar II qui compte plus d’une cinquantaine de membres. La valeur assurée du périmètre était de 20 millions de FCfa pour 24 hectares assurés. Les inondations qui ont eu lieu dans la zone lors de  l’hivernage 2015, n’ont occasionné qu’une perte de 1,5 hectare à ce Gie. En conséquence,  le chèque d’indemnisation n’a pas pu dépasser la somme de 146.146 FCfa.
Au nombre des bénéficiaires de l’indemnisation, on peut citer des associations et  groupements Epargner pour le changement (Epc) de l’Ong « La Lumière » qui ont reçu leur chèque, le projet 4R, un projet financé par Oxfam et le Programme alimentaire mondial (Pam) qui lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire au Sénégal. Dans ledit projet, la Cnaas a eu le privilège d’assurer la composante « Transfert des risques », une composante qui vise globalement à protéger les revenus et les biens des producteurs tout comme à atténuer les conséquences pécuniaires contre les calamités naturelles et les risques liés aux activités agropastorales des producteurs des zones d’intervention du projet.
Cette année, la distribution du produit d’assurance indicielle est assurée par les associations et groupements Epc de l’Ong « La Lumière ».
M. Cissokho  a précisé que « ce sont huit (8) associations, venant des zones de Koussanar, Missirah, de Maka, Paoskoto, de Kouthiaba, Ndam, de Méréto et de Payar qui ont commercialisé le produit». Il a ajouté que l’enveloppe globale s’élève à plus de 2,5 millions de FCfa, dont la plus grosse part (417.500 FCfa), est revenue au groupement « Fandema ».

Pape Demba SIDIBE, Lesoleil.sn

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 202 invités et aucun membre en ligne