BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Latifff

«Wade : un opposant au pouvoir, l’alternance piégée.» Tel est le titre du pamphlet de l’ex-journaliste d’investigation, Abdoul Latif Coulibaly, publié en 2003 contre le régime de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. Ce livre avait fait trembler la République. Les révélations faites par le journaliste avaient plongé la galaxie libérale dans une situation inconfortable. Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, en réaction à ces attaques et d’autres provenant le plus souvent de personnes se disant appartenir à la société civile, avait demandé à ses pourfendeurs de prendre leurs responsabilités en descendant sur le terrain politique, au lieu de se cacher derrière la société civile pour l’attaquer. Presque dix ans après, le temps semble avoir donné raison à Me Abdoulaye Wade.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

federation-du-mali1

Depuis le début de l’expansion islamique au VIIe siècle, une partie de l’Afrique a été aussitôt articulée  au Système arabo-musulman (l’Est, le Soudan et l’Egypte). Au VIIIe siècle le mouvement s’est étendu en passant par le nord-ouest et la côte atlantique.

On assista dès le début de ces contacts sous l’égide de l’islam, à la mise en place d’un système de prélèvement d’Africains par razzia et destinés aux marchés intérieurs et extérieurs d’esclaves. 

Au Xe siècle Al-Yakubi indiquait déjà que Kawar et Awdaghost étaient des centres d’acquisition  de captifs ou d’esclaves destinés aux déportations lointaines par les musulmans de toutes origines en particulier les Berbères et les Touaregs.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

BAKELVILLEEE

«  La vie fleurit par le travail » disait Arthur Rimbaud. De là, on déduit directement que l’épanouissement de l’être passe par le travail. Le travail serait le remède efficace contre l’irrespect, le déshonneur et la dépendance. Cela va sans dire qu’on ne peut prétendre à une vie sociale joyeuse si l’on dépend encore de ses pairs ( Parents, fratrie, cercle d’amis…). Dans notre société, l’intégration de ce paramètre semble innée. Sans travail ou activité génératrice de revenus, on devient la risée de la famille, du quartier, du village…  Nul besoin d’écouter le célèbre tube «  Yama Yar » du chanteur Oumar Pène pour s’en persuader. Le travail amenant la réussite sociale se doit d’être un sacerdoce pour tout enfant. Qui déroge à la règle s’expose à un avenir social compromis.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

SALIOU_DIALLOO

Il est évident que tout individu naît, vit et meurt. Il est d’autant plus évident que la mort n’épargnera aucun d’entre nous. Il est encore plus évident que chaque jour des individus quittent cette vie pour rejoindre l’autre monde. Cela est aussi une évidence de dire que la mort de son voisin fut-il un parent, ami ou inconnu ne nous empêche guère de vivre ou de vaquer à nos occupations. Mais cela n’enlève en rien la sensation que l’on éprouve à chaque fois que la mort d’un parent ou d’une connaissance quelconque nous est annoncée. C’est l’humilité devant la mort qui nous permet d'apprendre. 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

demba_Ka_Bakel_APR

Il y a 10 mois que le Sénégal a opté le changement dans la rupture. 10 mois de cela donc, le département de Bakel s’était illustré par sa jeunesse et par ses femmes des villes et des campagnes dans le combat pour la restauration des valeurs morales positives, pour l’équité dans la gestion des affaires, pour le développement économique, social et culturel du Boundou, du Logo et du Gadiaga. Dans ce combat, nous avions fait serment avec Macky SALL d’assainir le champ politique, de bannir la transhumance politique, le larbinisme, le clientélisme et le copinage politique.

Hé bien ! en y croyant, nous avons investi nos propres moyens, notre intelligence et notre force pour parcourir de long en large le vaste département de Bakel, encore enclavé.

Vous souhaîtez soutenir

Bakelinfo :

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 295 invités et aucun membre en ligne