BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

mamadou forass

En prélude de l'inauguration officielle du nouveau forage de Diawara demain jeudi 12 novembre 2015, la rédaction de Ville de Diawara et ses amis est allée à la rencontre l'homme qui a son nom mêlé à tout ce qui est gestion de forage à Diawara. Si vous voulez le retrouver facilement ne demandez pas Mamadou Hamidou SAKHO, demandez plûtot Mamadou "FORASS".
Dans cet entretien il nous décortique la gestion des forages à Diawara.

 


1. Quelle est la date de création du premier forage et sa capacité ?
Alors il faut savoir que sa mise en place a été par étape et je vais les énumérer. Les travaux ont débuté le 27 juillet 1987, date à laquelle on l’a creusé. La construction en tant que telle a commencé au mois de janvier 1990 et il a été mis en fonction au mois de décembre 1992. Sa capacité est de 100 m3 avec différentes pompes qui varient entre 8, 9 à 10 m3/H. On ne peut pas plonger une pompe au-delà de 10 m3/H.

2. En quelle année vous avez été nommé responsable de la gestion du forage ?
J’ai fait ma formation entre le mois de juin et décembre 1990, pour 6 mois et j’ai pris fonction deux (2) ans après, c’est-à-dire décembre 1992 en tant que conducteur de forage.

3. D’où vient le sobriquet Mamadou « FORASS » ?
(Exclamation !) ah ça c’est une longue histoire. Ce nom vient de Wade l’ancien Président de la république quand il était à l’opposition pendant les élections de 1988. Le Président Abdou Diouf disait qu’il a fait des forages et donné des moulins partout au Sénégal. Et pendant la campagne électorale de 88 Abdoulaye demandait aux populations où est votre forage ? Monsieur Forage et Madame Moulin ne sont- ils pas passés par là ? Il faisait allusion au couple Présidentiel, Abdou Diouf et Elisabeth Diouf. C’est de là qu’est né le nom l’appellation Monsieur Forage aux conducteurs de forage dont Mamadou « forass » à Diawara.

4. Parlez-nous du nouveau forage et ses caractéristiques.
(Hésitation, petit moment de réflexion…) Il faut signaler que l’ancien forage fonctionne toujours. Ce qui fait que nous avons deux forages et une station de traitement. L’eau vient du fleuve qu’on décante, on la filtre puis on la colore. Le nouveau château d’eau fait 150 m3 donc nous nous retrouvons avec 250 m3 compte tenu de la capacité du premier. La puissance de distribution des pompes varie selon la situation de l’eau du fleuve. Si la distance est réduite avec la montée des eaux, notamment pendant la saison des pluies la capacité peut aller entre 25 et 40 m3/H. Le décanteur peut être modifié à tout moment, lorsque la demande de la population sera plus importante nous pouvons augmenter le débit, donc faut noter qu’une haute technologie a été mise en place pour cela.
Grâce cet avancement, nous avons maintenant les robinets dans les maisons et à l'instar des grandes villes l'eau potable en abondance n'est pas une exception à Diawara contrairement à certaines contrées du pays.

5. Quelles sont les difficultés que vous rencontrez au quotidien dans la gestion du forage ?
Les principales difficultés sont liées à l’instabilité du niveau de l’eau du fleuve. Surtout pendant l’hivernage avec la pluie nous rencontrons d’énormes problèmes.
Concernant la gestion, nous faisons souvent face à des mauvais payeurs, bon c'est une pratique courante qu'on voit même avec la SENELEC ou la SONES. Certains clients ne payent pas leur facture. Mais bon,on dit que quand on connait la source d’un mal le traitement peut être facile, donc nous nous accrochons tant bien que mal.

Entretien réalisé par El Hadji Sidy SAKHO, envoyé spécial à Diawara.
Photos: Sakho Boulaye SAKHO, Ville de Diawara et amis

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Education : Le GRDR a organisé une caravane pour les...

15 décembre 2018
Education : Le GRDR a organisé une caravane pour les tout-petits de la commune de Bakel

Le GRDR et son partenaire Action Aid-Sénégal ont clôturé l’année en beauté par une belle caravane de la petite enfance...

Journée de l’excellence de l’Inspection de l’Education et de la...

10 décembre 2018
Journée de l’excellence de l’Inspection de l’Education et de la Formation de Goudiry

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Goudiry entend organiser le samedi 26 janvier 2019 en collaboration avec les...

Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain...

8 décembre 2018
Education : Le conseil départemental intensifie ses actions de terrain par un Don aux écoles

Le Conseil départemental de Bakel a offert des manuels et des équipements aux établissements scolaires du département. La cérémonie de...

Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient...

4 décembre 2018
Le Fonds fiduciaire d'urgence de l’Union européenne pour l'Afrique soutient le développement des entreprises, la formation professionnelle et l'emploi des jeunes dans les régions de Casamance, du Sud-est et du Nord du Sénégal

                Le Programme « Développer l’Emploi au Sénégal – Tekki fii » promeut...

Caravanne de sensibilisation à Bakel

3 décembre 2018
Caravanne de sensibilisation à Bakel

  A partir de 10 heures, ce dimanche 02 Décembre 2018, une caravane de sensibilisation sur les effets néfastes des...

RENCONTRES DE BORDER ESS À LA FRONTIERE SÉNÉGALO-MALIENNE

2 décembre 2018
RENCONTRES DE BORDER ESS À LA FRONTIERE SÉNÉGALO-MALIENNE

Kidira au Sénégal et Diboli au Mali sont deux Communes frontalières séparées seulement par un  long pont qui enjambe le...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Entente Dév Dépt Bakel
Micro Trottoir
Mosquée Diaguily
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 181 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.