BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
6806135075_c710879b8f_z

Elle s'appelle Nayé BATHILY. Elle est la fille du Pr Abdoulaye BATHILY de la Ligue Démocratique. Depuis la démission de M. Moubarack LO ( Ministre Directeur de Cabinet adjoint de Macky SALL, Président de la République du Sénégal ), son nom est sur plusieurs lèvres. En effet, Fonctionnaire Internationale pour le compte de la Banque Mondiale, Nayé BATHILY fait partie de " DISSO", le groupe d'experts que les Sénégalais appellent désormais " La République dans la République".

 

 DISSO " serait en charge du projet " SENEGAL EMMERGENT". L'ancien argentier du Pays Amadou KANE serait également membre de ce " DISSO " ainsi que Me Simon N'DIAYE, avocat de l'Etat du Sénégal.

En effet, des révélations du M.Moubarack Lo, fortement contredites par les " Speakers"  du Palais, il ressort que le président de la République aurait confié à Disso le projet  "Sénégal émergent" , initialement confié à l’ancien directeur de cabinet adjoint de chef de l’Etat. Aussi, Disso s’est-elle permise de confier à un cabinet, Mc Kinsey, l’élaboration d’une étude économique pour le compte de l’Etat sénégalais. Le marché, d’un montant de deux virgule cinq milliards (2 500 000 000) de francs Cfa, dont le cinquième a été affecté au budget de fonctionnement dudit cabinet – dont les experts exigeaient, soit dit en passant, selon nos confrères, de voyager en classe business – a été qualifié de  » gaspillage  » par Moubarack Lo.

Au delà de cette polémique, Nayé BATHILY affûte bien ses armes à l'international. Elle est passée par  les universités de Maryland et de Harvard et s'occupe de plusieurs projets dans les instances internationnales. En 2011, elle confiait ces mots à la presse "  Je suis une privilégiée ayant reçu un bon niveau d’éducation, une expérience de plus de dix ans dans le développement international et, par la même, de comprendre ce dont un pays a besoin pour se développer ». Elle ajoute avec conviction : « Je veux contribuer à un changement significatif au Sénégal et plus largement en Afrique. Il est largement temps de redonner un peu, voire beaucoup, de ce que j’ai reçu ».

bakelinfo.com

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 311 invités et aucun membre en ligne

Portraits