BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Kile Sakho

Réception du don de la Fondation Sonatel pour le poste de santé de la commune de Diawara, le discours de bienvenue du maire.
Mesdames, Messieurs Les Ministres
Monsieur le Préfet
Monsieur le Sous-Préfet
Honorables Députés
Monsieur le Président du Conseil Départemental de Bakel
Messieurs les Maires
Madame l’Administratrice de la Fondation SONATEL
Monsieur le Coordonnateur de la Radio Jiida
Monsieur le Directeur de la Radio Jiida
Messieurs les Chefs de service
Honorables Chefs Coutumiers et Religieux
Honorables Invités
Chers Festivaliers

Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs
Bonjour et Bienvenue à Diawara, terre d’accueil et d’hospitalité.
A l’entame de mon discours, je voudrais rappeler à tous qu’un peuple sans culture est un peuple sans avenir. La culture est au commencement et à la fin de toute action et même du développement humain et économique.

 

C’est un plaisir pour moi de vous accueillir au nom de toute la Commune, chères autorités étatiques, je veux nommer Messieurs les Ministres et autres chefs de direction ou de service, représentants d’ONG et, éminents acteurs du développement et célèbres artistes de divers horizons.
Mesdames, Messieurs les Ministres, je profite de cette belle tribune pour saluer un grand homme de Soninkara Monsieur Bakary DIAKITE qui a eu le courage et la clairvoyance de pérenniser l’organisation du festival de Jiida qui est aujourd’hui à sa huitième édition. Il a mis à contribution ses efforts, son énergie, ses ressources financières et humaines, ses connaissances et son savoir-faire pour sauver les peuples principalement «Soninké » de la perte de ses traditions, de sa culture et de ses valeurs. Il est une valeur sure dont nous n’hésiterons pas une seule seconde à le comparer aux grands hommes qui ont eu à un moment ou un autre changer et améliorer les conditions de vie humaine car malgré les difficultés rencontrées, il n’a pas trahi ses ambitions pour un monde de paix, de dignité et de culture. C’est aussi l’occasion pour moi d’adresser mes encouragements à mon ami Directeur de la Radio Jiida Abdoulaye BOMOU qui a eu à initier ce festival. La valeur d’un homme ne se mesure pas à sa taille mais à son savoir-faire. Abdoulaye BOMOU a montré un autre visage de la radio plus intéressant, plus proche des populations ce qui nous a permis aujourd’hui de briser les frontières entre les frères et sœurs du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal. Nous sommes devenus simplement un peuple uni. 
Mon ambition est de faire de Diawara la capitale culturelle du département de Bakel et pour cela, j’ouvre grandement les portes de la Commune aux activités du festival. Je souhaite dans un futur proche la décentralisation à 75% de ces activités à Diawara. Je demande aussi aux dirigeants de l’Association KAFFO d’associer la radio communautaire Ganankunme FM dans l’organisation de toute activité car elle n’est pas installée pour concurrencer mais pour compléter. Elle est la petite sœur de Jiida car chaque action menée dans la communication est au bénéfice de toute la population.
Je remercie la Fondation SONATEL représentée ici par son administratrice Madame Aminata FALL SIDIBE qui a octroyé au poste de santé de Diawara du matériel et des médicaments d’une valeur de plus de 6 500 000 FCFA. Ce don nous va droit au cœur. Nous retenons tous que la SONATEL est une grande entreprise citoyenne qui par ses actions améliorent la vie des milliers de gens à travers le pays. La Sonatel est un grand acteur du développement du Sénégal et de la sous-région par la qualité de son service mais aussi par sa détermination à soulager les populations dans des domaines divers et variés.

 

Mesdames, Messieurs les Ministres, je ne vais pas déroger à une règle que je me suis fixée depuis mon élection à la tête de la commune.
Le poste de santé de Diawara qui polarise Diawara et les villages environnants n’a pas d’infirmer depuis juin 2014 date du décès de Mr Diabakhaté (pais à son âme). Cette situation est très inquiétante et n’obéit pas aux normes de santé et de développement car Diawara à elle seule compte pas moins de 15 000 âmes. Nous voulons que le poste de santé soit érigé en centre de santé pour éviter les nombreux décès que nous constatons tous les jours au cours des évacuations. En attendant, l’obtention d’une nouvelle ambulance est un souhait ardent de toute la population.


Mesdames, Messieurs les Ministres, je vais répéter certaines doléances que je renouvelle chaque fois que l’occasion m’est offerte.
L’état de la route Bakel-Diawara-Gandé que vous venez d’emprunter en partie est devenu un grave problème de santé publique. Nous voulons le bitumage de ce tronçon mais aussi celui de Diawara-Bondji et Bakel- Ballou pour nous permettre d’être collé au reste du pays et aussi participer à son développement. La promesse d’ouverture d’une Brigade de gendarmerie tarde à se réaliser, et vous n’êtes pas sans le savoir que nous sommes à la merci de tout notamment du terrorisme et de la barbarie qui gagnent chaque jour du terrain.
Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la justice, je voudrais voir démarrer la construction de la maison de justice de Diawara, ce qui nous permettra d’être soulagés sur certains problèmes.


Je vais renouveler ma requête publiquement à l’endroit de mon ami Malal CAMARA, Directeur de l’ADL (Agence de Développement local) pour l’équipement du Centre socio-collectif et l’éclairage du stade de Diawara construits par le Président WADE à hauteur de 225 000 000. Ces infrastructures ne sont pas aujourd’hui exploitables à cause du manque d’équipement.
Ma dernière requête va à l’endroit de la SONATEL pour l’amélioration de son réseau internet et pour l’installation de l’équipement 3g à Diawara et environs.
Pour terminer, je remercie toute la population pour cette belle mobilisation.
Vive le festival
Vive la Culture
Je vous remercie

ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

3 juin 2020
ÉDUCATION : REPRISE AVORTÉE DES COURS DU 2 JUIN 2020 QUELLES SOLUTIONS POUR DEMAIN ?

Après plusieurs mois de grèves et de congés forcés à cause du CORONAVIRUS, des dates de reprises des cours ont été avancées puis reculées. Une troisième date polémique, dès son annonce, a soulevé l’ire de certains syndicalistes de l’enseignement, des parents d’élèves et même des élèves, à travers leur Gouvernement...

CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020 MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

2 juin 2020
CHRONIQUE DU MARDI DU 02/06/2020  MOCIRÉDIN ET LA RÉOUVERTURE DU 02 JUIN 2020

              Depuis plusieurs jours maintenant, le CORONAVIRUS, sans être mis entre parenthèses, marque un peu le pas par rapport à cette réouverture taxée de catastrophique par certains, qui hante l’esprit des « dirigeants », celui des enseignants et enfin celui des parents d’élèves. Pour les premiers cités, il faut coûte...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

31 mai 2020
Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence de presse. La capitale sénégalaise et sa région comptabilisent près des trois quarts des 3 535 cas de Covid-19 recensés depuis le début de l'épidémie. Pour ce seul samedi...

(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

29 mai 2020
(Audio) CLD DE KIDIRA : INFORMATION ET ÉCHANGE SUR LE PROCESSUS DE REPRISE DES ENSEIGNEMENTS-APPRENTISSAGES

Après le CDD de Bakel le 27, c’était au tour de Alé Diéye DIOUF, Sous-Préfet de l’arrondissement de Bélé de présider un CLD spécial sur la rentrée du 02 JUIN 2020. Il avait à ses côtés l’adjoint au sous préfet de Kénieba, tous les chefs de services de sécurités, les...

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 186 invités et aucun membre en ligne