BAKELINFO.COM

La Voix du département de Bakel

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mociredin 2018 S47

Le temps commence à changer au grand bonheur des habitants du Gadiaga ! La chaleur, des mois durant, les a irrités. Les nuits deviennent « vivables » et les jours moins chauds.

Les voleurs orientent leur travail nocturne hors des maisons vers les violences dans les rues, n’hésitant même plus à opérer à visages découverts.

La presse est très développée. Les milliards d’hommes sur terre ne craignent plus la mort à force de voir ou d’entendre des atrocités à travers les médias.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Bamba Fall
Pas une goutte d’eau n’est tombée sur le sol depuis plus d’un mois. Certaines plantes commencent déjà à perdre leur verdure. Aux abords des routes, la nature s’appauvrit, la désolation s’installe dans les environs. Les transhumants de retour de leur long séjour dans les vertes prairies élaguent sur leur chemin les arbres, surtout les épineux et brûlent la brousse. Ils  augmentent de ce fait la tristesse qui envahit l’environnement. Le passage du feu est remarquable : tous les voyageurs s’apitoient sur le sort réservé à nos brousses et forêts par des « délinquants » inconscients qui se soucient le moins du monde de ce bien commun qu’est la nature.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

SteleTirailleursSenegalais

Dans les années 1950-1960, nous avions, dans notre jeunesse, vu vivre parmi nous les anciens combattants des deux guerres mondiales dans tous nos villages.
Ils étaient hauts en couleur et « animaient » les quartiers où ils habitaient par le non conformisme qu’ils affichaient sans gêne et sans fioriture…
Samané SY mon oncle paternel est revenu de la Première Guerre plus mûr, plus courageux, en effet, il n’avait plus peur de rien après Verdun… Il était devenu plus philosophe sur les choses de la vie quotidienne et de l’existence humaine en général. A son retour de cette guerre 1914-1918,  il a continué à « ingurgiter» avec passion l’histoire générale du Soninkara auprès des anciens. C’est pourquoi, pour son érudition il forçait le respect de tous.

Audio : Yaya SY (Anthropologue):

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

PolitiqueMociredin2

<<-Ah s’écrie le pauvre Mocirédin ! Depuis les temps les plus lointains de notre relative jeune histoire, les années se suivent et se ressemblent.

Les populations, comme leur environnement ne bougent pas. Ils stagnent tous les deux. Certains pensent même qu’ils sont en train de tomber, de chuter, de dégringoler. Qui n’avance pas recule !

Deux points inquiètent le mari de Diambéré Khoumba. Il ne parvient pas à dormir d’un sommeil lourd comme après les durs travaux champêtres d’autrefois. Il s’agit de :

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

PolitiqueMociredin
Les écoles ont à peine ré ouvert leurs portes que des mouvements diaboliques poussent les syndicats d’enseignants à croiser  encore le fer avec l’Etat.
La santé, la justice, les chemins  de fer, le monde du travail en général est  en ébullition. Même les chômeurs ne veulent pas être ignorés.
Année électorale oblige !
Chacun doit se montrer, bomber la poitrine, mettre en valeur ces biceps, essayer de démontrer son importance, toiser tous les autres pour être sous la lumière des projecteurs du grand chef.

EspacePublicité

Chroniques du Mardi

Religion

Actu. locale

Nous avons 843 invités et aucun membre en ligne

Faîtes un don

pour soutenir bakelinfo.