BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le 29 juin 2014, échéance fixée pour les élections municipales, Ballou va connaître dans son histoire politique un événement important. Avec l’Acte trois de décentralisation, à l’instar de toutes les communautés rurales Ballou sera érigée en commune. Ces potentialités économiques et socioculturelles doivent faire de Ballou une plaque tournante dans la zone. Dans la conquête du conseil municipal, plusieurs candidats sont sur la ligne de départ, parmi lesquels la tête de file du PSD/JANT-BI : Oumar TANDJIGORA.         

 

 APPEL A L’ELECTORAT DE LA COMMUNE :

C’est a nous de décider maintenant de ce que Ballou sera demain avec l'érection de la communauté rurale en commune car il y a encore d’énormes aspects d’ordre socio- économique et culturel à mettre en valeur pour l’épanouissement de la collectivité. En somme Ballou mérite d’avoir un dirigeant suffisamment expérimenté et rompu aux tâches administratives locales.

A l’entame de l’élaboration des listes, nous avons opté sans doute  pour la candidature de Oumar TANDJIGORA car il répond à tous les critères définis pour occuper cette station : Ses connaissances avérées en administration des collectivités locales, sa vision "éco-développementaliste", son ancrage à la coopération décentralisée horizontale qui doit permettre à nos collectivités d’engager un partenariat gagnant- gagnant.
Sa disponibilité à chaque fois que la communauté fait appel à lui. Nous ne doutons pas un seul moment de la capacité, de l’expérience et la compétence du candidat du PSD/JANT-BI comme futur maire pour défendre les intérêts de la commune. Il a toutes les qualités requises pour diriger et apporter l’équilibre entre les différentes couches socioprofessionnelles de la communauté. Il est donc le meilleur candidat pour Ballou. A cet effet, nous lançons un vibrant appel à l’endroit des électeurs et sollicitons l’appui de toutes les forces vives du terroir.

 PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA LISTE PSD/JANT-BI:

Pour qu’une affaire locale soit en effet intégrée dans le vécu quotidien des populations, il faut qu’elle soit socialement acceptable, qu’elle corresponde aux aspirations des populations et qu’elle soit collectivement légitimée. Ainsi parmi la diversité des urgences et à titre indicatif, nous déclinons un plan de notre programme articulé autour d’un certain nombre de chantiers :

1- LA FORMATION DES CONSEILLERS PRESSENTIS :

Pour minimiser la période probatoire et l’observation du conseil nouvellement élu, nous pensons que leur formation pré-conseil aiderait à un meilleur lancement des activités du nouveau conseil :
•    Connaissance de l’administration territoriale et locale du pays
•    L’identification des acteurs de la décentralisation
•    Le rôle et la responsabilité du conseiller
•    Stratégies de lancement des activités du nouveau conseil
•    La mise en place de commissions techniques
•    Processus d’élaboration du budget de la collectivité
•    Stratégies de mobilisation des ressources financières
•    Passation des marchés publics
•    Etat-civil
2- MISE EN PLACE D’ORGANISMES D’AUTO-PROMOTION ET D’AUTONOMISATION (O.A.P.A) DES COUCHES VULNERABLESC/ RESEAU DE PARTENARIAT TRIANGULAIRE DU DEVELOPPEMENTD/ REDYNAMISATION DE LA COOPERATION DECENTRALISEEE/ PLAN DE PROMOTION ET D’EPANOUISSEMENT DE LA COMMUNE
Ce plan tournera autour :
•    De l’Environnement,
•    De l’Education,
•    De la Santé,
•    De l’Eco-tourisme,
•    De la Jeunesse,
•    Des Femmes,
•    De l’Agriculture, de la Pêche et de l' Elevage,
•    La micro finance,
•    La radio municipaleENSEMBLE POUR UNE COMMUNAUTE PROSPERE ET VIABLE

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne