BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Don APT Bakel Janv19
Du 08  au 18 Février 2019, Chantal Delmas, Gisèle Magne, André Kaufman, Erwin et le tout jeune Arthur ont séjourné dans la capitale du Gadiaga.
Leur présence à Bakel peut s’expliquer par la volonté de perpétuer l’œuvre gigantesque entamée par Michel Delmas, soucieux des difficultés de la Petite Enfance de la Commune d’une part, de parachever le travail combien fastidieux au niveau de la Bibliothèque, dans la médiathèque, d’autre part de continuer l’idée de Kaufman sur «  la vie autour du fleuve » et bien sûr entretenir les relations déjà vieilles de quarante-six ans avec les populations.
Michel Delmas et Diaman Bathily étaient partout présents. Pas un seul endroit visité sans que leur ombre ne plane : les Absents-Présents ! L’un et l’autre représentent des monuments.

Après les visites de courtoisie auprès des autorités administratives et locales (Préfet du Département, Président du Conseil Départemental, Maire, Inspecteur de l’Education), les quatre  écoles maternelles de la Commune de Bakel (El Hadj Thiondy Dramé, Elisabeth Ndiaye, la Case des Tout-Petits et la Case-Foyer) ont reçu de la délégation, pour chaque établissement, un important appui financier de 500 Euros, c’est-à-dire 330 000 FCFA. En plus de ce montant, des livres aussi ont été offerts. La bibliothèque a pris du poids en recevant 55 livres de Littérature Africaine.
Une promenade sur le fleuve avec l’incomparable Dallas a conduit nos hôtes à Kounghany pour voir la balise près de laquelle a échoué un navire, il y a très longtemps. Chez feu Diabé Saké et son épouse Adrianne, l’on a parlé du livre de la disparue.
La visite des monuments de la ville (le Fort Faidherbe, actuelle Préfecture,  le Pavillon René Caillé, le Cimetière des Français morts lors des batailles contre Mamadou Lamine Dramé ou de la malaria, la Tour du Mont aux singes) un petit tour dans les différents marchés et la découverte des cultures au bord du fleuve Sénégal, ont aussi occupé nos visiteurs.
Le jeudi 14, dans deux véhicules, en passant par le Ferlo, le Doyen Amadou Daro Ndiaye de Goudiry (ancien Directeur d’école) a expliqué aux Aptésiens la vie, autrefois autour du chemin de fer Dakar-Niger, tout en brossant l’histoire du Boundou.
La Mosquée en banco de Soutouta (45 Km de Goudiry) qui date de plus de trois cents ans, véritable chef-d’œuvre architectural, avec son immense toiture couvrant la case et cachant au premier étage des tuteurs qui maintiennent solidement le bâtiment a émerveillé tout le monde.
L’utile et l’agréable : monsieur Ibrahima Baba Sall d’abord, en sa qualité de Maire,  puis Ibrahima Diallo dit Demba Kâ, Président du Conseil Départemental par ailleurs membre de l’AREVAC et l’inusable Adama Traoré dit Dallas ont invité nos hôtes à déjeuner ou à dîner.
Un registre de condoléances pour Michel Delmas a été ouvert au Musée : messieurs Ibrahima Diallo, Tairou Diakhité 1er Adjoint au Maire, Idrissa Soukhouna, Boubou Ndiaye, El hadj Ndiaye, Idrissa Diarra… y  ont, tour à tour écrit avec beaucoup d’émotion. 
Les jours passent si vite ! N’est-ce pas Arthur ? Ce jeune garçon aura beaucoup de choses à raconter à ses camarades de classe.
A partir de Dakar où les Français prendront leur vol pour le retour au bercail  le 20 Février, ils auront rencontré entretemps leur ami de tous les temps Abdou Khadre Tandia.
Idrissa Diarra, bakelinfo.com

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 337 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.