BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 agriculture

Le travail des enfants dans l'agriculture est un signe avant-coureur des problèmes de déscolarisation et d'emploi des jeunes dans les zones rurales, selon le Bit. Les garçons et les filles, âgés de 5 à 17 ans, engagés dans des travaux dangereux en Afrique sont estimé à 85 millions dont 59 % travaillent dans l'agriculture. La plupart de ces enfants travaillent dans des fermes et des plantations où ils sèment, cultivent, moissonnent, vaporisent des pesticides, gardent le bétail ou encore abattent des arbres dans les forêts. Ils sont donc souvent exposés à des dangers et des risques plus importants que ceux des adultes. Cette exposition peut avoir des conséquences et déboucher sur des handicaps permanents physiques et psychiques.

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

GIE ModyNDiaye 2015


Monsieur Moussa LY, chargé de mission à la cellule GRDR de Bakel a ouvert ce matin au siége du GIE Mody Ndiaye au quartier grimpallé, un atelier de trois jours sur "l'étuvage du riz". En plus des femmes du GIE, d'autres femmes ont été invitées à participer à la formation pour favoriser la démultiplication.
L'étuvage du riz est une technique agricole servant à  améliorer la qualité du riz en traitant le paddy avec de l'eau chaude et de la vapeur. Ce traitement sert à réduire le taux de brisure au moment du décortiquage. Le riz étuvé devient alors très  nourrissant, doux et facile à digérer. Le riz étuvé est aussi appelé : riz des diabétes.
L'objectif de cette formation est de renforcer la capacité des femmes en transformation de riz et d'augmenter les revenus.

 

audio :

 Mary Kamara (Pdte GIE):
         Moussa Ly (GRDR) :

 Fatou Bodian (formatrice):

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

riz paddy 700 59813

La Fao revoit à la baisse ses prévisions concernant la production mondiale de riz paddy en 2015. Selon les nouvelles prévisions de la Fao faites au mois d’octobre, la production du riz paddy en 2015 devra connaître une baisse de 6,5 millions par rapport à la prévision de départ.

La production mondiale de riz paddy devrait s’élever à 742,6 millions de tonnes en 2015 (493,0 millions de tonnes, équivalent usiné), soit 6,5 millions de tonnes de moins que prévu dans l’édition de juillet du Suivi du marché du riz (Smr) de la Fao. Ce document analyse l'évolution récente du marché mondial du riz, ainsi que les perspectives à court terme. Si ce niveau venait à se confirmer, la production mondiale de riz serait inférieure de 2,6 millions de tonnes (0,4%) au résultat déjà médiocre de 2014.

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

jeuneafrique

Dans le nord du pays, la production bat son plein. Alors que les exploitants de fruits et légumes se font une place sur les marchés européens, le gouvernement promeut le riz local à coups de subventions et d'investissements, pour atteindre l'autosuffisance en 2017.

En 2009, en voyant ses oignons doux bio vendus à 1 livre (1,1 euro) l’unité dans un supermarché Waitrose, en Grande-Bretagne, Jean-Marie Goudiaby songeait que son rêve venait de se concrétiser : celui de devenir exportateur de légumes de niche de haute qualité depuis son Sénégal natal. « 1 livre, c’est le prix d’un kilo de ces mêmes oignons dans mon pays », affirme-t-il. « Lorsque vous exportez vers l’Union européenne, le produit doit être innovant et avoir une valeur ajoutée. Ici, ils l’ont vraiment aimé, dit-il, faisant référence à la société qui distribue ses oignons. C’était nouveau et original. »

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 87 invités et aucun membre en ligne