BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Index de l'article

Originaire de la commune de Bakel, Docteur Aminata Diallo est une personnalité politique qui n’est plus à présenter. Agée de 49 ans,  elle a fait ses études primaires à la très réputée école élémentaire Ibrahima Malal Diaman Bathily. Admise à  l’entrée en sixième, elle s’inscrit au Lycée Ameth Fall de l’ancienne capitale coloniale Saint Louis du Sénégal et décroche son baccalauréat Série D en 1979. Aminé par le goût des études, elle choisit de s’inscrire à la Faculté de Médecine de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. En 1987, elle décroche sa thèse de Doctorat en Médecine. Aminata est un pur produit du système scolaire et universitaire du Sénégal.  Après ses études, elle décide de revenir dans sa région natale pour ouvrir un cabinet médical en 1989. Elle s’investit pleinement pour soulager les maux des populations Tambacoundoises. Elle resta plusieurs années au service de cette population en manque de soins. En 2000, comme tout sénégalais aminé par la volonté de changement, elle soutient le parti d’Abdoulaye Wade pour concrétiser le vœu de tous les sénégalais : le Sopi (changement en Wolof). Elle milite alors aux cotés des responsables du PDS de Tamba à savoir Samba Diop et Khoumba Ba. Militante engagée, elle s’investit pleinement pour le sacre de son Secrétaire Général  Abdoulaye Wade au niveau de la région de Tamba.

Ce vieux opposant Sénégalais est un modèle politique selon elle. Les 27 ans de combat de ce dernier lui inspire respect et dévouement. Le combat politique de Mme Diallo a été facilité par ses nombreuses œuvres sociales au niveau de la commune de Tamba. Avant son engouement pour les batailles politiques, elle mettait tout en œuvre pour soulager le quotidien de la jeunesse Tambacoundoise  et celui des femmes de son  terroir. Elle parraina plusieurs tournois de Foot organisés dans la capitale orientale du Sénégal. De plus, elle finança plusieurs projets de groupement de femmes en plus de son combat sanitaire. L’alternance aidant, elle poursuit son combat politique à Tamba jusqu’en 2003. Cette date coïncide avec les retrouvailles de sa terre natale : Bakel. Certains militants Bakélois, mis au parfum de ses combats politiques dans la ville de Tamba vinrent la sonder. Mary Camara, Goby Gassama, Fanta Camara et Mariame Ba lui proposèrent de revenir redorer le blason du PDS au niveau de sa ville natale. Intéressée par ce défi colossal, elle quitta ses occupations professionnelles et politiques pour venir faire ses classes dans la vieille ville de Bakel.

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 138 invités et aucun membre en ligne

Portraits