BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

La crise est loin d'être finie et trois cent sinistrés de trois quartiers sur les huit ont toujours besoin d'aide. Les inondations ont submergé un cinquième de la commune de Kidira et affecté une vingtaine de familles sortir de leur demeure. Du coup 43 maisons en banco se sont effondrées dans cette catastrophe, la plus importante dans l'histoire de la commune. Les populations estiment que la priorité est de reconstruire Kidira de façon à éviter un nouveau désastre.

Un comité de crise en alerte

A peine installé,  le comité de crise qui est en alerte a décidé de baliser la nationale de concert avec la gendarmerie, la mairie et l’Ageroute pour permettre aux gros porteurs de dégager et de continuer leurs chemins. Pour ralentir le flux vers cette ville prise en otage par les eaux, il a été question par le comité d’identifier et de renforcer les déviations puis que jusqu’à ce jour le  niveau de l’eau  est entrain de  monter prenant du coup  les gargotes, les commerces, les habitations et les ateliers qui jouxtent la route nationale n°1. Même l’hôtel de ville et le poste de police n’ont pas été épargnés par les eaux. 

Safiétou Diallo réclame justice pour récupérer sa marchandise d’une valeur de plus de 352 500 F Cfa. Une marchandise qui lui a été soustraite par Fama Ndiaye, restauratrice à Kidira. Lasse de courir derrière sa voleuse, malgré la plainte déposée à la gendarmerie qui est restée sans suite, Safiétou Diallo réclame toujours que justice soit rendue.
Depuis un certain temps, les commerçants, qui empruntent la route du Mali pour chercher des marchandises, ne savent plus à quel saint se vouer. Car ils sont toujours victimes de vol des marchandises et de sommes importantes dans la zone du poste frontière de Kidira. Des cas de vols ont fait l’objet de plusieurs plaintes qui n’ont jamais connu de suite. Ce qui amène les commerçants à s’interroger sur le travail des éléments de la brigade de gendarmerie de Kidira (département de Bakel). 
Victime d’un vol depuis le 30 mars dernier, comme bien d’autres commerçants qui font la navette entre le Sénégal et le Mali pour exercer leur activité commerciale, la dame Safiétou Diallo, qui a identifié celle qui lui a chipé ses biens, a déposé une plainte dès le lendemain contre cette dame. Seulement, cette saisine de la gendarmerie n’a à ce jour abouti à rien. La présumée voleuse, une restauratrice installée à Kidira du nom de Fama Ndiaye, vaque toujours à ses occupations. Et pourtant, la victime du vol a indiqué aux pandores avoir été délestée d’une marchandise d’une valeur de plus de 352 500 F Cfa. 

La Mairie de Kidira, en partenariat avec leProgramme Eau Potable et Assainissement du Millénaire (Pépam)-Ida ont organisé, le lundi 25 juillet 2011 à Kidira, un forum sur l’approvisionnement en eau potable dans cette commune. Cette initiative vise à trouver des voies et moyens pour éradiquer le manque d’approvisionnement en eau potable des populations des huit (8) quartiers de Kidira. En présence des représentants des associations des éleveurs, des pêcheurs, des groupements de femmes entre autres usagers du seul forage de Kidira. L’approvisionnement correct en eau potable des populations de Kidira nécessite la réalisation de châteaux d’eau, des branchements sociaux, pose des compteurs et la mise en place de l’Asufor.

La mairie de Kidira dans son souci d’éradiquer le manque d’approvisionnement correct en eau potable des populations, dans sa recherche de solution de sortir de cette crise en eau, a décidé de faire de cette vieille doléance un mauvais souvenir. C’est ainsi qu’elle a invité tous les usagers du seul forage de Kidira à venir discuter sur les difficultés qui gangrènent le fonctionnement de ce «château d’eau d’une capacité maximale de 150m3 d’eau. Il est incapable alors de répondre à la demande des 7.000 usagers répartis sur 534 branchements sociaux» a rappelé le président du comité de gestion du forage, précisant que le « château d’eau n’a qu’un débit de 25m3/heure, les pompes sont vétustes, l’extension du réseau fait défaut dans plusieurs quartiers de Kidira. Pire durant les mois d’avril, mai et juin, sur les huit (8) quartiers seuls deux sont approvisionnés en eau potable. C’est en cette période de l’année que la nappe phréatique monte» a expliqué Mamadou Cissokho.

La mairie de Kidira a procédé le samedi 23 juillet 2011 dernier au lancement officiel de son plan d'investissement communal (Pic). Ce document de planification est le fruit d'une implication participative de tous les acteurs de développement de cette commune. Ce programme, qui prend en compte les secteurs prioritaires de développement, définit la politique d'un  développement endogène axé sur une croissance économique de Kidira. Cette rencontre a été dirigée par l'Agence Régionale de Développement (ARD) qui constitue le bras technique, chargé de la supervision et l'élaboration des stratégies pour un Plan d'investissement Communal (Pic) capable de prendre en charge les préoccupations des 3829 habitants de Kidira dans les 6ans à venir.
 
Erigée en commune par décret n°2008-748 du 10 juillet 2008, l'ancien village de la communauté rurale de Bélé, aujourd'hui nouvelle commune du département de Bakel, région de Tambacounda, Kidira compte environ 3829 habitants répartis dans  415 ménages des huit (8) quartiers qui composent cette commune. Kidira est le point principal de passage vers le Mali sur la zone frontalière du Sénégal oriental qui s'ouvre à la Sous-région. Depuis quelques années cette nouvelle commune de Kidira peine à se développer. Conscient de ce grand retard « un plan d'investissement communautaire est impératif à la commune de Kidira » a confié le Maire de Kidira. «Ce plan d'investissement communal (Pic) va permettre de relancer l'ensemble des activités socio-économiques, culturelles et éducatives qui développeront Kidira» a-t-il ajouté.

Les locaux du campement ont abrité ce samedi 23 juillet le forum de lancement du processus d’élaboration du Programme d’Investissement Communal de Kidira(PIC). L’Agence Régionale de Développement (ARD) , étant le bras technique des collectivités locales, a dirigé les travaux en compagnie des services techniques de la planification.

Dans le cadre de bâtir une ville moderne et durable, le Programme d’Investissement Communal de la commune de Kidira, est une nécessité, a noté le député maire Mamadou Djiby Diallo. Ainsi, il faut essentiellement prendre en considération trois aspects par rapport à l’ensemble des projets à retenir. Il s’agit d’abord, l’identification des secteurs économiques et sociaux, à promouvoir, c'est-à-dire, l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, le tourisme, la culture, les services sociaux, les infrastructures, l’énergie, la santé, l’éducation, la formation technique et professionnelle, le commerce, les sports, ainsi que des moyens qui permettront leur développement. Ensuite, le second aspect est relatif à l’intégration harmonieuse de l’aire géographique communal par des projets et programmes structurants, des actions bien réparties dans l’espace urbain. C’est le principe de la solidarité territoriale qui nécessite le recours aux documents cadre d’hurbanisme, c'est-à-dire un Plan Directeur Urbain(PDU) et un Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme(SDAU). Enfin, le troisième aspect fait allusion à l’amélioration des cadres de vie et d’épanouissement des populations qui sont de nos jours dégradés par une occupation anarchique de l’espace communal, un envahissement des ordures ménagères, une dégradation des sols qui constituent des facteurs favorables aux inondations. Selon le député maire, une commune digne de ce nom, doit être dotée d’un Programme d’Investissement Communal, qui doit être un document de référence où sont recensées toutes les contraintes du développement de la commune, mais également les potentialités et les différentes actions d’investissements à réaliser.

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL OFFRE DU MATÉRIEL AUX ÉCOLES ET STRUCTURES...

15 octobre 2017
LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL OFFRE DU MATÉRIEL AUX ÉCOLES ET STRUCTURES DE SANTÉ

M Ibrahima Diallo dit Demba Ka président du conseil départemental a présidé une journée de remise d'un lot de matériels...

BAKEL : JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME RURALE

12 octobre 2017
BAKEL : JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME RURALE

Les femmes, toutes les femmes du monde ont la journée du 8 Mars qui leur est dédiée. Parmi ces braves...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

11 octobre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE A BAKEL

Du Lundi 02 au Dimanche 08 Octobre 2017 Lundi 02 Octobre 2017 A l’école Ibrahima Malal Diaman Bathily (IMDB) de...

RÉSEAU DES MAIRES DU BASSIN DU FLEUVE SÉNÉGAL : ATELIER...

9 octobre 2017
RÉSEAU DES MAIRES DU BASSIN DU FLEUVE SÉNÉGAL : ATELIER D’ ÉLABORATION DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION

    Madame Hajiratou BA, maire de la commune de Gouraye et vice présidente du Réseau des maires du bassin...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE Á BAKEL

3 octobre 2017
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE Á BAKEL

Du Lundi 25 -09 au Dimanche 1er Octobre 2017Lundi 25-09-2017Une formation s'est déroulée à la Salle des Fêtes. Elle a...

GRET TAMBA : ATELIER DEPARTEMENTAL D’INFORMATION ET DE PARTAGE SUR...

28 septembre 2017
GRET TAMBA : ATELIER DEPARTEMENTAL D’INFORMATION ET DE PARTAGE SUR LE PROJET ASAP ET LA SNAR

  Monsieur Ousmane Ngom, adjoint au Préfet de Bakel, a présidé ce matin dans la salle de délibération de la...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (166 videos)
Loading...
A nos travailleurs
Attention !!
LINON DAADE
Talents Soninke

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne

Abonnez vous

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.