BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

 La poche de la Falémé est depuis près de trois mois un incroyable site d’attraction avec la subite apparition d’une source d’où jaillit une eau aux qualités curatives certaines. « Tous ceux qui se sont baignés avec se sont retrouvés complètement guéris de leurs maladies qu’ils traînaient depuis des lustres » soutient-on dans la contrée.
 
Mouling Takhé, comprenez « faites doucement pour vous asseoir » en langue Sarakholé (Soninké), c’est le nom de cette petite bourgade malienne frontalière au département de Bakel et particulièrement à l’arrondissement de Kéniéba, qui demeure sous les projecteurs de l’actualité dans la région de Tambacounda et pratiquement toute la sous région ouest africaine. Il y a de cela près d’un trimestre, une source charriant une eau miraculeuse de par ses vertus curatives y a jailli. Des témoignages recueillis sur place indiquent que des malades qui se sont baignés avec cette eau se sont vus complètement remis de leurs maladies qu’ils ont traînées depuis des lustres. « Mon frère qui a perdu la vue l’a juste retrouvée après s’être lavé avec cette eau » nous a confié, très enthousiaste, un septuagénaire de la contrée. Une dame souffrant depuis fort longtemps de problèmes gastriques aigus signifiera en avoir fini depuis qu’elle a fait usage de l’eau de cette source. Une autre qui exhibait même son garçon d’une douzaine d’années, laissera entendre que celui-ci était malvoyant au point d’abandonner l’école, a lui aussi retrouvé la vue.

Suffisant pour expliquer cet incroyable rush des populations venues de tous les horizons, particulièrement de la région malienne de Sikasso, de la république de Guinée, de la Mauritanie, de la Gambie, du Fouta et des autres régions du Sénégal pour acquérir cette eau. Seulement, raconte-t on sur place, personne ne doit s’aventurer à commercialiser cette eau de source. Tous les jours, des dizaines de véhicules remplis de bidons de 20 litres y font la navette, malgré le caractère très enclavé de cette poche de la Falémé. Trois possibilités s’offrent aux voyageurs pour accéder à Mouling Takhé, passer par la commune malienne de Diboli ou traverser Kidira pour dévorer ensuite quelques 70 à 80 km de pistes parsemées de cratères et enfin, passer par le pont de Sanokholé. Curieusement à Mouling Takhé et au tour de la source, il y fait un froid polaire obligeant les pèlerins à allumer de petits feux dans le village où ils aménagent des espaces pour dormir. Comme dans le cas d’un puits surexploité, il arrive que le débit de l’eau baisse, et en ce moment, des consignes sont données pour laisser un peu la source au repos.

Par Boubacar Dembo TAMBA | SUD QUOTIDIEN
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 350 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.