BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 Forum Feu Brousse1

Les 22378 km2 de réserves sylvopastorales et de terres de culture du département de Bakel doivent être préservées.

L’homme est toujours à l’origine des feux de brousse dont les méfaits sur la faune, la flore, le sol constituent un facteur déterminant dans le processus de désertification.

En l’espace d’une journée (Mardi 19 Décembre 2017), la Commune de Gabou est devenue le centre du département : autorités administratives (Adjoint au Préfet, Sous-préfets), locales (Maires, chefs de villages), les chefs de services techniques(Elevage, Eaux et Forêts, Sapeurs-Pompiers, CADL) et les organisations qui s’activent dans le Développement rural se sont retrouvés pour voir comment protéger nos réserves.

 

Après l’ouverture des travaux par monsieur Ousmane Ngom, adjoint au Préfet, monsieur Bocar Sy Maire de la Commune de Gabou a souhaité la bienvenue à ses hôtes en insistant sur l’importance de la lutte contre les feux de brousse.

Le maître d’œuvre de la journée, le Capitaine Babacar Gaye, chef secteur des Eaux et Forêts avec à ses côtés, le chef secteur de l’Elevage monsieur Mame Birame Bodian et le Sous-lieutenant Diop de la nouvelle caserne des Sapeurs a fait une présentation sur la situation du département depuis les causes des feux jusqu’aux recommandations, en touchant au passage les différentes formes de luttes et les solutions préconisées.

Pour permettre une meilleure compréhension du sujet, monsieur Mamadou Fadé de l’ARD a traduit dans un succulent Pulaar.

Les dix-huit interventions axées sur le sujet ont montré les difficultés pour la préservation de notre environnement avec les faibles moyens dont disposent les Eaux et Forêts. Une proposition du Sous-Préfet de Moudéry, monsieur Mansour Diallo (en participant avec 100 litres de carburant) a engagé les maires et les chefs de villages, qui séance tenante, ont promis : certains 300 000 francs, d’autres 100 litres de carburant. La sensibilisation a réussi. Cependant, les vrais acteurs, ceux qui éteignent les feux de brousse et ceux qui les allument, ne sont pas dans la salle ; il faut alors organiser des CLD sur le sujet en sensibilisant à la base les fumeurs, les exploitants des forêts, les chasseurs, les enfants, les récolteurs de gomme arabique ou de miel, les bouviers et les bergers, les voyageurs…

L’intervention du PROJET REGIONAL D’APPUI AU PASTORALISME (PRAPS) est saluée par tous. Le Représentant du projet, monsieur Abdoulaye Ndiaye, à Bakel depuis plusieurs jours et le résident monsieur Boubacar Diallo ont senti l’intérêt des participants pour le thème.

Une remise de matériels composés de râteaux, de fourches, de coupe-coupe, de battoirs, de seaux métalliques, de paires de bottes, de paires de gants à deux comités de lutte contre les feux de brousse a mis fin à la cérémonie.

Idrissa Diarra 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 451 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.