BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

mamadou sylla

Les générations se suivent et chacune d'elles doit avoir des références à citer. Mamadou Sylla plus connu sous Mamadou Sadio est un natif de Diawara. Aujourd'hui professeur de mathématiques et sciences physiques au Collège Soucoupapaye à Ziguinchor, M. Sylla a failli arrêter ses études au CM2. Avec un âge avancé dû à une déclaration tardive des parents, il n'a pas été accepté pour passer le concours d'entrée en sixième. Heureusement que son maître de CM2 M. Monsieur Samb, promu premier principal du collège de Diawara, l'a accepté car convaincu de son niveau. Il débuta ainsi la 6e à l'époque où les locaux de Al Falah servaient de Collège à Diawara. Après la 5eme, il part pour Dakar pour poursuivre ses études.

 

 

Il réussit avec brio le baccalauréat en série S2. Orienté à la faculté des sciences et techniques à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il n'a pas pu terminer l'année académique à cause des grèves récurrentes à l'Université. Il décida de faire le concours d'entrée à la FASTEF. Après deux ans de formation ; il obtint  le CAE-CEM (Certificat d'Aptitude à l'Enseignement dans les Collèges d'Enseignement Moyen). Depuis octobre 2009, il fait le bonheur du CEM Soucoupapaye où il officie comme professeur de mathématiques et sciences physiques. «  Au début, un tremplin pour ne pas croiser les bras , à ne rien faire. Ce jour, c'est par fierté et passion que j’ exerce ce métier » , dit-il.  7 années maintenant qu’il forme les jeunes casamançais, il fait part de son abnégation sans faille car il participe au développement de son pays en investissant ce secteur. Il y tire également tout son courage matinal.


Avec l'histoire de Mamadou Sylla, nous pouvons retenir que les échecs du passé ne déterminent pas notre personnalité du futur.
Chaque jour qui passe est une vie. D'un statut incertain de pouvoir continuer ses études, il transmet le savoir aujourd'hui.
Nous souhaitons une bonne continuation à ce jeune courageux, et espérons qu'un jour il sera un autre Boubacar Sidy Sakho, à savoir un retour à la source pour servir encore la population.

 

Facebook Ville de Diawara et amis

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 120 invités et aucun membre en ligne

Portraits