BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

          MociredinCharlatan
Quand, désespéré, tout proche de vous donner la mort, une main amicale se tend vers vous et vous essuie les chaudes larmes qui sillonnent votre visage pour ensuite mouiller votre poitrine, vous remercierez le Créateur, ALLAH, le Tout Puissant de vous avoir sauvé, car lui seul peut, dans des moments comme celui-ci, vous aider à retrouver vos esprits, à sortir de l’ombre pour voir clairement les lueurs de l’espoir, de la vie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

CoronaVirus 03Mars2020

Sous le ciel sénégalais, le temps se gâte. Une poussière ocre, salissante pousse les populations à s’enfermer dans leur demeure.
Pour sortir, des lunettes de soleil et un turban sont nécessaires, pour ne pas dire obligatoires.
Mocirédin n’a aucune envie de s’exposer à un quelconque danger surtout avec ce CORONAVIRUS qui affole le monde en ce moment. Il a appris, à travers la presse que, déjà soixante-onze pays sont infectés, avec 89 780 cas et 3057 décès. C’est alarmant. L’Afrique a aussi ses premiers infectés : l’Algérie, l’Egypte, le Nigéria et tout dernièrement, notre pays le Sénégal. Mocirédin préfère, comme il a l’habitude de le faire, en cas de situation compliquée, s’asseoir sur son tapis de prière, face à l’Est, puis tendre les mains vers le bon DIEU afin qu’IL vienne au secours de l’humanité.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

téléchargementtéléchargement


Depuis quelques temps, les « nuits » de Mocirédin ne dorment plus. Comme elles, « sa » lune et « ses » étoiles restent aussi éveillées. Du coup, « ses » jours s’allongent et prennent une longueur si démesurée que le pauvre homme ne sait plus quoi faire.

Quand ses enfants, Mma Tokhora et Taata vont et reviennent aussitôt de l’école pour cause de grève des enseignants, parce que l’Etat n’a pas respecté ses engagements, quand sa Diambéré Khoumba part, rayonnante, au marché et revient avec une calebasse vide car incapable d’acheter le moindre aliment puisque les prix ont dernièrement flambé, quand les maisons se vident pour ne recevoir leur population qu’après la dernière prière de la journée, quand lui-même sort de chez lui pour emprunter les rues jadis pierreuses de son quartier <<Guidinkhama>>, il ressemble plus à un aliéné qu’à une personne bien portante.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Moussa Kanté est doctorant géographe-politiste, chercheur à l’école doctorale des sciences de l’homme et de la société (EDSHS) de l’université Gaston Berger de St Louis (UGB), membre du groupe de recherche «Les EDIFICATIONS». Militant panafricain, il fit partie en 2009 des chercheurs conviés par le ministère des affaires étrangères sénégalaises et l’université de Dakar au symposium international de Dakar pour penser les Etats unis d’Afrique.

MoussaKante DocteurGeopolitique

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

                       TravailEnfants Mociredin
En cherchant dans mes archives une photo pour illustrer un article récent, je suis tombé ébahi sur une image prise il y a plus de deux ans dans la périphérie des HLM de Bakel, du côté Ouest. Surpris par la particularité de cette photo, je suis resté face à ces enfants, tout ému, me posant mille et une questions.
M’a tout de suite traversé l’esprit, le lancinant travail des enfants tant décrié par les Défenseurs des Droits de l’Homme.
Quatre garçons se sont fortuitement retrouvés sur cette carte postale : trois jeunes musiciens et un « talibé ».

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 508 invités et aucun membre en ligne