BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Issiar Dia a préféré la Turquie et Fenerbahce à Monaco ou l'Allemagne. L’ancien Nancéien est convaincu de la justesse de son choix.
Issiar Dia, votre transfert a tellement traîné en longueur qu'on avait fini par se demander si vous alliez vraiment quitter Nancy
Personnellement, je n'ai jamais eu aucun doute ! Cela a pris du temps parce qu'en ce moment, la situation économique n'est pas facile. L’ASNI, exigeait des garanties bancaires, mais dans mon esprit, c'était clair : j'allais quitter Nancy.
Pour vous, il n'était donc pas envisageable de rester un an de plus à L’ASNL?
Oui. je l'avais d'ailleurs clairement expliqué à Pablo Correa lors du stage à Port-Crouesty, et il le comprenait. Il fallait que je découvre autre chose, après quatre saisons à Nancy. C'était nécessaire pour moi et pour le club, qui avait une occasion de gagner un peu d'argent.
Sauf qu'il en a gagné nettement moins que prévu. Il espérait récupérer plus que les 5 millions versés par Fenerbahçe, dont une partie va être reversée à Amiens, votre club formateur...

Cela m'amusait d'entendre certains chiffres comme 8 ou 10 millions. je savais que je serais vendu à un tarif moins élevé. Ce que je voulais, c'était jouer dans un grand club. J'ai eu des contacts avec Monaco et des clubs Alle­mands. Je voulais aussi découvrir un autre Championnat, une autre culture.

Monaco ou l'Allemagne, cela ne vous tentait pas?
Si, mais 1e challenge sportif de Fenerbahçe était plus intéressant, puisque je sais que je vais jouer une compétition européenne cette saison, peut-­être même la Ligne des champions! Ce n'était pas forcément le cas de tous les autres clubs qui se sont intéressés à moi.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Présentation de la Communauté rurale de Moudéry

Ancienne communauté rurale de l’arrondissement de Diawara, Moudéry hérite des fonctions de chef lieu d’arrondissement. Elle englobe la communauté rurale de Balou , de Gabou et Moudéry. En plus de son statut d’arrondissement, il est aussi communauté rurale. Sa communauté rurale est composé de plusieurs villages Soninké situé le long du fleuve Sénégal. Il faut noter par ailleurs que Diawara est comptabilisé dans l’arrondissement de Moudéry. Notez, aussi que la sous-préfecture de Moudéry est située à Diawara. Sa population est d’environ 40000 Habitants. Elle est constituée essentiellement de Soninkés, Peulhs, Wolofs et Bambaras.Le village de Moudéry est situé en bordure du fleuve Sénégal, à 30 km au Nord-Ouest de Bakel. Peuplé d'environ 8 500 habitants, sa population est composée en majorité de soninkés, mais aussi de bambaras, wolofs et peuhls. (Le recensement de 1994 indiquait 5845 habitants, dont 926 enfants de moins de 5 ans et 247 enfants âgés de 0 à 11 mois). Les principales activités sont l'agriculture (sorgho, riz, arachide, maïs...), l'élevage et l'artisanat.Le village alimente par ailleurs un important flux migratoire, vers Dakar, vers d'autres pays du continent (Gabon...) et vers l'Europe, notamment en France et en Allemagne. Les ressources financières issues de l'immigration fournissent un apport conséquent qui complète les revenus familiaux et sert au financement d'infrastructures collectives. (mosquées, bureau de poste (170.000 FF), marché couvert, salles de classe,...).La structure sociale est fondée sur une organisation traditionnelle avec une chefferie de village. Son influence est encore considérable malgré l'apparition de collectivités rurales et locales telles que la Communauté Rurale. Chaque famille s'insère dans une catégorie sociale et se voit attribuer des pouvoirs spécifiques. Cette organisation sociale est solidement ancrée dans la conscience collective et apparaît comme un facteur de cohésion .

Le village de Moudéry connaît cependant un certain nombre de contraintes qui freinent son développement économique et social :

- enclavement durant la saison des pluies,
- absence d'activités économiques,
- faible taux d'accès à l'éducation,
- érosion des sols,
- accès aux soins de santé.

En plus du village de Moudéry et de Diawara commune, on y trouve les villages suivants :

Tuabou, Manaél, Yéllingara, Gandé, Bondji, Ololdou, Tourimé, Mantiabou, Galadi, Gourel Adama, Sangue Dieri et Ouloum Baba.

Quelques données sur les villages importantes de l’arrondissement de Moudéry.

Villages Population Chefferie
Moudéry 8309 N’diaye
Gandé 1264 Touré
Galadi 1338 Bathily
Ololdou 7564 -
Tuabou 4073 Bathily
Manaél 1642 Diallo
Yéllingara 1000 Soumaré

La commune de Diawara quant à elle compte 11506 habitants et indépendant de Moudéry. La chefferie est aux mains des Sakho.

BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

24 juillet 2020
BULLETIN HYDROLOGIQUE DU 24 JUILLET 2020 BASSIN DU FLEUVE SENEGAL

  LA RETENUE MANANTALI Le niveau du Bafing à Manantali (Amont Barrage)  est à 194, 99 le 24 Juillet 2020 à 8 h 00. A la même date de l’année dernière, le niveau était à la côte 194, 93 m. Le débit turbiné hier est à 288 m3/s contre 225...

(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

23 juillet 2020
(Audio) ÉDUCATION : BABACAR DIACK INSPECTEUR ACADEMIQUE DE TAMBA EN TOURNÉE DE PRISE DE CONTACT AVEC LES ACTEURS DE L’ÉDUCATION À BAKEL

Le tout nouveau Inpecteur Academique de Tambacounda Monsieur DIACK puisque c’est de lui qu’il s’agit est dans le département de Bakel depuis hier Mardi pour une tournée de prise de contact avec tous les acteurs de l’éducation. Mr Diack ( au conseil départemental) Votre navigateur n'est pas compatible Mr Diack...

LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

16 juillet 2020
LE GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DE BAKEL EN ACTIVITÉ

Le Groupe de Travail Pluridisciplinaire Local de Bakel (GTP/Local) a repris comme les autres années ses rencontres par décade pour analyser la situation hivernale. Composé du Préfet, de son Adjoint, des chefs de services techniques comme la Météo, l’Elevage, l’Agriculture, la Pêche, les Eaux et Forêts, la SAED, le Commerce,...

(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

15 juillet 2020
(Audios) : Le président du tribunal de Bakel organise son pot de départ.

Le président sortant du Tribunal d’instance de Bakel, Monsieur Maguette Diouf a passé le flambeau ce mercredi 15 juillet 2020  à Monsieur Cheikh Seye nouveau président du tribunal de Bakel en présence d’un parterre de personnalités venues de partout à travers le département. Selon le Président du Conseil départemental, un...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 212 invités et aucun membre en ligne