BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Il s’appelle Waly DIAWARA, originaire de Gabou a l’agenda très chargé pendant ces périodes pré-électorales. Comme d’autres fils du département, il a choisi de battre campagne pour les législatives 2012. Il est tête de liste départementale du PSA ( Parti Socialiste Authentique ). «  Je soutiens Souty TOURE. D’abord, il est natif de la Région Tambacounda. Ancien Maire de Tambacounda, il connait mieux que quiconque les problèmes de notre région orientale. Souty vit aussi au quotidien les problèmes des populations de cette région.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Au cours d’un panel organisé dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations locales, et en marge de la déclaration d’abandon des pratiques néfastes à la mère et à l’enfant, il a été décidé à Gabou la mise en place d’un gouvernement local  et le lancement d’un programme d’éducation parentale.

 Gabou, village historique à 26 km de Bakel tire son nom d’un berger transhumant venant de Colento dans le Fouta. Maintenant peulh Sissibé, Soninké et Bambaras y cohabitent en menant des  activités agropastorales et le commerce transfrontalier. Ici, l’une des activités les plus en vue, et qui était fortement ancrée dans les traditions,  était l’excision des jeunes filles qui, selon Adja Sy la présidente du comité de gestion, « voyait la jeune fille frémir devant les objets tranchants souillés qui lui faisaient tordre de  douleur ». Pour ces communautés enracinées dans leurs us et coutumes, 2010 a été un tournant décisif avec l’installation du programme de renforcement communautaire de l’Ong Tostan.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

 

Tous les villages de la Communauté rurale de Gabou, Ballou et Moudéry s'étaient donnés rendez vous à  Gouniang pour célébrer les premières journées culturelles de Lewlewal Pinaal . Une Association qui œuvre pour le brassage culturel des communautés. Une occasion de raffermir les liens entre les différentes ethnies du département à partir d’un développement intégré zonal.

 

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Gabou, village cosmopolite à quelques encablures de Bakel n'est plus à présenter. Fief des Sissibé dont le chef de village M. Bocar Sy, Gabou est chef lieu de communauté rurale ( Arrondissement de Moudéry ). Peuplé par les Peuls, Soninkés et Bambaras, Gabou marque par son union et sa richesse culturelle. Monsieur Bocar Sy, aujourd'hui à la tête de ce village nous distille quelques  notes d'histoire. Il nous peint également la vie sociale, culturelle et économique de cette contrée du département de Bakel. Village phare du Boundou, Gabou est en révolution... Monsieur Bocar Sy et son parent Monsieur Oumar Sy vous présentent leur terroir de manière très ramassée.

{dmotion}xlf64v{/dmotion}

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Khadija Sy, la première épouse de Demba Dia a introduit une demande de divorce au tribunal départemental de Dakar depuis la semaine dernière. Le mannequin déclare être l’objet d’une maltraitance de la part de son mari. Elle accuse aussi Demba Dia de tomber dans un excès de jalousie qui va jusqu’à l’interdiction de sortir de leur foyer conjugal. 

Khadija Sy, la première épouse du musicien et politicien des Parcelles Assainies Demba Dia, a introduit une demande aux fins de divorce au tribunal départemental de Dakar. Elle sollicite donc une séparation définitive d’avec son mari. Selon la dame, le Cheikh de la famille Omarienne serait l’auteur d’actes de mauvais traitement à son encontre si l’on en croit les motifs de sa demande de divorce. La procédure de séparation a été introduite depuis la semaine dernière et le juge en charge de cette affaire va très bientôt convoquer les deux parties pour conciliation. Mais la mannequin semble décider à aller jusqu’au bout de la procédure, selon notre source. Elle aurait fait savoir que son mari la traitait comme une prisonnière à l’intérieur de son château des Parcelles Assainies. « Elle est privée de sortie nocturne et même de travail pour une mannequin. Imaginez ce traitement », a tonné la source bien au fait de l’affaire. L’on se souvient qu’en novembre 2008, l’artiste avait copieusement battu cette femme qui demande le divorce devant enfants et domestiques pour l’empêcher d’aller honorer un contrat au salon international de l’artisanat de Ougadougou.

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 332 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.