BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Gabou, village cosmopolite à quelques encablures de Bakel n'est plus à présenter. Fief des Sissibé dont le chef de village M. Bocar Sy, Gabou est chef lieu de communauté rurale ( Arrondissement de Moudéry ). Peuplé par les Peuls, Soninkés et Bambaras, Gabou marque par son union et sa richesse culturelle. Monsieur Bocar Sy, aujourd'hui à la tête de ce village nous distille quelques  notes d'histoire. Il nous peint également la vie sociale, culturelle et économique de cette contrée du département de Bakel. Village phare du Boundou, Gabou est en révolution... Monsieur Bocar Sy et son parent Monsieur Oumar Sy vous présentent leur terroir de manière très ramassée.

{dmotion}xlf64v{/dmotion}

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Khadija Sy, la première épouse de Demba Dia a introduit une demande de divorce au tribunal départemental de Dakar depuis la semaine dernière. Le mannequin déclare être l’objet d’une maltraitance de la part de son mari. Elle accuse aussi Demba Dia de tomber dans un excès de jalousie qui va jusqu’à l’interdiction de sortir de leur foyer conjugal. 

Khadija Sy, la première épouse du musicien et politicien des Parcelles Assainies Demba Dia, a introduit une demande aux fins de divorce au tribunal départemental de Dakar. Elle sollicite donc une séparation définitive d’avec son mari. Selon la dame, le Cheikh de la famille Omarienne serait l’auteur d’actes de mauvais traitement à son encontre si l’on en croit les motifs de sa demande de divorce. La procédure de séparation a été introduite depuis la semaine dernière et le juge en charge de cette affaire va très bientôt convoquer les deux parties pour conciliation. Mais la mannequin semble décider à aller jusqu’au bout de la procédure, selon notre source. Elle aurait fait savoir que son mari la traitait comme une prisonnière à l’intérieur de son château des Parcelles Assainies. « Elle est privée de sortie nocturne et même de travail pour une mannequin. Imaginez ce traitement », a tonné la source bien au fait de l’affaire. L’on se souvient qu’en novembre 2008, l’artiste avait copieusement battu cette femme qui demande le divorce devant enfants et domestiques pour l’empêcher d’aller honorer un contrat au salon international de l’artisanat de Ougadougou.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

14 Avril 2010-14 Avril 2011, un an jour pour jour, après la tentative d'assassinat de Samba Bouya Bane par Amadou Bâ et Dahirou Bâ, tous deux bergers de Mamadou Diallo. Un an que la justice sénégalaise particulièrement celle du département de Bakel, localité, où se sont déroulés ces malheureux événements, n'est pas arrivée à faire sortir la vérité. Les bourreaux de Samba Bouya Bane courent toujours. Ils n'ont jamais été effrayés par la justice. Malgré les plaintes et l'accompagnement du comité de vigilance dans la recherche des deux bourreaux, la réponse est toujours : On ne les retrouve pas. Pourtant à la gendarmerie de Kidira le comité a donné le nom de leur village de naissance qu’est Kadiel Banadji dans le département de Kanel. C’est dire qu'on ne trouve jamais ce que l'on n'a pas cherché ou que l'on ne veut pas trouver. Pour rappel Samba Bouya Bane est un jeune habitant du village de Séno Diaral dans le département de Bakel, communauté rurale de Sinthiou Fissa. Il est membre du Comité de Vigilance contre la Désertification et de la Déforestation. Ce comité regroupe 07 villages et détient un récépissé délivré par les autorités compétentes (Sous Préfecture de Kidira). Le seul tord de Samba Bouya Bane est de vouloir protéger la forêt comme d'ailleurs la raison d'être des agents des eaux et forets. Malheureusement, ces derniers n'ont jamais fait leur travaille et sont les complices des assassins manqués de Samba B. Bane. Je veux nommer Abou Thioye, agent des eaux et forets à Kidira. D'ailleurs, la population lance un appel à la direction régionale de Tamba de bien tendre l'oreille vers Kidira pour mieux comprendre les dysfonctionnements du travail des agents des eaux et forets. Nous exigeons toujours la vérité sur cette affaire. Un jour ou l'autre la vérité finira par gagner.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mardi 29 Mars 2011, les populations de Sira Mamadou Bocar dans la communauté rurale de Gabou, arrondissement de Moudéry dans le département de Bakel, ont reçu une importante délégation venue visiter la case de santé du village. L'ONG CRS/CARITAS en partenariat avec le district sanitaire de Bakel est venu sensibiliser les populations et les autorités administratives pour une pérennisation du PSC ( Programme de Santé Communautaire ) qui prendra fin en Septembre 2011. Ce programme de l'USAID est  un projet qui vient appuyer le gouvernement du Sénégal dans sa politique d’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. En plus d'un plaidoyer pour l'inscription de ce programme dans la durée, ils ont procédé à une étude de faisabilité sur l'érection de la case de santé du village de SMB en poste de santé. Le Médecin Chef du district Sanitaire de Bakel Docteur Yaya BALDE, le PCR de Gabou, le sous préfet adjoint de Moudéry Monsieur Abdoul Aziz Ndaw, les chefs des villages polarisés, l'adjoint au maire de Bakel Abdoulaye CISSE dit Modibo, Mamadou FADE de l'ARD, et les comités de gestions des différentes cases de la zone ont tous fait le déplacement dans ce village ambitieux et travailleur.

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

GabouDans les années 1967-1970, j'avais environ 12 ans. Je vivais à Dakar et venais régulièrement passer des semaines de vacances dans le camp de Gabou. Ce que j'appelais le camp de Gabou était plusieurs cases , petites maisons, garage, hangar en dur qui étaient utile au bon fonctionnement du Projet de l'ONU pour la recherche minière dans la région. Le Chef de projet était mon père Jean François Agassiz, Géologue pour les Nations Unies. Pour moi, ce n'est que des bons souvenirs ces séjours à Gabou. Toujours heureux d'observer ce qui se passe dans le camp, aller à la chasse pour manger, surtout des perdreaux, observer la nature et visiter les environs de Bakel, Tambacounda et Kidira pas trop loin. J’ai en mémoire aussi de beaucoup de poussière sur une piste de latérite. Un des souvenirs qui ont marqué mon enfance sont les histoires du Chef du village de Gabou, Abdoul Sy. Ce grand personnage, avec ses 27 femmes, nous racontait toujours de nouvelles histoires en commençant par l'époque où il était engagé aux côtés des forces françaises, comme tirailleur Sénégalais et par chance il a pu sauver sa vie, ce que,
malheureusement, bien peu de ces concitoyens/amis ont pu faire.

BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 08 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL LA RETENUE MANANTALI

8 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 08 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL LA RETENUE MANANTALI

Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est non parvenue le 08 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 95 m. Le débit turbiné hier est non parvenue m3/s contre 274 m3/s à la même date...

Afrique de l'Ouest: les femmes surexposées au coronavirus

6 juillet 2020
Afrique de l'Ouest: les femmes surexposées au coronavirus

Des activistes pour la défense des droits des femmes et l’ONG Équilibres et populations (Equipop) publient ce lundi dans sept pays africains une tribune féministe intitulée « Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19 ». Une initiative qui vise à interpeler les décideurs politiques sur la condition des femmes qui,...

EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

4 juillet 2020
EDUCATION : BAKEL A REPRIS LES COURS LE 25 JUIN 2020

        Malgré le scepticisme, le doute et la crainte liés à plusieurs facteurs non maîtrisables en cette période pandémique de la COVID-19Q, les cours prévus par le Ministère de l’Education Nationale, à partir du jeudi 25 juin 2020, jour pour jour, depuis une semaine se déroulent assez correctement.L’hivernage aussi, bien...

Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

4 juillet 2020
Le jeu des tests: une brique de plus dans la désinformation COVID-19

Dans la maladie COVID-19, les tests tentent de répondre aux questions fondamentales suivantes : Êtes-vous infecté? Êtes-vous contagieux? Avez-vous été infecté? Êtes-vous immunisé (protégé) contre le coronavirus SRAS-CoV-2, et pendant combien de temps? Vous voulez la réponse vraie, ou bien la réponse donnée par la propagande, les versions officielles gouvernementales et les médias dominants ?...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 351 invités et aucun membre en ligne