BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
PotDepartDoyenSakho

La communauté éducative, l’administration et les parents du doyen Boubacar SAKHO ont organisé un pot en son honneur pour avoir fait valoir ses droits à la retraite.

Un beau monde était présent pour témoigner au doyen une reconnaissance sans commune mesure. Cette assemblée a  salué la fidelité de M. SAKHO à son terroir ainsi que sa loyauté envers ses supérieurs. Tous sont unanimes à reconnaitre son engagement pour l’éducation, depuis son premier poste à Yaféra puis à Rufisque et à Diawara pendant 30 ans.

audio : Killé Sakho :
Sour Préfet Moudéry :
Boubacar S Sakho :

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Sinde_diakhite

Messieurs Siabou KOITA et Mohamed HASSANI ont rencontré M. Mamadou DIAKHITE plus connu sous le nom de Sindé. Natif de Diawara, M. DIAKHITE a participé à plusieurs combats pour le bien-être des travailleurs immigrés notamment ceux de Diawara en France. Militant associatif, syndicaliste CGT, il n'a ménagé aucun effort pour ses concitoyens. Il revient sur les dates importantes de sa vie et de son engagement.

Présentation :

Diakhité Mamadou, né en 1952 à Diawara. La ville de Diawara est située à 800 km de Dakar à l’Est du Sénégal. Plus de 15.000 habitants y vivent, dont près de 4.000 ressortissants de Diawara vivent en France

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Boubacar_Sidy_SAKHO_Directeur_Diawara

«Tout le mal qu'on dit de l'école nous cache le nombre d'enfants qu'elle a sauvé des tares, des préjugés, de la morgue, de l'ignorance, de la bêtise, de la cupidité, de l'immobilité ou du fatalisme des familles» disait Daniel PENNAC dans son roman Autobiographique « Chagrin d’école ». Cette citation est d’une vérité implacable car des hommes et des femmes, en leur qualité de directeurs d’école, d’instituteurs, ont largement contribué à  éduquer un nombre incalculable d’enfants de divers horizons. Les enseignants sont comparables à des orfèvres. On leur confie ce que l’on a de plus cher au monde. Aux orfèvres, on confie nos métaux précieux (or, argent…); aux instituteurs, on confie nos enfants. L’instituteur est un artisan car il contribue à « polir » des caractères, à « soigner » l’enfant de ses « impuretés » pour une meilleure insertion dans la société. Victor Hugo disait : «Les maîtres d'école sont des jardiniers en intelligences humaines». 

Etre instituteur est un réel fardeau. Des hommes et des femmes ont accepté de porter ce lourd fardeau pour le devenir de leur peuple. Lionel Jospin, ancien premier Minsitre français  avait raison de dire : « L’école est le berceau de la République ». Un homme a fait de ce proverbe le combat de sa vie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Maire_de_Diawara_

Le "mortal Kombat"  pour la Mairie de Diawara n'est pas prêt de connaitre son épilogue. Malgré la victoire écrasante du Parti Démocratique Sénégalais avec comme candidat Killé SAKHO, Diawara n'est pas encore sûr de voir leur nouveau Maire avec l'écharpe colorée aux couleurs nationales. L'Alliance Pour la République et autres partis alliés ( Parti Socialiste, Lique Démocratique ) ont recusé la qualité de Maire de Killé SAKHO en mettant en exergue une entorse à l'article L.232 du code électoral. La venue du Préfet du département de Bakel M. Jean Baptiste COLY pour l'installation du Maire de Diawara déclencha les hostilités. Non contents de l'absence de réponse à leurs missives adressées à ce dernier, l'APR, le PS, et la LD avaient saisi la Cour d'Appel de Kaolack par voie du recours. Dans une lettre adressée au Président de la Cour d'Appel avec ampliations aux juridcitions locales, l'APR demandait l'annulation pur et simple de l'installation du Bureau du 15/07/2014 ( Voir ci-dessous ).

La cellule de communication du vainqueur des élections locales, désabusée par ce recours, sonne la riposte sur le mur Facebook de Killé SAKHO. Honte à l’APR de Diawara !  Honte aux mauvais perdants !...L’APR a été doublée (328 contre 657 voix) par le jeune Killé SAKHO.

 

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 797 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.