BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

ElevesAnneeBlanche

 

La nuit est noire. Ce soir, le ciel a revêtu sa tenue la plus sombre pour apeurer les hommes et les obliger à rester cloîtrés chez eux. Elle ressemble, cette nuit, à certains souvenirs du passé qui rappellent les grondements du tonnerre, les zébrures des éclairs éclaboussant un instant la terre, l’illuminant pour aussitôt reprendre leur robe obscure. La lune et les étoiles se font désirer. Les rues sont désertes : les garçons et les filles attendent leur apparition pour animer les quartiers du village.

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Mamadou Niang MEER

La SDE a coupé le robinet du Conseil Départemental de Bakel parce que voilà 4 ans durant lesquelles le Conseil Départemental ne payait pas ses factures. En effet, ce défaut de paiement des factures d'eau n'est que la face visible de l'iceberg de la gestion sombre et gabegique qui sévit au Conseil Départemental de Bakel depuis l'installation de son Président.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


Le parrainage à l’élection présidentielle du 24 février 2019 a suscité des débats passionnants et passionnés lors des travaux du « Cadre de Concertation sur le Processus Électoral » (CCPE), qui se sont tenus du 12 décembre 2017 au 02 février 2018. Des divergences nettes et profondes ont opposé les différents acteurs électoraux sur cette question, qui continue encore d’agiter le landerneau politique.   Pourtant, une lecture attentive du déroulement des élections législatives du 30 juillet 2017 permet de se rendre à l’évidence, qu’au regard de la trajectoire électorale de notre pays la question du parrainage à la présidentielle du 24 février 2019, est devenue aujourd’hui incontournable.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Diplome Diable

Jour après jour, Mocirédin ressemble, de plus en plus, à une plante qui s’assèche. Ce n’est pas par manque d’eau comme avec les arbres, mais l’homme maigrit à vue d’œil.

Diambéré Khoumba ne sait plus à quel saint se vouer pour ramener la bonne humeur chez son mari ! Elle a beau se dandiner comme une cane en faisant tinter les perles qui ornent ses hanches ou à cuisiner les plats les plus savoureux, rien ne transforme le père de ses enfants.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

téléchargement Av18
A chaque heure, à chaque minute ? Non ! À chaque seconde, Mocirédin arpente la petite cour de sa maison. Ses va- et-vient incessants n’inquiètent plus  son épouse Diambéré Khoumba, habituée  ces temps derniers aux agissements bizarres de son mari.
Un vent chaud, traînant avec lui une sale poussière venue  de chez notre voisine,  la Mauritanie, ne facilite pas une respiration normale.
Il faut ajouter à cette situation désolante, la fine pluie tombée (en pleine saison sèche)  au cours de la journée et qui a augmenté l’irascibilité des habitants de la ville.

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 338 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.