BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

mamadou forass

En prélude de l'inauguration officielle du nouveau forage de Diawara demain jeudi 12 novembre 2015, la rédaction de Ville de Diawara et ses amis est allée à la rencontre l'homme qui a son nom mêlé à tout ce qui est gestion de forage à Diawara. Si vous voulez le retrouver facilement ne demandez pas Mamadou Hamidou SAKHO, demandez plûtot Mamadou "FORASS".
Dans cet entretien il nous décortique la gestion des forages à Diawara.

 


1. Quelle est la date de création du premier forage et sa capacité ?
Alors il faut savoir que sa mise en place a été par étape et je vais les énumérer. Les travaux ont débuté le 27 juillet 1987, date à laquelle on l’a creusé. La construction en tant que telle a commencé au mois de janvier 1990 et il a été mis en fonction au mois de décembre 1992. Sa capacité est de 100 m3 avec différentes pompes qui varient entre 8, 9 à 10 m3/H. On ne peut pas plonger une pompe au-delà de 10 m3/H.

2. En quelle année vous avez été nommé responsable de la gestion du forage ?
J’ai fait ma formation entre le mois de juin et décembre 1990, pour 6 mois et j’ai pris fonction deux (2) ans après, c’est-à-dire décembre 1992 en tant que conducteur de forage.

3. D’où vient le sobriquet Mamadou « FORASS » ?
(Exclamation !) ah ça c’est une longue histoire. Ce nom vient de Wade l’ancien Président de la république quand il était à l’opposition pendant les élections de 1988. Le Président Abdou Diouf disait qu’il a fait des forages et donné des moulins partout au Sénégal. Et pendant la campagne électorale de 88 Abdoulaye demandait aux populations où est votre forage ? Monsieur Forage et Madame Moulin ne sont- ils pas passés par là ? Il faisait allusion au couple Présidentiel, Abdou Diouf et Elisabeth Diouf. C’est de là qu’est né le nom l’appellation Monsieur Forage aux conducteurs de forage dont Mamadou « forass » à Diawara.

4. Parlez-nous du nouveau forage et ses caractéristiques.
(Hésitation, petit moment de réflexion…) Il faut signaler que l’ancien forage fonctionne toujours. Ce qui fait que nous avons deux forages et une station de traitement. L’eau vient du fleuve qu’on décante, on la filtre puis on la colore. Le nouveau château d’eau fait 150 m3 donc nous nous retrouvons avec 250 m3 compte tenu de la capacité du premier. La puissance de distribution des pompes varie selon la situation de l’eau du fleuve. Si la distance est réduite avec la montée des eaux, notamment pendant la saison des pluies la capacité peut aller entre 25 et 40 m3/H. Le décanteur peut être modifié à tout moment, lorsque la demande de la population sera plus importante nous pouvons augmenter le débit, donc faut noter qu’une haute technologie a été mise en place pour cela.
Grâce cet avancement, nous avons maintenant les robinets dans les maisons et à l'instar des grandes villes l'eau potable en abondance n'est pas une exception à Diawara contrairement à certaines contrées du pays.

5. Quelles sont les difficultés que vous rencontrez au quotidien dans la gestion du forage ?
Les principales difficultés sont liées à l’instabilité du niveau de l’eau du fleuve. Surtout pendant l’hivernage avec la pluie nous rencontrons d’énormes problèmes.
Concernant la gestion, nous faisons souvent face à des mauvais payeurs, bon c'est une pratique courante qu'on voit même avec la SENELEC ou la SONES. Certains clients ne payent pas leur facture. Mais bon,on dit que quand on connait la source d’un mal le traitement peut être facile, donc nous nous accrochons tant bien que mal.

Entretien réalisé par El Hadji Sidy SAKHO, envoyé spécial à Diawara.
Photos: Sakho Boulaye SAKHO, Ville de Diawara et amis

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

JOURNALISTES EN RÉGIONS FRONTALIÈRES : LA FONDATION KONRAD ADENAUER ORGANISE...

21 juin 2018
JOURNALISTES EN RÉGIONS FRONTALIÈRES : LA FONDATION KONRAD ADENAUER ORGANISE UN ATELIER SUR LE RÔLE DU JOURNALISTE DANS LE PROCESSUS ÉLECTORAL

    Monsieur William Manell, Gouverneur de la Région de Kédougou, a présidé ce matin à l’auberge Thomas Sankara de...

FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

19 juin 2018
FAITS SAILLANTS DE LA SEMAINE À BAKEL

    Du Lundi 11 au Dimanche 17 Juin 2018   Lundi 11 Juin 2018   La forme corporelle commence...

PRÉPARATIFS DE LA FÊTE DE KORITÉ (EID AL FITR) Â...

15 juin 2018
PRÉPARATIFS DE LA FÊTE DE KORITÉ (EID AL FITR) Â BAKEL

    Contrairement aux années passées, l’ambiance a baissé d’un cran dans les marchés de la commune de Bakel. A...

POLICE DE L’EAU : UN NATIF DE BAKEL PRÊTE SERMENT...

15 juin 2018
POLICE DE L’EAU : UN NATIF DE BAKEL PRÊTE SERMENT A ST-LOUIS

   Les polices de l’eau, qu’elles soient administratives ou judiciaires, ont pour objectifs de préserver ou de retrouver des milieux...

HIVERNAGE : BAKEL ENRÉGISTRE SA PREMIÈRE PLUIE

13 juin 2018
HIVERNAGE : BAKEL ENRÉGISTRE SA PREMIÈRE PLUIE

    La température n’est jamais descendue en dessous de 40° depuis le début du ramandan plongeant ainsi les populations...

CHAMBRE DES METIERS DE BAKEL : LE PRESIDENT SOUTIENT LES...

13 juin 2018
CHAMBRE DES METIERS DE BAKEL : LE PRESIDENT SOUTIENT LES LIONS PAR L’INNOVATION ARTISTIQUE

    Le Président de la chambre des métiers de Bakel Monsieur Boubacar Coulibaliy dit Soudé puisqu’il s’agit bien de...

bakelinfo.com : la voix du département de Bakel
Loading Player...
Watching: Uploads from bakelinfo (107 videos)
Loading...
Micro-Trottoir
Micro - Trottoir
Film Tradition
Mosquée

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 303 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.

Actu Africaine

Afrique : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.