BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les autorités municipales de la nouvelle commune de Kidira avec à leur tête le Député- Maire de la commune, Mamadou Djiby Diallo ont remis ce jeudi 29 octobre 2009 aux 11 associations sportives et culturelles (ASC) une subvention d’un montant d' 1 million francs CFA. Ce geste d'une grandeur nature a été effectué devant le Préfet et quelques autorités administratives du département de Bakel . Les heureux bénéficiaires de cette subvention sont entre autres les ASC Liberté, Plateau, Abattoir, Wassa, Diambour... Dix d'entre eux ont également bénéficié d'une enveloppe distincte de 75000 F CFA accompagnée d'un ballon de Foot et d'un jeu de maillot tandis que la onzième ASC MEDINA affiliée à l'ODCAV, future représentante de Kidira à la phase départementale a bénéficié d'une couverture de ses  frais de déplacement pour ses prochaines sorties. La phase départementale aura lieu Samedi prochain au stade Municipal de Bakel sis au quartier HLML'ASC Médina aura du pain sur la planche. En effet, ces phases regrouperont la crème du Football Bakélois. Les differents goyes seront au rendez-vous ainsi que Bakel commune. " Nous esperons que l'ASC Médina sera le porte drapeau du département de Bakel aux phases régionales de Tambacounda" murmure le député. Un beau parcours pourrait ouvrir la porte de la deuxième division sénégalaise aux Kidirois. Mais nous sommes encore loin de cette étape. Les joueurs de Kidira doivent d'abord passer l'écueil de Bakel avec sa surprenante équipe de Gajaaga sans oublier les " Messi des deux Goyes ". De plus Monsieur Djiby Diallo s'engage également à soutenir sa ville aussi bien au niveau régional que national. Cette déclaration témoigne de l'attachement du Maire à sa terre natale. Les Kidirois peuvent compter sur son soutien. L'inspecteur de la Jeunesse et des Sports de Bakel, Monsieur Lamine Soumaré voit en ce geste un soulagement pour les équipes locales. " Cette subvention est une source de motivation augurant des lendemains meilleurs pour le Football Kidirois voire Bakélois" dixit Monsieur Soumaré.

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La ville de Kidira, de la région de Tambacounda, est incontestablement le point relais entre le Sénégal et l’Afrique de l’Ouest. Zone frontalière entre le Mali et le Sénégal, la ville tout comme sa sœur malienne, voient passer au quotidien d’immenses mouvements de personnes et de marchandises même si elles ne semblent pas trop en profiter ou pas suffisamment. Les deux villes manquent de tout, mais cohabitent en toute harmonie. La ville présente un aspect pittoresque. En cette fin de matinée de la mi-juillet, le soleil darde densément ses rayons. Le va-et-vient continu des uns et des autres, le stationnement de gros porteurs à l’entrée ou la sortie de la ville, une certaine frénésie contenue dans l’informel qui semble prendre le pas sur le reste des activités, le déploiement d’antennes d’opérateurs de téléphonie tout comme les minarets de mosquées de part et d’autre de la Falémé… semblent donner à la localité toute sa dimension : une zone frontalière. Aussi, dans la bifurcation qui mène à la ville malienne voisine Diboly, une commune 90 km de Kayes, sont implantés la police des frontières et un poste des douanes… Un poste de gendarmerie veille également aux entrées et sorties. Des haltes signalées par des panneaux Ç stop È avec juste le pont qui enjambe la Falémé et marque, en son milieu, la frontière entre les deux pays. De près d’une cinquantaine de mètres de hauteur, le pont subi les assauts répétés des camions, veilles guimbardes, charrettes ou simplement de piétons qui vont et viennent dans l’un ou l’autre pays. Le hennissement des ânes, le linge des populations sur le cours d’eau font partie d’un décor au relief très accidenté et montagneux. Retour du côté sénégalais pour constater que l’essentiel des activités tournent autour du commerce. L’informel semble être la seule alternative. Le secteur administratif tient le côté de l’informel. La ville n’est nullement moderne. Les rues et ruelles n’ont pas subi la rigueur d’un urbanisme. Cahoteuses, elles commencent à faire les frais du début d’hivernage au grand dam des populations. Quelques rares habitats poussent à côté des veilles bâtisses. Au-delà des deux pays, le sous-préfet de la commune Cheikh Mboup, est d’avis que Kidira est « un carrefour entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie ». Mieux, il parle d’un point de passage entre le Sénégal et nombre de pays ouest-africains. Le commandant de la brigade de gendarmerie, Ousmane Dione, qualifie Kidira comme « la porte d’entrée d’Afrique de l’Ouest » avec ses voies ferroviaires et routières.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Investi le 11 Avril dernier, le premier maire de la nouvelle commune de Kidira. Le Député maire Mamadou Djiby Diallo dévoile les stratégies sur lesquelles il compte avec son équipe pour faire de Kidira une commune exemplaire à l’échelle nationale.

Qui est Mamadou Djiby Diallo ?

Mamadou Djiby Diallo est un natif de Kidira. J’ai 54 ans, marié à une seule épouse, père de 5 enfants dont une fille. J’ai fait mes études primaires à Kidira, secondaires à Tambacounda et après le Bac je me suis inscrit à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en droit. Et après la maitrise, j’ai réussi mon diplôme supérieur en droit international et de l’environnement dans une université étrangère. Je suis aujourd’hui juriste, environnementaliste, expert commercial et consultant en droit de l’environnement.

Pourquoi vous avez décidé d’intégrer le champ politique ?

Je me suis intéressé à la politique en 1986 après avoir constaté l’état désastreux du département de Bakel. Un département qui est resté toujours enclavé et qui accuse du retard par rapport aux autres terroirs du Pays. Voilà pourquoi je me suis dit qu’en tant qu’intellectuel, je suis aussi interpellé pour le développement de ma localité. A cette année, il y avait que le parti socialiste et le parti démocratique sénégalais. Comme le Ps n’avait rien fait pour notre contrée, j’ai opté pour le parti démocratique Sénégalais (PDS) pour devenir par la suite adhérent.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La nouvelle commune de Kidira est aujourd'hui dans la tourmente. Cette situation est la conséquence d’une division très notable au sein de la coalition Sopi 2009 à Kidira. Celle - ci après que Mamadou Djiby Diallo réitérait son vœu d’être Maire. En 2002 , le même député avait causé un problème au Pds après qu’il ait brandi un vote sanction qui leur avait fait perdre la communauté rurale de Bellé au grand bénéfice des Jallarbistes de A. Bathily. Pire la tête de la liste proportionnelle a déjà pris contact avec certains conseillers et élus de Benno Siggil Senegaal de Kidira pour se faire élire. C’est la raison pour laquelle les leaders de la coalition Sopi 2009 sont aujourd'hui incertains d’avoir la Mairie de Kidira. Piqué on ne sait par quelle mouche ! Le député Mamadou Djiby Diallo a fini d’instaurer une scission au sein de  la coalition sopi 2009 à Kidira. Juste après que Sopi 2009 ait remporté la victoire écrasante avec un score 1012 voix contre 844 voix pour la coalition Benno Siggil Senegaal dans la nouvelle commune de Kidira.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 Alors que la coalition sopi 2009 continue de battre le plein dans ses différents meetings tenus à Kidira. Et jusqu’à nos jours, la coalition benno siggil senegal et le parti socialiste de souty touré sont toujours dans une timidité absolue. En attendant le soir du 22mars prochain, les militants de la coalition sopi commencent à mettre à nu ses futurs projets pour faire de la nouvelle commune de Kidira, une ville moderne. Nouvellement érigée en commune, la chasse pour la gestion de la nouvelle  mairie de Kidira n’a pas encore connu de bras de fer. C'est-à-dire jusqu’à moins de 10jours des élections locales, seule la coalition sopi 2009 se fait représenter. Dans ses différents meetings tenus, la mouvance présidentielle continue d’accueillir de nouvelles têtes. Venues de la Ligue Démocratique du professeur Bathily, du parti socialiste entre autres partis politiques représentés ici. Dans leur meeting tenu encore ce vendredi au quartier de Guinaw Rails de Kidira. En présence du député qui dans son discours en faisant référence à la Benno Siggil Senegal fait les jeux des différentes couleurs des partis unis dans cette coalition « ils n’ont pas les mêmes ambitions ».

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 191 invités et aucun membre en ligne