BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Kilé sako

La commune de Diawara située dans l’arrondissement de Moudéry, dans le département de Bakel à moins d’une vingtaine de kilomètres du chef-lieu du département est une localité oubliée. Excepté le chef-lieu de la commune qui présente quelques traits de caractères qui fondent une ville et cela grâce à ses fils expatriés, aucune réalisation digne de nom faite par l’état n’est est visible dans cette contrée du Goye, fulmine le maire libéral. Le peu de chose que l’on y voit, précise Kilé Sakho est l’œuvre des émigrés qui se cotisent depuis l’Europe pour pouvoir réaliser certaines infrastructures. Aujourd’hui, beaucoup de localités dans la commune vivent dans des conditions moyenâgeuses. L’insécurité, malgré que la crise Sénégalo-Mauritanienne y soit née et vu sa proximité avec les pays comme le Mali et la Mauritanie n’est pas encore prise à bras-le-corps par les pouvoirs publics, dénonce l’édile qui rugit que sa commune est l’exemple type d’une localité oubliée.

 

 

Diawara, cette commune créée en 2000 sous le magistère de Wade manque de tout. Aucune réalisation digne de nom n’est visible dans cette contrée où, tout y encore urgence. Kilé Sakho, maire de la commune fulmine que 56 ans après les indépendances, aucun acte de développement n’y est posé. La commune compte aujourd’hui plus de 15 mille âmes et fait partie des plus grandes communes du département. Cependant, les populations vivent des conditions très difficiles, dénonce le maire. En hivernage, les pistes deviennent impraticables, boueuses et rendent du coup la ville inaccessible. Et cette situation ne semble même pas préoccuper les dirigeants du pays. Les dures conditions de se mouvoir dans la commune reste un véritable casse-tête pour les habitants. Pendant ce temps, les tenants du régime actuel nous tympanisent avec leur Pse et leur Pudc qui ne sont que des chimères pour nous. « Il ne peut y avoir d’émergence si la base est malade et mal lotie », fulmine Kilé Sakho. L’émergence, c’est de la base vers le sommet, martèle l’édile de Diawara.

Sur le plan sanitaire, le poste de santé que compte la commune est construit par les émigrés. Mieux, le salaire de l’infirmier chef de poste qui y travaille est à la charge de la communauté, informe le maire comme pour dire que la santé des 15 mille âmes qui se réveillent dans la commune n’intéresse pas les pouvoirs publics. Aujourd’hui, nous exigeons l’érection du poste en centre de santé pour mieux faire face à la prise en charge sanitaire des habitants. La dotation du poste en ambulance reste aussi une surpriorité pour les populations qui pendant l’hivernage subissent des affres pour se faire évacuer vers Bakel ou Ourossogui.

Le problème d’eau, un parcours du combattant

Trouver de l’eau dans certains villages de la commune relève du parcours du combattant. A l’heure où je vous parle, fustige le maire de Diawara, les difficultés pour s’approvisionner en eau se posent avec acuité dans certains villages. Malgré son caractère trop vital, Il arrive par endroit dans la commune où, des populations s’alimentent dans les mares ou autres sources qui traversent leurs localités, avec tous les risques que cela comporte. Cette situation, à l’heure où l’on nous tympanise avec le Pse et le Pudc, doit cesser et être reléguée aux calendes grecques. Quelques rares localités disposent d’eau courante et cela grâce à la cotisation des émigrés qui se démêlent pour arriver à construire des forages. A Diawara chef-lieu de la commune, ce sont les populations qui se sont cotisé pour construire le lycée qui s’y trouve. D’ailleurs, les populations de l’arrondissement ont récemment marché à Bakel pour dénoncer leurs dures conditions de vie et de travail. L’état lui, peine toujours à leur venir en aide, rouspète l’édile qui pense que c’est le fait d’avoir perdu la commune que le régime s’en fout de leurs difficultés.

L’insécurité, un sérieux problème dans la contrée.

Le phénomène lié à l’insécurité dans cette commune ne connait jusque-là pas une fin. Malgré que la crise entre le Sénégal et la Mauritanie y soit née, l’état néglige le problème de sécurité dans cette partie du Sénégal. Frontalière entre le Mali et la Mauritanie, Diawara n’a même pas de brigade de gendarmerie et pendant ce temps, les flux des personnes sont importants au niveau de la frontière, dénonce Kilé Sakho qui dit en appeler à une érection d’une brigade de gendarmerie dans la zone. Les populations sont laissées à elles-mêmes et sans aucune protection et si rien n’est fait pour les rassurer et les sécuriser, cela pourrait engendrer des conséquences incommensurables, alerte le maire.

 

Abdoulaye FALL, tambacounda.info

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bruno Diatta, le chef de protocole de la Présidence est...

21 septembre 2018
Bruno Diatta, le chef de protocole de la Présidence est décédé cet après midi à Dakar.

Le Sénégal vient de perdre un homme digne et honnête emportant avec lui les secrets de l'État.  Bruno Diatta a...

Bakel : Mobilisation des jeunes pour reboiser et sensibiliser sur...

16 septembre 2018
Bakel :  Mobilisation des jeunes pour reboiser et sensibiliser sur la protection de l'environnement

Le projet se réalise à Bakel et  porte pour l'instant sur les volets: ✓Sensibilisation sur la protection de  l'environnement,✓Reboisement urbain,...

Contribution politique sur le parrainage par Sérigne Saliou Fall

12 septembre 2018
Contribution politique sur le parrainage par Sérigne Saliou Fall

1. Election Présidentielle 2019/Parrainage.  1.1. Première Partie : La démarche boiteuse conseillée au  Président de la République du Sénégal, puis empruntée par...

Kidira: Les quartiers Alahina et Pont de Kidira toujours dans...

11 septembre 2018
Kidira: Les quartiers Alahina et Pont de Kidira toujours dans les eaux de la Falémé.

Depuis cinq jours, la Falémé est sortie de son lit. Plusieurs familles des quartiers Alahina et Pont sont sinistrées mais,...

POLITIQUE : IBRAHIMA B SALL LANCE « JE PARRAINE MACKY...

5 septembre 2018
POLITIQUE : IBRAHIMA  B SALL LANCE « JE PARRAINE MACKY  POUR UN SECOND MANDAT» À BAKEL

La salle de délibération de la commune de Bakel a abrité ce lundi la réunion départementale sur le "PARRAINAGE". Sous...

VACANCES CITOYENNES : LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA...

3 septembre 2018
VACANCES CITOYENNES : LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA JEUNESSE TIRE LE BILAN (Audio))

Monsieur Abdrahmane Ba, a fait ce matin le bilan du passage du Ministre Pape Gorgui Ndong à Bakel.Le bilan est...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro-Trottoir
Micro - Trottoir
Film Tradition
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 105 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.