BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

jalousie 770x470

Maïmouna Soumaré, 18 ans, mariée et mère de 2 enfants, va porter longtemps les stigmates des blessures que lui a infligées sa «woudjou péthiorgo» du nom de Binta Diallo, qui lui a versé de l’eau chaude. Admise à l’hôpital, elle s’est retrouvée avec des brûlures thermiques du second degré sur plusieurs parties de son corps. 

 

Les faits ont pour cadre le village de Diabal, dans la commune de Gabou, département de Bakel. De sources proches des enquêteurs de la brigade de gendarmerie de Bakel, depuis plus de trois mois, le courant ne passe pas entre Binta Diallo, 27 ans, mariée sans enfant et Maïmouna Soumaré, 18 ans, mariée et mère de 2 enfants. Loin de leurs maris qui se trouvent être des frères germains, Binta et Maïmouna ne cessent de se chercher noise.

 

 

Le jeudi 28 janvier, vers 11 heures, Binta Diallo, en train de préparer le repas de midi, a, par inadvertance et avec un ustensile de cuisine, blessé Maïmouna Soumaré au pied. Sans rien dire, Maïmouna revient, surprend Binta et l’envoie au sol, après une rude bataille. Considérant cela comme un affront, Bintaa attendu le lendemain vendredi 29 janvier, au moment où la maison est presque déserte, a fait bouillir de l’eau à cent degrés et profitera d’un moment d’inattention de sa rivale, pour l’ébouillanter. Evacuée au district sanitaire de Bakel, elle en ressortavec un certificat médical d’une incapacité temporaire de 21 jours, due à des brûlures thermiques du second degré au niveau de la partie supérieure du dos, le long de la colonne vertébrale, au cou et à la partie supérieure du thorax. Munie de ce document, Maïmouna dépose une plainte devant les gendarmes de Bakel. Cueillie, puis conduite à la brigade, Binta Diallo reconnaît les faits, les regrette et demande la clémence de la justice. Loin d’être convaincus, les enquêteurs l’ont déférée devant le Procureur qui l’a placée sous mandat de dépôt. Hier mercredi, la jeune épouse toute belle et jadis en bonne santé, a comparu devant le tribunal de grande instance de Tambacounda, assise sur une chaise. Maïmouna Soumaré a des brûlures sur quasiment tout le corps. La poitrine, le bras droit, le cou jusqu’aux seins portent les stigmates de sa mésaventure. Elle confie : «Le jeudi 28 janvier, vers 14 heures, j’ai pris un seau rempli d’eau pour me rendre aux toilettes. A mon passage, j’ai croisé Binta Diallo, l’épouse du grand frére de mon mari et avec qui, je ne m’entendais pas très bien. Arrivée à sa hauteur, mon seau d’eau à la main, elle m’a tapée avec le bol qu’elle tenait à la main. Et quand j’ai voulu en savoir lesraisons, elle a sauté sur moi et c’était la bagarre. Nous nous sommes retrouvées par terre et les voisins sont venus nous séparer et nous calmer. . Le vendredi, vers 8 heures, à ma grande surprise, elle a fait bouillit de l’eau, a surgi derrière moi et m’en a versé sur le corps, atteignant même mon enfant sur la joue et le bras droit.» Binta Diallo servira une toute autre version. La prévenue a laissé entendre qu’elle a blessé Maimouna au pied avec un plat, alors qu’elle se déplaçait. Comme Maïmouna n’a rien dit, Binta a pensé que ce n’était pas grave. A sa grande surprise, Maïmouna est revenue s’acharner sur elle, l’a envoyée au sol, avant de lui asséner un coup de brique à la tête. Quand elle a voulu se relever, elle a eu des vertiges et est retombée. A l’en croire, Maïmouna a parcouru tout le village, se glorifiant de l’avoir terrassée. Trop choquée par cette clameur, elle a attendu le lendemain pour faire chauffer de l’eau, attendre le moment opportun pour la déverser sur Maïmouna. Ne comprenant pas comment une personne pouvait verser de l’eau aussi chaude sur une personne, au point de lui causer de si graves blessures, le Parquetier a requis 2 ans ferme contre Binta Diallo. La partie civile a réclamé 1 million de FCfa pour causes et préjudices confondus. La défense, assurée par Me Amadou Lady Bâ, a rappelé au tribunal les relations souvent houleuses entre femmes dont les maris des frères germains et plaidé une application bienveillante de la loi. Dans son délibéré, le tribunal a condamné Binta à 2 ans dont 1 ferme et une amende de 100 000 FCfa à verser au trésor public. Elle devra aussi allouer 1 million de FCfa à sa victime, en guise de dommages et intérêts.

 

GFM, OUSSEYNOU DIALLO 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain...

8 décembre 2018
Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain par un Don aux écoles

Le Conseil départemental de Bakel a offert des manuels et des équipements aux établissements scolaires du département. La cérémonie de...

Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient...

4 décembre 2018
Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient le développement des entreprises, la formation professionnelle et l'emploi des jeunes dans les régions de Casamance, du Sud-est et du Nord du Sénégal

                Le Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » promeut...

Caravanne de sensibilisation à Bakel

3 décembre 2018
Caravanne de sensibilisation à Bakel

  A partir de 10 heures, ce dimanche 02 Décembre 2018, une caravane de sensibilisation sur les effets néfastes des...

RENCONTRES DE BORDER ESS À LA FRONTIERE SÉNÉGALO-MALIENNE

2 décembre 2018
RENCONTRES DE BORDER ESS À LA FRONTIERE SÉNÉGALO-MALIENNE

Kidira au Sénégal et Diboli au Mali sont deux Communes frontalières séparées seulement par un  long pont qui enjambe le...

GRDR BAKEL : FORUM COMMUNAUTAIRE D’INFORMATION ET DE PLANIFICATON DES...

30 novembre 2018
GRDR BAKEL : FORUM COMMUNAUTAIRE D’INFORMATION ET DE PLANIFICATON DES ACTIONS DU PDC

Le GRDR avec l’appui de son partenaire stratégique Action Aid-Sénégal, a organisé ce matin dans la salle de délibération de...

REACTION DES CONSULS DU SENEGAL A PARIS ET A BORDEAUX

27 novembre 2018

Comme nous l’avions évoqué dans notre article précédent relatif au compatriote excédé, qui a déchiré son récépissé au consulat du...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Entente Dév Dépt Bakel
Micro Trottoir
Mosquée
Mosquée Diaguily

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 224 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.