BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

budgetMoudery2017
Monsieur Mansor Diallo, Sous Préfet de Moudéry, a présidé dans la salle de délibération de ladite commune l’atelier d’élaboration, de sensibilisation et d’information des populations sur le budget participatif. Tous les chefs de service départementaux ont participé à l’atelier ( SDDR, GRDR, ARD, IEF, EAUX et FORETS , COMPAGEND , SAED) et leur participation a relevé le niveau des débats par des contributions très appréciées de tous.
A la suite du maire Fousseynou Ndiaye, qui a vivement remercié les participants surtout les chefs de service pour leur accompagnement et leur disponibilité, le sous préfet a précisé l’ordre du jour qui consiste à la sensibilisation et information pour l’élaboration du Plan de développement Communal. Il s’est réjoui que Moudéry soit choisie pour la deuxième année consécutive pour tester le budget participatif.

Fousseynou NNDiaye :
Mansour Diallo :
Moustapha Ka (GRDR) :
Moustapha Ka  :

Le Budget Participatif se définit comme un processus par lequel les communautés participent au débat sur les politiques publiques (au niveau local) et décident des ressources publique disponibles ou alors sont associées aux décisions relatives à leur affectation. La mise en pratique du budget participatif suit une approche systémique dont le cycle varie de 1 à 5 ans, en fonction des contextes, difficultés et avancées réalisées par la collectivité locale.
Il faut rappeler qu’au Sénégal la politique de décentralisation a débuté depuis la période coloniale. Depuis, elle n’a jamais cessé de se parfaire en donnant de plus en plus de pouvoir aux collectivités locales.
Elle a pour vocation de créer les conditions d’un développement local dont la bonne gouvernance est un outil.
La bonne gouvernance et le développement local sont la stratégie et le résultat d’une politique pour l’épanouissement des populations. Pour promouvoir la bonne gouvernance il faudra donc le faire avec les populations qui sont à la fois acteurs et bénéficiaires. Cela est d’autant plus légitime que «toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques...».
En adoptant le budget participatif comme politique de gouvernance locale, les élus locaux donnent l’occasion aux citoyens de jouir de ce droit et optent ainsi pour une gestion et un développement collectif.
Ce travail est l’occasion de montrer que l’adoption du budget participatif peut conduire à la bonne gouvernance et, de suite, au développement local.
Le plan de Développement Communal qui conduit à l’élaboration du budget participatif est un excellent outil de planification communal.
Un comité de pilotage est mis en place pour mener les enquêtes nécéssaires et élaborer le plan à soumettre au conseil pour validation.

Aliou Sall, bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro Trottoir
Entente Dév Dépt Bakel
Mosquée
Mosquée Diaguily

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 335 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.